Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Ean’muä
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Féminin Nombre de messages : 157
    Date de naissance : 14/06/1992
    Age : 26
    Age du perso : 20 ans
    En couple ? : Non
    But : Guider les siens
    Date d'inscription : 04/04/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    40/100  (40/100)

    MessageSujet: Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]   Mar 22 Juin - 17:20

    .

      … Je m’arrêtai finalement au beau milieu de la forêt. Donnant un coup de poing dans un arbre pour extériorisé cette rancœur contre moi-même, je continuai ma route, en marchant car la course n’était plus envisageable tant mes poumons me tiraillaient. Une rivière n’était pas loin, je pouvais me rafraîchir, ne serait-ce que pour essuyer ce visage devenu si chaud par ma course. Je m’y rendait dans des pas lent, me rendant compte avec souffrance que j’avais faillit tuer le père d’un enfant, je devrais me réjouir tout allait bien dans le meilleur des mondes : il était vivant, avait une compagne, son enfant était magnifique. Cependant ce n’était pas le fait qu’il meurt qui m’attristait, j’avais eu mes raisons pour le vouloir, ce qui me dérangeait c’était ce geste, cette haine qui m’avait habité au point de vouloir tuer un Être du Ciel, ce n’était pas moi cette femme là…
      J’entendis bien vite que je n’étais pas seule, était-ce Teylar ? Non il avait bien d’autre chose à faire. Aysute’hawnu ? Certainement pas, il ne semblait pas beaucoup m’apprécier. Alors qui donc ? Je fis mine de ne rien entendre et avançai du même pas. Tout en feintant l’ignorance je me demandais qui pouvait me suivre de la sorte, il allait bientôt être là, cependant il pouvait tout aussi bien représenter un Être du Ciel. Que faire ? Je ne pouvais courir davantage avec mes yeux troublés par les larmes, il fallait que j’essai, il le fallait. Du revers de ma main je tentai d’essuyer les dernières traces de ce malaise qui m’avait secoué, m’abaissant près de l’eau, j’éclaboussai mon visage comme pour me réveiller. Trop absorbée par ce geste si futile l’individu était à mes côtés sans que je m’en aperçoive, je tournai la tête et me fis surprendre comme un enfant pris sur le fait d’une bêtise nouvelle. Delarion ?! Si je m’y attendais, pourquoi ? Pourquoi lui ?
      Il m’avait couru après mais pourquoi ? Surprise, je le regardais de haut en bas, Teylar lui avait-il dit que je devais aller le voir ? Mais oui aller le voir, c’est ce j’aurais dû faire, j’étais complètement perdue. J’étais persuadée que les larmes de rages que j’avais versé ne se verraient plus, je me trompais peut-être mais en attendant ce n’était pas le sujet. J’avais promis à Teylar que je parlerai de mon problème à Delarion et je devais le faire même si la situation n’était pas la plus adéquate. Pourquoi étais-je partie en courant ? Je devais trouver une réponse à cette question qui sortirait sûrement de la bouche de l’ami de l’olo’eyktan des chevaucheurs :


        - « Je te vois Delarion, excuse mon départ si précipité je… »


      Aller Excuse je te conjure de venir, c’est le moment de montrer le bout de ton nez :


        - « Je ne me sens pas bien lorsqu’il y a trop de monde. »


      Quoi ? C’est tout ce que t’as trouvé… Si Delarion était aussi malin de Teylar aucune chance de le tromper. Dans un sens je ne connaissais pas cet Omaticaya et lui ne me connaissais que de nom et de vu, peut-être n’oserait-il pas se mêler de mes affaires. Sur ce coup ça m’aurait grandement arrangé mais jamais rien ne se passait comme je le voulais… La preuve, j’avais voulu m’enfuir et même ça je ne pouvais pas le faire :


        - « Le stress ça me fait perdre tous mes moyens… dis-je dans un rire gêné. »




    .
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]   Mar 22 Juin - 17:54

    Teylar était venu me saluer, il était ici pour discuter avec Tsu'ka notre chef. Cependant, il commença pas tout de suite à parler, avec elle et laissa une Na'iv qui l'avais accompagner. Elle ressorti quelques minutes plus tard, en courant, sur un signe de Teylar, confirmant ce que je m'apprêtais à faire, je me lançais à sa poursuite. Chagrin est tristesse était les sentiments qui émanait de cette personne, colère également. La personne que je suivais, c'était enfin rendu compte que je la suivais. Elle s'arrêta près d'un ruisseau pour se passer de l'eau sur le visage.

    - Oel nagti kameie Ean'Muä c'est ça ?

    - « Je te vois Delarion, excuse mon départ
    si précipité je… »

    Elle s'intterompit.

    - « Je ne me sens pas bien lorsqu’il y a
    trop de monde. »

    - Je te comprend, j'aime pas vraiment la foule non plus. Ca va mieux maintenant ? Teylar s'inquiétait de ce qui pouvait t'arriver.
    Revenir en haut Aller en bas
    Ean’muä
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Féminin Nombre de messages : 157
    Date de naissance : 14/06/1992
    Age : 26
    Age du perso : 20 ans
    En couple ? : Non
    But : Guider les siens
    Date d'inscription : 04/04/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    40/100  (40/100)

    MessageSujet: Re: Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]   Mer 23 Juin - 12:01

    .

      Qu’acquiesçai à l’évocation de mon nom. Teylar s’inquiétait tout le temps, ça ne m’étonna qu’à moitié qu’il ait envoyé quelqu’un pour me surveiller, même si je ne me sentais pas épiée je devais avouer que quelque part j’avais l’impression d’être constamment sous la protection de quelqu’un. J’acquiesçai de nouveau à sa question, oui ça allait mieux mais pourquoi cette question ? Attendait-il une justification ? Après tout je ne pouvais pas rester muette et partir comme une voleuse et puis j’avais bien quelque chose à lui dire même si ce n’était pas vraiment dans le sujet… Quoique justement, changer de sujet aurait été judicieux :


        - « En parlant d’inquiétude, il voulait absolument que je vienne te voir… Ironie du sort, c’est plutôt toi qui viens me chercher. »


      J’esquissai un sourire presque faux. Je n’avais pas vraiment envie de sourire, pas du tout même mais être désagréable avec quelqu’un que l’on ne connaît pas c’était bon pour les autres, pas pour moi. Autant que je me débarrasse de ces histoires, après tout ça ne devait pas être si grave que ça d’en parler, et puis nous étions là pour ça :


        - « Il voulait que je te fasse part d’une expérience assez étrange… Teylar et moi étions ensemble dans la forêt, je ne me rappelle plus exactement ce que nous y faisions toujours est-il que je n’en garde pas un mauvais souvenir. Cependant, je me suis réveillée en plein milieu de la journée sans pouvoir me remémorer quand et où j’étais tombée. Ma poitrine me lançait et je ne savais pas pourquoi avant que Teylar ne me l’explique… »


      Je marquais une pause. Teylar n’était pas du genre à mentir et pourtant j’avais peine à y croire. Pour ma part j’étais parti dans le passé, dans le présent, mélangeant les époques lorsqu’à mon réveil je m’étais rendu compte que j’étais revenu au point de départ. J’étais convaincue d’avoir vécu quelque chose mais comment le prouver, après tout j’avais chuté lamentablement sur une pierre, rien de plus… :


        - « Ce jour là j’ai perdu connaissance. Il m’a dit que je m’étais évanouie et qu’il avait réussi à me réanimer en faisant battre mon cœur, jusqu’à ce qu’il puisse reprendre le rythme seul. En me relevant on a réalisé que je m’étais blessée, bizarrement ce n’étais pas ce qui l’inquiétait le plus… Il a dit que tu savais sûrement ce que j’avais, alors voilà Delarion, je te le demande : Qu’est-ce que j’ai ?... »




    .
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]   Jeu 24 Juin - 17:11

    [color=orange][b]- « En parlant d’inquiétude, il voulait absolument que je vienne te voir… Ironie du sort, c’est plutôt toi qui viens me chercher. »[/b][/color]
    [b][color=cyan]
    - En vérité je n'étais pas venu pour te chercher, mais m'enquérir de ton état. Apparemment, cela inquiétait Teylar que tu sois parti aussi vite.[/color][/b]
    [color=cyan][b]
    - Tu dit qu'il fallait que tu me vois ?[/b][/color]
    [color=orange][b]
    - Il voulait que je te fasse part d’une expérience assez étrange… Teylar et moi étions ensemble dans la forêt, je ne me rappelle plus exactement ce que nous y faisions toujours est-il que je n’en garde pas un mauvais souvenir. Cependant, je me suis réveillée en plein milieu de la journée sans pouvoir me remémorer quand et où j’étais tombée. Ma poitrine me lançait et je ne savais pas pourquoi avant que Teylar ne me l’explique… » [/b][/color]

    [i]Bizarre, j'avais déjà entendu parler de ca. Mais les conditions dans lesquels cela s'était produite semblait induire une réponse pour le moins étrange.
    [/i]
    [color=orange][b]- « Ce jour là j’ai perdu connaissance. Il m’a dit que je m’étais évanouie et qu’il avait réussi à me réanimer en faisant battre mon cœur, jusqu’à ce qu’il puisse reprendre le rythme seul. En me relevant on a réalisé que je m’étais blessée, bizarrement ce n’étais pas ce qui l’inquiétait le plus… Il a dit que tu savais sûrement ce que j’avais, alors voilà Delarion, je te le demande : Qu’est-ce que j’ai ?... » [/b][/color]

    [color=cyan][b]- D'après ce que tu ma décrit, je dirais, que c'est ton corps qui s'est arrêter, n'avais tu pas à cette instant un déluge d'idée et de sentiments ? Cela arrive, quelques fois, du moins je sais que c'est possibles, lorsque notre esprit commence à pense à plein de chose à la fois, il perd le file, et ou le cœur s'arrête, ou on tombe en syncope. Je dois dire que c'est assez étrange, que cela arrive à une personne aussi jeune que toi. [/b][/color]
    [i]
    Je fis une pause.[/i]
    [color=cyan][b]
    - Vous êtes revenu vite ? Tu dois avoir fin ? si tu le souhaite, on peut retourner à l'Arbre Maison, la bas, on trouvera quelques fruits volontaire pour sustenter une Cavalière.[/b][/color]
    Revenir en haut Aller en bas
    Ean’muä
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Féminin Nombre de messages : 157
    Date de naissance : 14/06/1992
    Age : 26
    Age du perso : 20 ans
    En couple ? : Non
    But : Guider les siens
    Date d'inscription : 04/04/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    40/100  (40/100)

    MessageSujet: Re: Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]   Ven 25 Juin - 19:41

    .

      Des pensées pouvaient arrêter le corps ? Je me mis à réfléchir sur les propos de Delarion, oui je me posai beaucoup de questions, oui j’étais un peu anxieuse, un peu extrémiste dans mes émotions même si parfois ça ne se voyait pas forcément de l’extérieur mais… Tout cela pouvait-il vraiment prouver ce qui m’était arrivé ? Et s’il ne le prouvait pas alors dans quelle direction chercher ? Selon lui ce n’était pas normal qu’à mon âge ce genre de chose arrive. Soit, mais que pouvais-je y faire ? De toute façon ça ne s’était pas reproduit alors pourquoi Teylar voulait-il absolument que j’ennuie Delarion avec mes problèmes… Il me proposa de rentrer à l’Arbre-Maison, j’allais acquiescer cependant je me retins bien vite, songeant à ce qui m’attendait là-bas. Tsu’ka… J’avais été complètement ridicule face à elle, et si elle m’en voulait ? Non, je ne pouvais pas. Je, je...
      Assez de ces enfantillages ! Cette timidité inutile devait cesser. Evidement c’était plus facile à dire qu’à faire, d’autant plus que j’étais seule avec Delarion mais après tout il n’y avait pas plus de chose dans son regard que dans le miens. Pousser de courage, quand tu nous tiens. Malgré ce conflit intérieur, je lui adressai un sourire. Cavalière ? Ah j’étais loin d’en avoir l’étoffe, je me voyais beaucoup plus chevaucher mon Ikran qu’une des bêtes faramineuses des Cavaliers des Plaines. Enfin, sait-on jamais, la vie fait parfois de drôle de choix :


        - « Chevaucheur, le repris-je amusée de son erreur. »


      Oh ce n’était pas bien grave, au contraire sûrement aurais-je dû être outrée. Quelque part se tromper sur moi c’était un peu se tromper sur l’olo’eyktan de mon peuple, sous-entendu Teylar. Néanmoins je n’y voyais rien de plus qu’une banale erreur linguistique, après tout ne sommes-nous pas tous un peu les mêmes ? L’heure n’était plus à l’amusement. Delarion avait raison, qu’allais-je faire ? Retourner chez moi ? A cette heure-ci ? Seule ? Je n’y serais pas avant la nuit, et j’ai horreur d’être seule dans la nuit de Pandora. Je me contentai de faire passer cette peur de la solitude pour un élan de courage et l’ambition d’effacer ma timidité, oui c’était beaucoup mieux comme ça :


        - « Non, je n’ai pas très faim. C’est vraiment très gentil Delarion mais je… J’ai d’autres préoccupations. »


      C’était dit avec cette faiblesse dans la voix. Cette faiblesse de petite fille déçue et forcée de suivre un mouvement qui de toute façon ne l’arrangeait pas. Je n’avais pas vraiment mon mot à dire, à vrai dire j’avais l’impression de ne jamais réellement l’avoir. Je ne voulais pas qu’il me demande lesquelles, non plus qu’il me questionne si je devais à les lui expliquer. La timidité ça ne se contrôlait pas, si ? Et à part me confronter volontairement à plus de personnes plus intimidantes les une que les autres je ne voyais pas vraiment comment m’y prendre. Je lui posai alors la main sur l’extérieur de l’épaule avant de dire presque contente qu’il m’ait ouvert les yeux :


        - « En revanche, je crois que pour partir je devrais attendre Teylar. Ce serait mal vu, je pense, de partir en sa compagnie et de revenir sans. »


      J’ôtai ma main et commençai à avancer dans la direction de l’Arbre-Maison que j’avais quitté il y avait de ça environ cinq minutes. J’allais définitivement passer pour une folle ou une excentrique mais dans un sens je savais aussi que je n’aurais pas à rester seule dans la forêt. Entre deux extrêmes j’avais été obligée de choisir le moindre.



    .
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]   Lun 28 Juin - 11:29

    - Chevaucheur.

    Oups, à oui Chevaucheur, de toute façon nous étions tous frères et sœurs, nous étions tous des Na'vis.
    - Non, je n’ai pas très faim. C’est
    vraiment très gentil Delarion mais je… J’ai d’autres préoccupations.


    J'avais l'impression que l'idée de retourner au village ne lui plaisait pas tant que cela. Je ne savais pourquoi, peut être était ce en lien avec son soudain départ du village ? Je n'en savais rien.

    - Vous savez, je proposais cela comme ça, si vous préférer que je vous laisse tranquille, je le ferais, c'est juste que voir des gens seuls, et qui ont un tourbillon de pensées dans l'esprit m'oblige à voir si je peut aider. Quand à leur réunion, elle peut être fini dans quelques heures, ou on contraire durée, une ou deux semaines, je pourrais vous raccompagnez ? Bien que je ne vous mette pas à la porte, si vous avez d'autre chose plus intéressante à faire que de rester à l'Arbre Maison, vous être libre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Ean’muä
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Féminin Nombre de messages : 157
    Date de naissance : 14/06/1992
    Age : 26
    Age du perso : 20 ans
    En couple ? : Non
    But : Guider les siens
    Date d'inscription : 04/04/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    40/100  (40/100)

    MessageSujet: Re: Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]   Lun 28 Juin - 11:55

    .

      Des semaines ? Mon Dieu je n’y connaissais tellement rien en politique que je croyais que ce ne serait l’affaire que d’une journée. Je m’étais embarquée dans une drôle d’aventure. Je ne savais plus vraiment quoi faire. Fallait-il que je rentre et donner l’impression à Delarion que je changeais d’avis comme de chemise ? Néanmoins je ne pouvais attendre Teylar des semaines durant, j’avais des choses à faire aussi, beaucoup moins importantes, certes, mais tout de même, elles me tenaient à cœur.
      Une chose aussi m’intriguait, Delarion s’était mis à me vouvoyez. Bien qu’importait vraiment, qu’il fasse comme il se sentait bien. Il me proposa de me raccompagner, si l’on partait tout de suite il ferait nuit en chemin, mieux valait que je reste ici. Delarion m’avait presque invité à rester, si ça pouvait m’éviter une balade de nuit ça m’allait parfaitement :


        - « Dans ce cas je pense attendre jusqu’à demain, simplement pour voir où en sera Teylar. »


      Oui, je devais rentrer à l’Arbre-Maison. Cette idée me déplaisait mais je n’avais pas vraiment le choix. J’étais en pleine élaboration d’un plan pour éviter Tsu’ka, pourquoi ? Bonne question, toujours est-il que je me sentais toujours mal de notre dernière discussion alors autant éviter de ressasser des choses désagréables. D’autant plus qu’avec le respect que je lui devais refaire une chose aussi stupide que de s’en aller en courant était complètement hors de question. J’avais déjà peut-être un peu trop abusé de sa gentillesse.

      Je ne comptais pas courir autant pour y retourner. Aussi, entamais-je la route avec une certaine appréhension et une boule au ventre. Y a des fois où je me déteste. Alors voilà, une fuite ratée, dans un sens encore heureux… Où je serais allée moi sinon…



    ____________________
    Hj : dernier poste pour moi, merci pour ce rp ! =D
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Un ami qui vous veut du bien. [Delarion]
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » L'Oréal, parce que vous le valez bien [PV Jack]
    » Bedwyr, un ami qui vous veut du bien
    » Mission06: 'Ramuh, une chimère qui vous veut du bien'
    » Un Ami qui vous veut du bien... [Esteban]
    » Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Pandora- :: Village Omaticaya :: Rivière-
    Sauter vers: