Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     Souvenirs d'une vie abandonnée.

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Dim 21 Fév - 23:28

    La montagne, un endroit guère accueillant pour un Na'vi. Le végétation est inexistante, les animaux se font rares. Très peu d'indigènes pourraient vivre aussi loin de ce qu'ils chérissent. Et encore moins aussi loin de la volonté d'Eiwa. Yû elle ne se voyait en aucun cas perturbée par ce changement d'environnement, elle avait besoin de distance envers son peuple, peu d'endroit pouvait lui assurer cette distance et cette tranquillité.
    Elle se sentait renaitre, d'une certain façon l'altitude à laquelle la jeune na'vi se situait la comblait de bonheur. De plus, la morsure du froid l'envahissait, l'enveloppait. A cela, elle y trouvait quelque chose d'enivrant et de plaisant.
    C'est emplit de nostalgie, souvent aux abords d'un pic rocheux qui commençait une centaines de mètres plus bas, le regard dirigé vers le précipice qu'elle se rappelait ses escapade dans la chaine des Alleluya. Ses souvenirs de sa jeunesse, ou elle était encore innocente et ne connaissait rien aux barbaries qu'apportèrent les humains, plus tard.

    Depuis son départ -qui c'était fait de la manière la plus discrète possible- elle avait vécue au jours le jours. Et c'était réfugiée dans les hautes montagnes enneigée du nord. Sa vie n'en était pas plus excitante pour autant, l'ancienne chef cherchait juste à s'éloigner du peuple qui l'avait vénérée seulement pour ses parents. Elle ne le méritait pas et n'avait en rien l'étoffe d'une meneuse.

    Yû avait élu domicile dans un étrange endroit, isolé de toutes cette immensité de blancheur, une petite interstice se dissimulait fort bien. Une petite entrée, difficile à repéré laissait pile la place à Yû K'ta pour s'y introduire. Seulement une fois dedans une vaste pièce creusée à même la roche lui laissait la place de vivre convenablement. Elle était composée de deux pièces, celle qui faisait office d'entrée était la plus petite. Pourtant grande l'on ne s'imaginait pas l'immensité qui se cachait sous la montagne. Une chaleur bienfaisante se dégageait de la pièce sans trop savoir d'où elle venait. Celle-ci favorisait la floraison de rares plantes qui illuminaient la pièce d'une lueur faiblarde. L'endroit rappelait vaguement l'ambiance qui régnait dans son environnement habituel. C'était une petite partie de la foret dans une lieu reculé. Comme quoi finalement, Eiwa était partout.
    Seul un rétrécissement des parois entre les deux pièces séparait les deux endroits. Une fois passé ce plus étroit passage une vision surréaliste l'avait éblouie et émerveillée, un vaste étang souterrain stagnait sur 300 mètres au loin. A mi-chemin une presque-île permettait à une personnes de se rapprocher du centre de l'étang. L'eau était immobile et pourtant au fil des semaines qui passèrent elle gardait toujours sa fraicheur et sa pureté.


    Dernière édition par Yû K'ta le Mer 24 Fév - 17:30, édité 2 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Lun 22 Fév - 9:34

    Au sommet d'un escarpement, se trouvait, assis en tailleur, Tsu'ayo. Il portait les vêtements que lui avait fournis les Na'vis du village des montagnes, ainsi que la grande cape en peaux de palulukan des neiges d'une blancheur éclatante. Celle-ci volait au vent, une neige fine tombait d'un ciel blanc, Tsu'ayo avait une vue magnifique sur ces majestueuses montagnes couvert de neige. Il admirait souvent Eywa, observant pendant de longues heures, l'océan qui se trouvait à proximité de son clan, mais lors de sa mission pour aller aider le village des montagnes du Nord, il tomba amoureux de ce paysage, de la neige, des montagnes, de la tranquillité que ce lieu instaurait.

    Malgré la neige s'accumulant sur ses épaules et le froid, Tsu'ayo restait là sans bouger dans sa méditation. De la glace commençait à se former sur les perles bioluminescentes qu'il avait dans ses cheveux. Il aimait la solitude, ce lieu lui était donc parfait, avec les chutes de neiges tout paraissait si silencieux,si came,si beau, le temps semblait être arrêté. Cet éloignement avec son clan, lui permettait peut-être de ne pas se rappeler son défunt père. Il n'avait pas son collier atour du cou, mais il l'avait dans sa main, serrant avec force la dent de Toruk que lui avait offert son père, il n'arrivera donc jamais à l'oublier.


    Il repensa à ce que lui avait dit son mentor Tsanten, plus il pensait à ses dires plus il croyait qu'il avait effectivement raison. Les profondes blessures qu'il portait au fond de lui n'allaient sans doute ne jamais se résorber, fragilisant son esprit. Son désir de vengeance n'aveuglait-il pas son âme?
    Il tripotait à présent la dent de Toruk, des chants Na'vis, des rires d'enfants résonnaient à présent dans sa tête, une larme coula le long d'une de ses joue.

    Sa profonde solitude et tristesse fut interrompu lorsqu'il aperçut, dans le léger blizzard, une silhouette. Il s'allongea, passa sa cape pour le recouvrir entièrement et ainsi le dissimuler, ne laissant seulement un trou pour pouvoir observer. La forme était trop grande pour être un humain, cela ne pouvait être qu'un Na'vi, mais qui pourrait venir dans ces contrées si reculées et hostiles. Il ne tarda pas à voir qu'il s'agissait d'une Na'vie, sa peau était étrangement claire et sa silhouette assez mince. Tsu'ayo regarda attentivement, il semblait avoir déjà vu cette personne, il lui semblait même qu'elle appartenait à son clan, il devrait peu-être arrêter d'être si distant avec son peuple. Alors qu'il essaya de coller un nom sur ce visage, la Na'vie disparut parmi les rochers.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Mer 24 Fév - 18:13

    Le ciel était bleu et le soleil tapait sur les flanc de la montagne sans pour autant faire disparaitre l'immensité de blancheur qui la recouvrait. Yû K'ta avait profité pour aller faire du repérage, elle avait observée tout le massif aux alentour, pris le temps d'identifier les moindres recoins. De cette façon elle pouvait maintenant retrouver son chemin les yeux fermées, du moins jusqu'à sa planque, en cas de tempête cela s'avèrerait très utile.
    Cela lui avait pris sa matinée et l'après midi, deux tiers de sa journée était passé sans qu'elle mange quoi que soit. C'est donc précipitamment qu'elle était revenu de son expédition, elle qui pensait faire encore bien des choses ne devait perdre de temps. Yû était donc rentrée de façon peu discrète et n'avait même pas prêtée guère aux alentours.

    Un fois pénétré dans la grotte elle alla d'un pas doux vers le centre de la pièce. Le dos courbé, elle avançait à pas de loup d'une grâce toute féline. Une fois au centre elle s'allongea pour plongée ses mains dans l'eau fraiche jusqu'au coude. Elle resta ainsi pendant cinq bonnes minutes. Une légère mousse recouvrait le sol, elle étouffait le bruit de son corps qui bougeait de temps a autre pour chercher une position plus confortable. C'est lorsqu'une faible lueur ainsi qu'un remous se fit sentir que Yû s'immobilisa. Les sens en alerte.
    Ses mains se resserrèrent dans une gerbe d'eau tandis quelle en sortait un poison d'assez grande taille. Sa forme était peu commune, surement une particularité de la faune sous marine vivant dans les grotte. Ce n'est pas sa forme qui empêcha Yû de l'achever contre le roc avant de marmonner le rituel à Eiwa. Ce n'était pas son premier, pendant les quelques semaines écoulées elle n'avait mangée que ça. Le manque de chaire animale rouge lui manquait cruellement.
    Elle découpa les flancs du poisson à l'aide d'un petit couteau, en mangea un et emballa l'autre avec une large feuille.

    Une fois rassasiée elle put repartir, elle se préparait à retourné le temps d'une journée en forêt sur le versant sud. Elle pensait pouvoir chassé et faire des réserve pour pouvoir continuer sa vie d'ermite tranquillement.
    Une fois ressortie, son arc sur le dos, le soleil basculait lentement de l'autre côté de la montagne. Elle pressa le pas car une fois le soleil couché, le froid ne se faisait guère agréable.


    Dernière édition par Yû K'ta le Jeu 25 Fév - 0:50, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Mer 24 Fév - 19:37

    Après avoir vu la jeune femme disparaitre parmi les rochers, Tsu'ayo se releva et s'avança discrètement pour essayer de voire où était passée l'inconnue.
    Après une brève éclaircis, le blizzard reprit et s'intensifiait de plus en plus, mais poussait par la curiosité Tsu'ayo passa beaucoup de temps à chercher la Na'vie.

    Tandis qu'on pouvait apercevoir à l'horizon, le soleil disparaitre petit à petit derrière les montagnes, Tsu'ao décida d'abandonner lorsque un bruit de pas dans la neige lui fit tendre une oreille, il se baissa rapidement et utilisa sa cape comme camouflage.

    Il vit alors la jeune femme sortir d'une très petite et discrète fissure dans la roche, celle-ci marchait avec élégance et possédait un arc. Elle avait un certain charme, mais la grande timidité de Tsu'ayo l'hésita à se dévoiler. Mais une Na'vie dans ce coin perdue, ce n'était pas une chose courante, peut-être que comme lui elle appréciait la solitude et de contempler Eywa. Il prit son courage à deux mains et se leva, il se trouvait en hauteur par rapport à elle. Il sauta donc de son perchoir, sa cape volait durant la chute, et atterrit dans l'épaisse couche de neige. Ce bruit attira vivement l'attention de la jeune Na'vie, comme lui, elle ne devait pas s'attendre à trouver quelqu'un dans ces montagnes si isolées et hostiles. Il lui dit alors avec peu d'assurance:


    _Oeil ngati kameie, soeur. Je...je suis Tsu'ayo, membre des Chevaucheurs du sud, mais grand partisan de la solitude. Et... et toi qui-est-tu?

    Tsu'ayo attendit alors la réponse de la jeune femme.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Jeu 25 Fév - 0:49

    A peine était elle partit qu'un animal sauvage l'attaquait, du moins c'est ce qu'elle crut aux premier abords. Un na'vi qui avait l'air bien mieux équipé qu'elle pour ce genre d'environement fit son apparition d'une façon bien peu civilisé. L'ancienne chef sortit son couteau par reflex. Cependant il se rattrapa en se présentant comme il se doit, bien qu'une certaine hésitation se sentait dans sa voix.
    Il semblait appartenir au clan qu'elle avait quitté plus tôt, le clan des chevaucheurs, celui où elle était née et celui qu'elle avait menée lors d'une courte période.
    C'est donc avec l'esprit tranquille qu'elle rangea son arme, mais tout de même intrigué qu'un autre na'vi qu'elle soit ici et qu'il ne savent pas qui elle était bien qu'il fasse partit des chevaucheurs.
    Elle répondit à sa présentation d'un ton dur et charismatique, celui qu'utilise les meneurs mais avec une pointe de féminité.


    Oeil n'gati kamei... Qui je suis ? Soit tu t'en doute, soit tu l'ignore mais... Appelle moi Yû et pas autrement, le clan d'où je vien n'a pas d'importance.
    Tu te dit partisan de la solitude ? Alors pourquoi est tu venu as ma rencontre ? J'aimerais savoir.


    Comme à son habitude elle ne se fit point sociable ni vraiment aimable, et pourtant son visage et la position dans laquelle elle se tenait face à lui démontrait qu'elle n'était pas méchante. C'était juste sa manière de faire.
    En donnant simplement une partie de son nom elle éspérait qu'il ne la reconnaisse pas.
    Elle ne se souvenait pas d'un Tsu'ayo, que ce soit récemment ou lors de son enfance. En principe elle se souvenait de ses rencontres, bien que lorsque elle avait dirigée le clan certaines le lui échappait à cause de leur nombres.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Jeu 25 Fév - 9:18

    La jeune femme avait été surpris de voir quelqu'un dans ces parages, elle sortit donc son couteau et se mit sur a défensive, mais lorsqu'elle vit que Tsu'ayo n'était pas agressif, elle rangea sa dague et sur un ton plutôt direct qui surpris Tsu'ayo, elle lui répondit:

    _Oeil n'gati kamei... Qui je suis ? Soit tu t'en doute, soit tu l'ignore mais... Appelle moi Yû et pas autrement, le clan d'où je viens n'a pas d'importance.
    Tu te dit partisan de la solitude ? Alors pourquoi est tu venu as ma rencontre ? J'aimerais savoir.


    Tsu'ayo se mit à s'interroger, Yû, ce nom ne lui disait rien, mais d'un autre côté cela ne lui surprenait guère vu le nombre de fois qu'il se rendait à son clan, il ne connaissait réellement que trois Na'vis, son mentor Tsanten, son amie d'enfance Yume et la soeur de celle-ci Kayvaan. Pour répondre à son interrogation, Tsu'ayo lui répondit un peu gêné:

    _Ben...ceux de mon clan ne comprennent ma solitude, ils ne comprennent mon éloignement permanent avec le clan, ils ne le pourront pas de toute manière, même en leur expliquant.

    Tout en disant ceci, Tsu'ayo remuait la dent qu'il avait autour du coup, il ne parlait généralement jamais de son chagrin, du jour où il perdit son père, que sa vie avait basculé dans la solitude ce jour là. Il continua alors:

    _Une personne arpentant ces versants déserts et enneigés, ne peut être que quelqu'un qui lui aussi apprécie la même... hum... passion pour la solitude que moi. Quelqu'un qui peut...me comprendre.

    Tsu'ayo se mit assis sur un rocher, confier ces choses à une inconnue lui fit rappeler l'enfance qu'il avait perdue par la fautes des humains. Il essaya de chasser ses souvenirs de sa tête en posant un question à Yû:

    _ Je...je vois que tu as un arc, tu part chasser? je...je peut...t'accompagner si c'est le cas?

    En posant cette question Tsu'ayo se tripotait ses doigts, l'air nerveux, c'est la première fois qu'il demanda à quelqu'un de faire une chasse à deux.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Lun 15 Mar - 2:13

    Yû compris de la bouche du nouvel arrivant qu'il n'avait guère l'habitude de côtoyer ses frères de clans, tout comme elle l'avait fait lors de sa jeunesse passée sans ses parents. Il pensait aussi que leur personnalité se ressemblait, elle n'en doutait pas, mais pour elle la moindre compagnie lui paraissait presque gênante.
    Peut-être n'avait elle tout simplement pas l'habitude, la jeune na'vie se sentait constamment épier par les autres, comme si ils lui voulait du mal. Pourtant elle savait très bien que c'était faux, mais malgré elle cela la dérangeait au fond d'elle même et c'est cela qui la poussait à se réfugier.

    Son interlocuteur s'assit ensuite, il paraissait légèrement perturber par un souvenir quelconque. Yû quand à elle faisait tout pour cacher son malaise que provoquait sa présence, néanmoins elle écouta tout se qu'il raconta sans laisser une information au hasard. Yû K'ta enregistra tout ce qu'il put lui apprendre.


    Puis vint une question qui ne lui plus pas du tout, il voulait en clair partir chasser en sa compagnie. Pourtant elle si attendait, le fait qu'il est parlé de soi sans caché de secret. Le fait qu'il vienne la rencontrer en se disant solitaire, ceci l'avait interloqué. Elle même était solitaire et ne désirait vraiment pas se rapprocher de quelqu'un d'autre...
    Mais bizarrement cette personne l'intriguait, et c'est pourquoi, en prenant comme à son habitude son air sérieux mais plus doux que précédemment qu'elle lui répondit favorablement.


    Suis moi si l'envie te prend, si tu es bon chasseur peut-être apprécierait-je t'as compagnie.

    Puis vu qu'il restait les fesses sur son rocher, avec ses gestes de timide elle lui fit signe de se lever.

    Allez viens ! Si nous ne nous dépêchons pas le froid va nous renvoyer à Eiwa.

    En effet le soleil déclinait encore et bientôt les montagnes seraient plongées dans le noir, le froid s'installerait et il aurait du mal à se déplacer.
    Heureusement Yû connaissait le chemin quasiment par cœur, et cela faciliterai grandement leur progression en ces lieux peu hospitalier.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Lun 15 Mar - 20:24

    Tsu'ayo vit que la Na'vie semblait plutôt réticente à sa demande, ceci le rendit un peu plus nerveux puis elle finit par accepter:

    _Suis moi si l'envie te prend, si tu es bon chasseur peut-être apprécierait-je t'as compagnie.

    Il ne réagit pas tout de suite à ce qu'elle venait de lui dire, une deuxième interpellation de Yû qu'il redescendit sur Pandora:

    _Allez viens ! Si nous ne nous dépêchons pas le froid va nous renvoyer à Eiwa.

    Il se leva rapidement, saisit son arc et remit sa cape blanche correctement. Il lui répondit alors:

    _ Ah merci beaucoup. Et je suis un bon chasseur, même si pour le moment je n'ai chassé que ceux qui viennent du ciel dans ces contrées enneigées. Les créatures de notre mère sont plus malines qu'eux.

    Il est vrai qu'il n'avait jamais chasser dans une forêt enneigée, mais Tsu'ayo avait un don en ce qui concernaient le maniement de l'arc, il le devait surtout à son défunt père. La cape blanche fournit par les Na'vis du village sera parfait pour se mettre en embuscade dans l'attente d'une proie. Il accéléra le pas pour rattraper Yû qui s'était déjà mis en route. Lorsqu'il marcha à ses côtés il lui demanda:

    _ Je vois que tu sais où tu vas. Je ne connais pas encore très bien cet endroit.

    Il observa les vêtements que portée Yû, elle ne devait pas avoir très chaud. Mais ce n'était pas ses affaire et ca risquait de la vexer si il faisait une remarque à ce sujet. Il la suivit donc en silence.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Jeu 18 Mar - 17:08

    Juste après s'être mis en route Yû appris qu'il avait déjà combattu des humains dans cette région, elle même ne savait qu'elle en abritait et doutait que des êtres aussi faibles qu'eux pouvait y survivre. Néanmoins il faudrait qu'elle se renseigne sur leur emplacement exact, sa soif de vengeance grandissait en même temps que son esprit guerrier ces dernier temps. Et cela n'augurait rien de bon, surtout pour les humains auxquelles elle s'attaquerait.
    Lors de leur route vers des versants moins désertiques, la jeune Na'vi n'adressa pas la parole à Tsu'ayo. Seul des signes de la suivre ou d'attendre lors de passage où elle était incertaine de la dangerosité de l'endroit anima le trajet.
    Puis alors qu'il restait bien une demie-heure de marche avant d'atteindre les premiers bouts de forêts, Yû se stoppa. Elle se raidit et coupa le silence qui s'était établie.


    Ne bouge plus... mets toi à couvert ici.

    Rien était visible aux alentours, et pourtant l'ancienne chef l'avait vu. Juste avant qu'elle ne disparaisse. Une simple ombre s'était déplacé en provoquant de léger bruit au contact de la neige avec ses pattes.
    Elle ignorait si Tsu'ayo l'avait aussi remarqué mais se dit qu'il comprendrait de toute manière en temps voulu.


    Sors ton arc et ne fait plus de bruit, je vais l'attirer par ici...

    Elle le laissa là, immobile, dans la neige et face à se paysage peu éclairé.
    Yû se déplaçait d'une vitesse inouïe, sa souplesse était déconcertante, ses pas percutant la neige ne s'entendait pas...
    Elle contourna l'animal égaré, il n'avait rien à faire ici, trop loin de la forêts il ne survivrait pas longtemps. De ses yeux vert elle le fixa attentivement, c'était un petit Yerik. La na'vi sortit alors de sa cachette, face à lui, pour lui faire comprendre qu'il était en danger. L'animal fixait Yû prêt à fuir dans la direction inverse, à porté de l'arc de Tsu'ayo...

    Yû se posta assez loin de sa proie, d'où elle se tenait, en contrebas elle avait peu de chance de l'atteindre. Elle inspira profondément avant de crier sauvagement et lui monter ses crocs aiguisés, face à lui pour lui faire comprendre qu'il devait fuir pour sauver sa vie. Le Yerik pris la fuite en faisant de petit bons rapides et ordonnés.
    Il marchait vers sa mort, car juste derrière le talus de neige qu'il dépassa, Tsu'ayo serait surement prêt à l'abattre aisément de sa position en hauteur.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   Jeu 18 Mar - 19:46

    Tsu'ayo marcha aux côtés de Yû pendant un bon moment. Pendant le trajet, aucun des deux Na'vis n'ouvrit la bouche. Ceci ne dérangeait pas Tsu'ayo, dans la mesure où il était pas très bavard et que la beauté du paysage pouvait s'admirer sans fin. Ils marchèrent tout deux dans un paysage entièrement recouvert d'une épaisse couche blanche, un neige fine mais intense s'abattait sur la région, on ne voyait à cinquante mètres.

    Alors que le trajet se fit sans problèmes majeurs, à part à quelques petits endroits où il était nécessaire d'analyser le lieu, Yû ordonna à Tsu'ayo de s'arrêter:


    _Ne bouge plus... mets toi à couvert ici.

    Il avait entendu un léger bruit de pas dans la neige, mais il n'avait pas pu juger d'où il provenait. Yû semblait avoir vu où se trouvait l'auteur du bruit. Elle se retourna vers Tsu'ayo et lui dit à voix basse:

    _Sors ton arc et ne fait plus de bruit, je vais l'attirer par ici...

    Tsu'ayo acquit d'un hochement de la tête, il s'accroupit en faisant le moins de bruit possible, il ordonna sa longue cape blanche pour se dissimuler au maximum, il prit son arc et arma une flèche et brandi son arc. Il observa Yû disparaitre avec rapidité et agilité dans le léger blizzard.

    Il attendait, la flèche prête à partir, que la stratégie de Yû fonctionne. De la neige commençait à s'accumuler sur lui et plus particulièrement au niveau de ses épaules. Le froid l'envahit car le soleil commençait à raser les pics enneigées pour disparaitre. Mais cette sensation ne l'empêchait pas de se tenir prêt.

    Un cri se fit retenir, suivit des ses échos, c'étais surement celui de Yû. Tsyu'ayo se concentrait donc le moment où il devait intervenir se rapprochait.
    Il entendit des pas réguliers dans la neige qui s'amplifiaient, annonçant que sa cible progressait vers lui. Néanmoins, il n'arrivait pas encore à l'apercevoir. soudain une ombre en forme de Yerik, apparut à plus de cinquante mètres de sa position. Il visa et décocha rapidement sa flèche, celle-ci se mit à siffler dans les airs et fractionner les flocons de neige sur sa route avant de toucher sa cible au niveau du cœur. Le Yerik poussa un hurlement de douleur avant de s'effondrer.

    IL retira son capuchon e s'avança vers l'animal, celui-ci avait été tué sur le coup. Le Yerik était très jeune à ce qu'il put voir, Tsu'ayo fit alors la prière pour libérer l'âme de sa proie. Une fois celle-ci finit, le silence domina à nouveau les versants enneigés.

    Tsu'ayo retira sa flèche et tenta de voir où se trouvait Yû, mais le blizzard qui s'amplifiait ne lui permettait pas de voir bien loin.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Souvenirs d'une vie abandonnée.   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Souvenirs d'une vie abandonnée.
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
    » Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
    » PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
    » BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)
    » Jakar gentil Shih-tzu abandonné à 14 ans ! (54)

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Pandora- :: Chaine des Hallelujah :: Neiges éternelles-
    Sauter vers: