Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     Beyda'amo et son Ikran ailes des plaines

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Beyda'amo
    Admin-Toruk Makto-Olo'eyktan Tipani-Guerrier-Chasseur-Dresseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 892
    Date de naissance : 10/01/1989
    Age : 29
    Age du perso : 22
    En couple ? : ...
    But : Massacrer les humains.
    Date d'inscription : 30/12/2009

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    106/100  (106/100)

    MessageSujet: Beyda'amo et son Ikran ailes des plaines   Lun 8 Mar - 10:39

    Le jour tant attendu par Beyda'amo était enfin arrivé. Certains sages ne voyaient pas d'un bon œil cet événement. On jugeait Beyda'amo de Na'Vi parfois trop agressif et dangereux envers les étrangers. Devenir chasseur et avoir son Ikran pourrait le rendre encore plus dangereux. Heureusement, beaucoup avaient compris, surtout les Na'Vis du clan, qu'il était plutôt pacifiste avec les êtres de Pandora, qu'il était également très respectueux des rites, et sa sauvagerie envers les étrangers ne l'avait jamais poussé au meurtre (Ah bon, c'est pas ce que dirait Olanir). Ce vilain caractère compromettait les relations humain Na'Vi, et il pourrait déclencher une nouvelle guerre d'ici peut. Comme si les Na'vis pouvaient éviter la guerre avec cet envahisseur. Ils décidaient de tout détruire pour leur propre profit, et s'ils décidaient de faire la guerre, rien ni personne ne pourrait les en dissuader. Il ne servait à rien de faire dans le social, ils avaient fait trop de mal comme ça.

    Beyda'amo s'était soit disant assagi au cours du temps depuis qu'il était devenu le Olo'eyktan des Cavaliers des plaines. Il était devenu meilleur encore au combat monté, il réussissait à battre des vrais guerriers à dots de Pa'li pendant ses entraînements. Mais il avait aussi appris à prendre son temps. Les Ikrans ne se soumettaient pas toujours par la force, contrairement aux Pa'lis sauvages qui écoutaient plus facilement les Na'vis.

    Beyda'amo parti au triple galop sur le dots de Swok, sa Pa'li en direction des monts alléluias. Il traversa quasiment toutes les plaines dans leur longueur pour enfin arriver sur le territoire de ces comparses Omaticaya. Il fit une pause près d'une petite rivière pour se désaltérer lui et sa monture qui en avait grand besoin, avant de repartir de plus belle. Quelques heurs plus tard, il arriva enfin au pied d'IKNIMAYA, l'Escalier du paradis. Il entama son ascension sur sa monture qu'il due abandonné assez rapidement car seul des bipèdes pouvaient continuer plus en avant. Après avoir ordonné à Swok de retourner au village, Beyda'amo escalada de très grandes lianes qui pendaient depuis l'un des roché flottants de Pandora, qui n'était autre que le roché des Ikrans.

    Les montagnes flottantes possédaient un paysage magique et merveilleux. Beyda'amo adorait communier avec cet environnement. Il retrouvait certains instincts, en marchant sur les branches et en courant sur les feuilles. Il passait plus de temps à dots de Pa'li qu'à pied, et son village était tellement plat! Pourtant, il savait aussi très bien se déplacer en hauteur dans les arbres, entre branches et lianes. Il adorait ça d'ailleur.

    Le voyage fut long mais il passa rapidement. Beyda'amo adorait ces parcours, dans le contact des roches, qui étaient si puissantes. Finalement, il parvint au rocher des Ikrans. Il respira profondément, se rappelant de toute la sagesse apprise ces derniers temps (enfin si on veux). La patience, l'humilité, la sincérité et la rapidité. Les qualités essentielles pour choisir son Ikran et le dompter... Tous les Ikrans qu'il croisait se désintéressaient de lui, il ne sentait rien de particulier avec eux non plus. Le regard du guerrier vagabondait à travers les Ikrans, jusqu'à croiser les yeux d'un d'entre eux.

    Immédiatement, Beyda'amo sut que ce serait lui. Ou plutôt elle, c'était un très gros femelle de couleur mauve avec des motifs colorés fuchsia, plutôt complexes et elle possédait de magnifique yeux couleur citron vert. Elle avait une grande mâchoire extensible et des crocs très acérés et noirs comme l'obsidienne.

    Beyda'amo ne décrocha pas son regard d'elle, se demandant si elle allait voler jusqu'à lui, l'attaquer, essayer de le tuer, ou simplement le regarder, tout était possible. Ils se défièrent un long moment du regard, avant qu'elle commence à avancer lentement vers le Na'Vi. Le temps se dégradaient, une rafale de vents arriva sur les rochers, faisant flotter les cheveux du Na'Vi. L'Ikran huma son odeur, pour pouvoir la reconnaitre plus tard. Mais, tout en avançant, la grosse Ikran se demandait surement ce qui l’attendait si elle se liait avec ce Na’Vi. Sûrement pas de bonnes choses. Les autres Ikrans l’éviteraient, elle ne serais plus libre de ses mouvements, ayant un cavalier. Et elle s’envola, comme la plupart des autres Ikrans. Beyda'amo la regardait et imaginait ce quel pouvait penser:

    ''Se peut-il que je rate une expérience que l’on ne peut avoir qu’une seule fois dans sa vie?''

    L’Ikran fit une boucle dans le ciel puis elle revenu sur son chemin et se posa sur le rocher. Le Na’Vi, l’air complètement désespéré à cause de son envol, eu l’air de retrouver sa joie à son retour. D’un mouvement de rage, la grosse Ikran ouvrit grand ces deux ailes en d’autres plus fines, on pouvait facilement voire que son envergure faisait bien plus que les 11 m de moyenne, elle atteignait facilement les 15m si ce n'est plus. Et l’air plus impressionnante, elle se laissa voler vers le Na’Vi, elle ne comptait pas laisser en vie cet être, qui l’avait vue douter. Mais elle s’arrêta nette devant le Guerrier et, dans un ultime geste, essaya de lui entailler le bras. Beyda'amo l'esquiva tout en restant calme et avec la plus grand classe possible la regarda droit dans les yeux tout en déroulant son meresh’ti cau’pla et lui dit:

    ''A nous deux on pourra éradiquer la menace humaine de Pandora, ne veux tu donc pas faire équipe avec moi, Beyda'amo, Olo'eyktan des Cavaliers des plaines?''

    L'Ikran le regardait en tournant la tête sur la droite à la manière d'une chouette réfléchissant tout en montrant les crocs.

    ''C'est ce que l'on va voire!''

    Beyda'amo se déplaça sur la gauche de l'Ikran doucement, sans geste brusque et déploya son meresh’ti cau’pla autour de sa gueule puis força le lien avant de la monter pour la première fois, et partir en piqué depuis le haut des saillies rocheuses d'une falaise abrupte du Mont Veritas, l'une des plus grosses montagnes flottantes jusqu'à l'extrémité inférieur du roché aux Ikrans. Lorsque Beyda'amo ressenti enfin les muscles sur développés du sternum de l'Ikran, lui permettant d'effectuer de grands battements d'ailes qui les maintiendraient en vol, environ 3500 mètres plus bas, il redressa sec et vola pendant plusieurs minutes avant de prendre la direction du village.

    Ils arrivèrent au niveau de la foret qu'ils commencèrent à survolé en rase-motte avant de s'y enfoncer et de slalomer entre les hautes cimes puis les arbres et les branches, les lianes pendantes et les Lemuris qui y sautaient. En survolant la petite rivière ou Beyda'amo s'était désaltéré avec sa Pa'li auparavant, il ressenti étrangement la faim l'envahir, ce n'était pas lui mais sa nouvelle amie qui avait un petit creux. Ils piquèrent donc net à 90° en direction de la rivière, la gueule de l'Ikran grande ouverte et pêcha un poison avant de l'avaler et de remonter hors de la forêt et traverser la plaine pour enfin arriver au Village. Il était le premier de son clan à avoir une monture volante, rien de spectaculaire pour un chef voulant entrainer vers le haut son clan.

    Lorsqu'ils atterrirent enfin sur la place central du village, des Cavaliers sortirent de partout autour d'eux et avec la grande classe qu'est celle des meneur, Beyda'amo annonça:

    ''Mes chers amis voici la première pierre de l'édifice qui nous permettra de vaincre définitivement les humains. Je vous présente Teisyal (ailes des plaines)!''
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 35
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: Re: Beyda'amo et son Ikran ailes des plaines   Lun 8 Mar - 22:52

    Monture validée!

    Félicitation bey!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
     
    Beyda'amo et son Ikran ailes des plaines
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
    » Merom Hellren, Ailes sanglantes
    » Sur les plaines arides (fini)
    » Le vent de sang qui vient des plaines plombe nos vies de son danger |Fini|
    » Lïsa, guerrière des plaines.

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Pandora- :: Chaine des Hallelujah :: Rochers des Ikran-
    Sauter vers: