Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     bavardage et....premiers signes

    Aller en bas 
    Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
    AuteurMessage
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 34
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: bavardage et....premiers signes   Mar 16 Fév - 22:48

    HRP : Bon comme je l'ai dit c'est une ellipse pour moi. Donc pour résumer en gros, Tsu'ka a été faite prisonnière des humains mais grâce à Evan qui a pour nom quand il est dans son avatar, Quel'Danos elle a put s'échapper. S'en suivit un...hum...comment dirais-je...un énooooooooooorme câlin qui doit mener à..........surprise! ^^

    ----------------------------------------------

    Voila maintenant plusieurs jours que Tsu'ka était revenue chez les siens grâce à l'héroïsme de son cher et tendre Quel'Danos. Ce qu'elle y avait endurée avait été très dur pour elle tant au point physique que psychologique....des choses dont on ne souhaite pas se souvenir de sitôt. Mais le courage de Quel'Danos a fait qu'elle était maintenant libre et c'était tout ce qui comptait pour elle...mais libre et toujours aux côtés de Quel'Danos. D'ailleurs, elle a toujours un grand souvenir de cet autre jour où ils ont tous deux fait des câlins très coquins. Jamais elle n'avait fait ce genre de chose auparavant mais ce jour là...cette sensation...tout ce qui c'est passé à ce moment là est encore frais dans sa mémoire et le restera encore longtemps.

    Aujourd'hui Tsu'ka était seule Quel'Danos étant occupé autre part. Le concernant, on dirait que le fait d'avoir aider à la libération de Tsu'ka a rehaussé un peu la sympathie de pas mal de Na'vi envers lui ce qui n'est pas une mauvaise chose vu qu'il tente depuis le début à s'intégrer dans la tribu. On lui demande de l'aide pour cueillir tel fruit ou alors aller chasser avec d'autres Na'vi...il a donc de quoi faire mais Tsu'ka ne s'inquiète pas pour lui.

    Elle aussi d'ailleurs était occupé. Avec d'autres femelles du clan, elle devait préparer du textile pour les autres membres de la tribu. Hier des chasseurs ont fait une chasse très fructueuse et on put avoir plusieurs talioang et donc leur peau qui les rend très spéciale pour le textile.

    D'ailleurs, il était prévu qu'elle soit rejointe par d'autres femelles pour faire ce travail...à vrai dire il n'y a que les femelles qui peuvent faire ce travail car ça demande doigté et patience pour créer du textile et ce n'est pas un mâle avec ses gros doigts qui pourrait faire ce genre de chose...


    Dernière édition par Tsu'ka le Ven 19 Fév - 18:52, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Jeu 18 Fév - 19:08

    Ayri avait décidé de se changer les idées de sa quotidienne vie plutôt monotone en allant se baladé dans les grandes et magnifiques forêts de son peuple. Elle y resta plusieurs heures avant de ce rendre compte qu’elle était revenue à son point de départ. Il faut dire qu’Ayri n’a pas vraiment le sens de l’orientation et ne sais pas faire « un » avec la nature aussi bien que tout les autres Na’vis de sa tribu. Elle ne se sent pas vraiment comme une véritable omoticaya , et avait l’impression de faire honte a son peuple. Puis, tout cela la rendait triste. Elle se sentit soudainement vraiment inutile, et s’est mise à pleuré. Ne sachant que faire, elle continua quand même son chemin, puis aperçu au loin une Na’vi qui semblait travailler la peau d’un animal. Elle sécha ces larmes puis alla tranquillement vers cette inconnue afin de lui proposé son aide.

    - Peut être lui serais-je utile? pensa t’elle.
    Revenir en haut Aller en bas
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 34
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Jeu 18 Fév - 19:38

    Tsu'ka était occupé avec un peau qui présentait un petit défaut. Celle-ci avait été découpé trop finement par rapport aux autres et un geste trop brusque pourrait la faire se déchirer et donc la rendrait inutile. Le doigté était de mise pour cette peau et d'ailleurs si elle tenait celui qui l'avait découpé de l'animal, elle lui dirait ce qu'elle pense de ça...mais bon il faut faire avec...

    Cherchant un moyen de la renforcer avec l'aide d'une autre peau, la jeune femme vit approcher une femelle. C'est très certainement l'une des femelles qui devaient venir l'aider à préparer les peaux. Lorsque celle-ci était proche de Tsu'ka, elle remarqua des rougeurs aux yeux. Avait-elle un souci au point d'en avoir les yeux rouges?


    Kaltxi ma smuke!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Jeu 18 Fév - 19:57

    Ayri sursauta un peu en apercevant la pauvre bête morte, puis regarda la femme dans les yeux et la salua par un mouvement de la tête. Elle ne savait pas trop quoi dire ni comment.

    Excusez moi. Je...

    En esseyant de reformulé ses phrases, sa maladresse entraîna son pied a resté coincé sous une branche en s'approchant de la dame, et tomba sur le sol. Elle crispa son visage et espérait de ne pas l'avoir dérangé dans son minutieu travaille. Heureusement elle tomba dans le sens opposé de là ou elle se trouvait...
    Ne sachant pas trop ce que l'étrangère fabriquait, elle lui demanda le plus convenablement possible, tout en s'excusant de sa pitoyable chute.


    - Je.. Je m'excuse...j'espère que je ne vous ai pas fais raté ...votre ...euh....... Que faites vous?
    Revenir en haut Aller en bas
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 34
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Jeu 18 Fév - 20:08

    La jeune femelle avait l'air étrange dans son attitude et ce fut confirmé quand celle-ci tomba à cause d'un branche qui avait coincé son pied et s'excusa ensuite avant de demander ce qu'elle faisait. C'est étrange qu'une Na'vi demande ce que Tsu'ka faisait mais bon...

    L'attitude qu'elle avait était étrange, on dirait qu'elle donne l'impression de déranger ou d'embêter les gens. Pourtant ce n'est pas le cas ici. Au contraire, avoir un peu de compagnie pour travailler les peaux était une bonne chose car seule c'est assez ennuyeux...


    Je prépare la peau pour en faire des habits. Tu veux m'aider?

    --------------------------

    HRP : désolé post court je file manger mais je ne voulais pas te faire attendre. Je me rattraperais au suivant^^
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Jeu 18 Fév - 20:23

    Ayri se sentait idiote. Elle n'a jamais vraiment apprit les principes et les valeurs des na'vis quand bien même elle vivait parmis eux. Sa solitude a fait en sorte qu'elle ignore presque tout des siens. Il faut dire qu'elle a toujours vécu a distance, c'est a peine si on était au courant de sa présence parmis les Omaticayas...

    -Euh... je veux bien, mais j'ignore comment vous y arrivez...peut-être si vous me montriez..?
    Revenir en haut Aller en bas
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 34
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Jeu 18 Fév - 22:26

    Sa question surpris beaucoup Tsu'ka. Elle ne savait pas comment on travaillait les peaux? C'est étrange...Tsu'ka regarda tout de suite les doigts...ils sont bien au nombre de quatre donc ce n'est pas un marcheur de rêve c'est déjà ça. Mais elle était vraiment étrange. Dès que Tsu'ka essayait de la regarder, son regard déviait autre part. Elle est peut être timide après tout ca arrive à tout le monde et puis elle a l'air plus jeune que Tsu'ka.

    Bon en tout cas, elle voulait savoir comment on faisait pour préparer les peaux. Pour cela, elle prit une autre peau de bête pour lui montrer.


    Regarde comment je fais.


    Tout en faisant les gestes, Tsu'ka expliquait.


    Tu dois d'abord aplatir la peau avec la pierre plate. Si on ne fait pas attention, elle peut se déchirer il faut y aller doucement mais avec force. Une fois que tu as fini, tu dois de chaque côté faire des trous avec ton couteau. Attention il doit être petit donc il suffit juste de prendre la pointe. Le nombre de trous dépend de la grandeur de la peau. Pour finir, tu dois l'enrouler autour de ce bois. Il servira plus tard pour faire des habits par exemple.

    Après avoir finit son explication, Tsu'ka tendit une autre peau de bête à Ayri.

    Tu veux essayer?
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Jeu 18 Fév - 22:40

    Ayri regarda avec admiration ce que faisait la femme. Tout les petits gestes précis qui étaient si important l'impressionnait.

    Je vois...Oui. Je veux bien.

    Elle pris la peau avec un peu d'hésitation, ayant un peu peur de tout abimé. Ensuite elle pris une pierre plate et commenca a applatir la peau délicatement comme elle lui avait demandé.

    Ah...j'crois que j'y suis.

    Elle laissa paraître un simple et tendre petit sourire. Pour l'instant tout allait bien...
    Ayri se sentait bien tout à coup ; elle apprend enfin quelque chose qui pourait bien lui être utile, a elle ou a d'autre.

    Elle faisait très attention pour ne pas raté ce quelle entreprenait avec douceur et délicatesse, pour la première fois de sa vie. Après avoir terminé d'applatir la peau, elle perca de petit trous avec la pointe du couteau, comme l'avait demandé l'étrangère dont le nom lui était encore inconnue.

    Pendant qu'elle enroulait le travail qu'elle venait de faire autour du bout de bois, elle se questionna beaucoup, même trop, de son passé. Pourquoi l'avon t'elle abendonné? Pourquoi personne ne l'a jamais receuilli? Elle leva la tête tristement vers le ciel mais n'y voya rien à cause de la cime des arbres qui était trop grande.

    L'humeur d'Ayri était en effet un peu trop changeante et ses émotions se lisait trop bien sur son visage. Elle fini par retourné les yeux vers ce quelle venait de faire et constata avec fierté qu'elle avait réussi a faire un beau travail.

    Elle rigola tout bas, presqu'en chuchotant, puis fit un petit sourire niais.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Ven 19 Fév - 8:45

    Delarion s'ennuyait un peu, il venait de rentrer de chasse, et ses connaissances sur les plantes de leur pays ne pouvait pas être utile, car personne était blesser, il décida d'aller voir si Tsu'ka avait besoin d'aide pour préparer les peaux, Delarion savait qu'elle pensait que seul les femmes Na'vi pouvaient, le faire, mais Delarion se ferait une joie de lui prouver le contraire. Delarion se dirigea donc vers ses sœurs. Une jeune Omaticaya préparais les peau avec Tsu'ka, Delarion ne l'avait jamais vu. Une branche dépassait du sol, et un peu de terre était tasser, quelqu'un était tombé récemment, Delarion prit la parole.

    - Oel ngati kameie ma tsmuke ! Puis-je vous apportez mon aide ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 34
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Ven 19 Fév - 12:53

    Tsu'ka avait enfin put finir sa peau. Finalement, elle avait trouvé, par chance, une peau qui avait été coupé finement. Elle a donc put les mettre ensemble et faire que ces deux morceaux de peau soient solide.

    Pendant ce temps là, Ayri avait elle aussi fini sa peau et apparemment, elle ne c'était pas trop mal débrouillé pour une première fois et c'est une bonne chose car elle, Tsu'ka, en avait déchiré pas mal au début. Tsu'ka lui fit un sourire.


    Tu vois ce n'est pas si difficile à faire.

    Peu de temps après, un autre Na'vi fit son apparition. Par contre ce n'était pas une femelle mais un mâle et au vue de sa question, il voulait les aider à travailler les peaux. Et vu que c'est un mâle, si il veut vraiment aider, il serait préférable qu'il s'occupe d'aplatir les peaux il a plus de force qu'une femelle.


    Kaltxi ma smukan! Si tu veux nous aider, tu pourrais peut être....

    Tsu'ka ne finissa pas sa phrase. Une vive douleur à l'estomac la prit d'un coup. Elle posa sa main sur son estomac tant la douleur était atroce et ca se voyait à la grimace qu'elle faisait. La douleur se fit intense pendant une grosse minute puis disparu comme elle était apparue, soudainement. Tsu'ka se questionna sur ce qui venait de lui arriver car c'était la première fois qu'elle avait ce genre de douleur. Une maladie apportée par les humains?

    Quoiqu'il en soit, elle était assez troublé par ce qui venait de lui arriver. Mais il fallait reprendre le travail.


    Euh...excuse-moi. Je disais que si tu voulais nous aider, tu peux aplatir les peaux.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Ven 19 Fév - 14:48

    Delarion avait vu un brusque changement dans le regard de sa Tsu'ka, il lui avait sembler voir une douleur vive, il attendrait de lui parler seul, peut être que ses connaissances sur les plantes pourrait l'aider.

    - Ça va, demanda Delarion inquiet ?

    Delarion prit un tas de peau, le posa devant lui et commença son travail. Les peau était de bonne qualité. Il regarda la jeune Omaticaya qui n'avait pas encore pris la parole. Elle avait fait un bon travail. Delarion ne se souvenait pas de l'avoir déjà vu, il regarda discrètement ses doigts. C'est bon, ce n'était pas une humaine trafiqué, en parlant de sa :

    - Comment cela se passe t'il avec Quel'Danos, je l'ai vu à la chasse aujourd'hui, quel dommage qu'il soit né humain, espérons qu'Eywa récompensera les méritant.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Ven 19 Fév - 20:22

    Quel'Danos revenait d'une chasse avec deux jeunes Na'vi , plusieurs na'vis avait demander a Quel' d'apprendre la chasse au plus jeunes , c'était une vrais marque d'intégration , et maintenant touts allait bien ... depuis que Quel' avait libérer Tsu'ka de la RDA , il avait réussit a garder des souvenirs de son passée humain , et de sa nouvelle vie avec les Na'vis ... il avait fait le ménage dans son esprits , il tapait sur les épaules des deux na'vis et leur dit.

    " Vous avez beaucoup progresser bravo ... Aller vous reposer , une autre dur journée nous attend demain ... "


    Na'vi " Merci Quel'Danos , a demain ."


    Il leur fit signe , en les voyant partir , il sourit et posait son arc avec les autres ... remit son écharpe en place , il gardait cette dernière car c'était le seul souvenirs qu'il avait de sa vie humaine , en marchant un petit moment il vit Tsu'ka avec d'autre Na'vis.Il s'approchait d'eux , saluait les deux Na'vis et donnait un bisou sur la joue de Tsu'ka.

    " Alors ? Sa se passe bien ? ... "

    Il Sourit au deux Na'vis qui se trouvais avec Tsu'ka.
    Revenir en haut Aller en bas
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 34
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Ven 19 Fév - 22:15

    Tsu'ka reprit son travail "comme si de rien était" malgré que quelques questions apparurent dans son esprit. Mais celles-ci furent dissipées par la questions de Delarion.

    - Comment cela se passe-t-il avec Quel'Danos, je l'ai vu à la chasse aujourd'hui, quel dommage qu'il soit né humain, espérons qu'Eywa récompensera les méritant.

    Si Eywa a voulu que jake Sully devienne un Na'vi, alors je pense qu'elle voudra pour Quel'Danos.


    D'ailleurs en parlant de lui, elle sentit un baiser sur sa joue venant de derrière. Et il ne pouvait y avoir qu'une seule personne qui pouvait faire ça et cette confirmation se fit une fois que Tsu'ka fit un demi-tour. La vue de Quel'Danos fit apparaitre un grand sourire sur le visage de Tsu'ka.

    " Alors ? Sa se passe bien ? ... "

    Oui et toi la chasse a été bonne?
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Ven 19 Fév - 22:30

    Quel'danos se mit avec le restes de personnes présente , Tsu'ka lui demandait si la Chasse a était bonne , les jeunes Na'vis avait réussis a ramener quellque petite créatures , mais rien de vraiment " Incroyable " , mais étant quelqu'un de gentils , pour Quel' c'était déjà très bien et sa ne pouvais que montrer une certaine motivation .. il lui dit.

    " Ils apprennent vite , bien plus vite que moi ... Haha , il s'améliore de jours en jours , mais pour te répondre , oui elle a était bonne et ... "

    Il ne finissait pas sa phrase , il voyez dans le regard de Tsu'ka que quellque chose ne va pas , pet-aitre les premiers symptôme de la grossesse ... c'est vrais qu'elle ne sais pas vraiment se que c'était , se n'est pas vraiment le genre de choses que l'ont apprend ici ... il se mit face a elle et lui posait la mains sur le ventre.

    " Sa ne vas pas ? A tu us des douleur au ventre ? "

    il s'inquiète pour elle , normale , elle était sa femme et elle portait son enfant ... il regardait son ventre , puits levait son regard a la hauteur .. il s'écartait , puis lui dit.

    " Ça va aller , ne t'inquiete pas . "


    Il lui fit un Grand sourire , et reprit.

    " Allez je vous gène pas plus , reprenez votre activité. "
    Revenir en haut Aller en bas
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 34
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Ven 19 Fév - 23:21

    Quel'Danos se mit à dire des choses bizarre comme par exemple "Ca va aller t'inquiète pas". D'ailleurs comment il a sut que Tsu'ka venait d'avoir mal au ventre? Tsu'ka le regardait bizarrement de l'air de dire "mais qu'est-ce qu'il raconte là?"

    Tsu'ka regardait Quel'Danos avec insistance pour tenter de comprendre ce qu'il voulais dire avec ses phrases.

    Enfin bon, passons...il fallait finir ses peaux aujourd'hui et vu le nombre qu'il y a à faire, il ne vaut pas mieux s'arrêter.



    " Allez je vous gène pas plus , reprenez votre activité."

    Si tu veux nous aider tu peux. A moins que tu ne sois occuper à autre chose.


    Sans attendre de réponse de la part de Quel'Danos, Tsu'ka prit une autre peau pour la travailler avec la pierre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Sam 20 Fév - 2:42

    Cela devait bien faire une petite heure que la jeune na'vi se baladait sans vrai but. Après tout, que pouvait-elle faire ? Les enfants des na'vi étaient relativement libre de leurs mouvements. Les leçons qu'on leur dispensait l'étaient à heures variables et souvent pour arranger les enfants, dans le rare cas où ils avaient autre chose de prévu. Ils passaient souvent le plus clair de leur temps en compagnie de leurs parents qui leur apprenaient la vie, ou bien seul pour découvrir tout ce que Eywa avait gracieusement mis à leur disposition. Apprendre les rudiments de la chasse avec leurs pairs - cela ne s'apprenait pas seul - ou apprendre le monde qui les entourait, c'était à leur bon vouloir, au rythme où ils le souhaitaient. Les jeunes étaient suffisamment éveillés pour s'intéresser à ce qui les entourait et faisait d'eux ce qu'ils étaient.
    À son réveil, Lì'fya avait dévoré goulument quelques fruits juteux rapportés la veille au soir par son père. Il connaissait l'appétit de sa petite dernière et avec des sourires complices, tentait de sustenter son estomac pour le moins affamé. Le jus, sucré à souhait, avait coulé le long de son menton comme si elle avait été une nouvelle-née. Avec un rire mi-figue, mi-raisin, Mawey lui avait désigné la vasque naturelle, remplie d'eau, pour qu'elle s'y rince. Ces fruits sucrés faisaient coller la peau si leur jus y séchait. Lorsque Lamlì'fya eut engloutit ce qui était comparable à un petit déjeuner, informa sa mère de ses déplacements : non, elle ne quitterait pas l'arbre-maison, mais oui elle pensait descendre jusque la place principale, plus loin dans les niveaux les plus bas du lieu de vie des omaticayas.
    Elle avait gambadé sans réel but. Son esprit vagabondait hors de l'arbre-maison, loin, beaucoup plus loin. Éloignée aussi bien sur le plan spatial que sur le plan temporel. Elle se trouvait au sommet des falaises, où se brisaient en contrebas mille et une vagues blanches d'écume. Elle se trouvait à des kilomètres de là - bien que cette unité de mesure ne soit pas celle des na'vi -, face à un ikran, grand et majestueux. Au moment présent, la plante de ses pieds entrait délicatement en contact avec la rugosité du sol, ou plutôt de l'écorce, mais c'était une rugosité agréable, celle de la maison, celle-là même qui signifiait sécurité et bonheur. Son esprit était dans son paradis, face à des êtres d'exception qu'elle aurait voulut pouvoir approcher du plus profond de son âme. Elle avait beau être bien jeune, Lì'fya comprenait la complexité de tsahelyu avec une profondeur parfois déconcertante. Les connexions qui s'opéraient ne lui étaient plus du tout, absolument plus étrangères. Elle les pratiquait depuis son plus jeune âge, dès lors qu'elle eut remarqué ces étranges fils qui lui servaient à se relier avec à peu près tout dans ce monde.
    Une heure qu'elle trottait dans l'arbre sans y être. Sa respiration était tranquille et rien ne la sortait de sa rêverie ; sauf parfois un adulte, un chasseur, qu'en savait-elle, qui la saluait au passage. Elle lui rendait le le signe et l'expression dévoués. Elle était descendue dans les niveaux inférieurs en prenant son temps ; pourquoi se serait-elle pressée ? Elle n'avait pas pris les chemins les plus directs, les plus rapides, ni forcément les plus aisés. Elle aimait bien se mettre elle-même au défi de certaines prouesses physiques. Toujours petite dernière lorsqu'il s'agissait de l'âge ou de se mettre en rang selon la taille, elle compensait cela par une forme, une souplesse, une vigueur dont elle était humblement fière. Arrivée juste au-dessus du sol, le vrai cette fois, elle s'assit sur une branche peu large. Elle devait faire un mètre de circonférence tout au plus, et n'était qu'une branche auxiliaire. Elle laissa ses pieds se balancer dans le vide, observant les na'vi qui bavardaient sous ses pieds.
    Au départ, la jeune femme avait été seule. Elle tannait du cuir avec méthode et rigueur. Elle avait tôt fait d'être rejointe par une autre jeune femme, plus jeune. Et puis, comme si cela avait été un signal, deux autres personnes, des mâles cette fois, s'étaient mêlés au petit groupe. L'un des nouveaux arrivants semblait bien connaitre la jeune femme qui dès le départ tannait le cuir, au vu des libertés physiques qu'il prenait à son égard. Ce genre de relations ne lui étaient pas étrangères dans leurs actions, mais elle ne comprenait pas tout à fait la profondeur de leur tsahelyu. Qu'est-ce qui faisait que, lorsque deux personnes disaient « s'aimer », elles faisaient un lien ? Pourquoi était-ce si poussé ? Avec dix jeunes années à son actif, il était normal que Lì'fya ne le comprenne pas.
    En ayant assez de les observer de sa pseudo-vigie, d'être aussi passive, Lamlì'fya se décida. Elle fit battre une dernière fois ses minces jambes au-dessus du vide en prenant cette fois un élan plus important. Lorsqu'ils arrivèrent à leur point culminant, elle se souleva à l'aide de ses mains et sauta. Elle décrivit une parabole régulière, sans fioritures. Pourquoi certains se bornaient-ils à faire des cabrioles, saltos et autres ? À quoi cela les avançaient-ils ? Que de pourquoi et de comment dans son esprit de petite fille, ce qui était normal à son âge. Elle se réceptionna sans à-coup, genoux fléchis. Un sourire rayonnant sur le visage, elle se releva. Ce n'était pas un sourire de fierté, non. Quelle fierté aurait-elle eut à tirer de quelque chose que tous savaient faire ici-bas ? Non, elle se sentait juste contente, voire heureuse. L'exprimer lui semblait important. Elle s'approcha d'un pas félin. Bonjour ! lança-t-elle à la cantonade. Elle ajouta, non pour la politesse mais parce que c'était la chose la plus naturelle dans son esprit ; Oel ngengati kameie. Je vous vois. Elle s'accouda au plan de travail de l'omaticaya, son sourire toujours présent sur ses lèvres. D'un doigt joueur, elle releva une mèche de ses cheveux derrière son oreille pointue. Son regard passa sur chacun des personnes présentes, curieuse mais polie.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Sam 20 Fév - 4:03

    Ayri commenca a se sentir un peu de trop et gêner en voyant tout ce monde qui semblaient bien se connaître. Sans parlé, elle prit une autre peau et la travailla, comme la précédente.Elle posa ses grands yeux questionneur sur tout ce beau monde qui discutaient, et les écoutait avec attention, mine de rien. N'osant dire un mot.
    Lorsqu'elle vit le visage de Tsu'ka pendant la douleur qu'elle ressentait au ventre, Ayri s'inquiétta un peu mais n'osa pas lui demander si elle allait. Ce n'était pas de ses affaires, après tout...
    Ayri fut surprise de voir un Na'vi embrassé la joue de Tsu'ka. Bien que ce soit normal dans un couple. Elle se demandait soudainement se que sa faisait, d'aimer. Mais elle ne connaissait rien, limite à être imbécile et naïve, qui voudrais d'elle? Elle observa les deux amoureux et leurs comportements. Elle était éblouit; un rien l'impressione. Mais le fait de pouvoir se sentir aimer par quelqu'un la touchait beaucoup.

    Après un certain temps, Ayri commencait a stressé du au nombre de personnes qui arrivaient et elle gaffait un peu son travail. Elle avait la tête ailleur et rêvassait encore.Elle dechira une peau sans faire attention, son coeur fit trois tours, puis se sentit très mal.


    Ah non! ... Laissa t'elle entendre malgré elle.

    Ce que je peux être... Puis soupira bêtement en posant une main sur son frond.

    Elle essayait de dissimuler la déchirure en tentant de recoudre le bout abîmé avec ses mains, mais sans succès. De toute façon c'était une tentative stupide. Elle posa la peau de côté et hésita a en prendre une autre par peur d'en gaspillé une autre, puis, elle ne voulait surtout pas coupé la conversation que les autres Na'vis entreprenaient. Elle abendonna l'idée en regardant derrière elle, ne sachant pas trop quoi faire, tout en tripotant son colier. Elle écoutait discrètement se qui se passait et entendit que Tsu'ka demandait subtilement de l'aide pour les peaux. Elle se dit finalement qu'elle ne pouvait pas laissé tombé le projet alors qu'elle pourait être utile, du moins un peu.

    Ayri repris donc une autre peau et l'applatit avec une grosse pierre en sifflotant tout bas une petite mélodie...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Sam 20 Fév - 8:20

    Delarion était entrain de préparer une peau lorsqu'une jeune Omaticaya atterri a coté d'eux, elle les salut, et il lui rendit son salut. Elle s'appelait Lamlì'fya. Pour le peu que Delarion en savait, elle était doué, et s'intéressait à tout ce qu'Eywa leur avait offert. Il savait aussi qu'elle avait déjà beaucoup explorer et étudier le mystérieux liens que pouvaient faire les Na'vi. Il avait posé leur travail, et avait commencés à discuter avec la nouvelle arrivante. Delarion sentait les regard de Ayri, pourquoi ne venait t'elle pas parler avec eux, était t'elle timide ? Dans ce cas, cela disparaitrait avec le temps, Delarion se souvint que lui aussi l'était au début, mais une fois qu'il eut trouver sa place, il s'ouvrit un peu plus et prit volontiers par aux activités de ses frères et sœurs. Il avait de la chance d'être né chez les Na'vi, aurait t'il était humain qu'il ne ce serait jamais débarrassé de sa gêne. Peut être allait t'il pouvoir aider sa sœur à comprendre qu'elle avait une place parmi eux et qu'elle n'avait aucune raison de se sentir étranger. Delarion l'entendit parler, il regarda discrètement dans sa direction. Elle avait abimer une peau, et paraissait extrêmement embarrassé. Delarion allait pouvoir l'aidé, et prouver à Tsu'ka que les mâles pouvaient être aussi doué qu'elle pour préparer les peaux. Lorsque Gwaengwen était encore là, avec les nombreux moment passer à la regarder et à l'aider, il avait fini par apprendre. Il se leva, prit se qu'il lui fallait sur le plan de travail, s'approcha de Ayri, et lui demanda la peau qu'elle avait percée. Il lui prit doucement des mains et commença à la réparer. Cela lui prit une toute petite minute, l'accroc n'était pas très grave.

    - Tu voit, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Tu est avec nous parmi les tiens, pourquoi avoir peur ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Sam 20 Fév - 10:06

    Quel'danos fit un signe de tête a tsu'ka pour lui montrer qu'il voulait bien participer a l'activité , bien qu'il n'est jamais vraiment fait se genre de choses dans le passée , il n'avais fait que couper les fruits le matin pour nourrir la tribus le matin , mais aucune autre activité.Il était plus attirer par la chasse et le combat ... se que font les mâle généralement .. il regardait comment fessait les autres , mais vit une des Na'vi qui se trouvais a coter de lui , rater et être gêner ... elle avait l'air d'avoir peur d'être ici , Quel' prit une expression de surprise , pourquoi était elle comme sa ? Nous somme entre Omaticayas il n'y a pas a avoir peur ou êtres gêner ... il mit sa mains sur son épaule et lui sourit.Depuis se qu'il c'est passer avec la RDA , Quel' avait prit conscience de beaucoup de choses et aimer maintenant tendre la mains aux autres .. il lui donnait un autre bout de tissu et lui sourit , quand il entendit des enfants Na'vi l'appeler.

    [ Discutions en Langue Na'vi ]

    Enfant - " Monsieur Quel'danos ! "

    Il se retournais et leur répondait.

    " Oui ? Qui y'a t'il les enfants ? "


    Enfants " Vous pouvez nous apprendre a nous aussi a chasser ? "

    Il leur sourit , il était encore trop jeune pour commencer une formation de chasseur , il n'aimais pas dire non , mais il ne voulais faire courir aucuns risques a des enfants il se dit toujours que l'un d'entre eux pourrait êtres son fils , ou sa fille , et que si l'un d'entre et blesser ou pire tuer , c'est parents serait énormément triste et la fautes retomberais sur Quel'danos.

    " Écoutez les enfants , vous savez bien que je n'aime pas dire non , mais vous êtes encore un petit peu jeunes , je ne veus pas qu'il vous arrive quellque chose ... "

    Enfants " Allez ! Sil vous plait "

    Quel' soupirait et leur dit.

    " Non je suis désoler , mais bon si vous insistez je vous montrerais quellque petite astuces ... tout ta l'heure , allez , retourner voir vos parents et soyez sage "

    il tapotait sur la tête d'un des enfants et leur sourit , les enfants partis en fessant signe a quel'danos.

    Enfants " Merci monsieur Quel'danos "


    il se remit a son travaille un grand sourire aux lèvres.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Sam 20 Fév - 15:22

    Elle fut soulagé de voir que la gaffe qu'elle avait faite n'était pas si importante qu'elle ne le croyait.
    - Tu voit, il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Tu est avec nous parmi les tiens, pourquoi avoir peur ?

    Ayri leva les yeux vers le Na'vi qui lui avait dit cela. Mais les rebaissa aussitôt.

    - Je ne suis pas chez moi... Marmonait t'elle tout bas.

    Ayri ne sait pas vraiment d'où elle venait, et de qui. Elle s'enrageait a l'idée de ne rien savoir de son peuple à l'âge qu'elle avait. Ne savait ni chassé,ni bien tiré. Elle ignorait même l'existance d'Eywa. Elle en avait entendu parlé mais ne comprennait pas. Elle se demandait pour quelle raison deux parents peuvent pensé abandonner sa fille au beau millieu d'une forêt sans jamais se retourné. Cela avait brisé son coeur et ses envit d'apprende s'est estompé avec le temps. Pendant tout se temps elle se créa des scénario dans sa tête ; peut être que cest parents sont partient a la guerre, et qu'ils n'en sont jamais revenu? Peut être que son père ou sa mère était un ex humain, et qu'il aurait trahi les omoticayas puis sont partient par honte et amour?
    Cette idée l'enragea.
    Pff! soupira t'elle alors sans s'en rendre compte. Comment peut t'on quitté sa fille et son peuple par amour?


    Elle essaya de pensé à autre chose. À tout se qu'elle doit faire.Maintenant elle a envis de montré au gens se qu'elle vaut, cependant elle doit apprendre, et seule, c'est plus qu'un défi. Quand elle à vu tout ses petits na'vis pleins de vie et d'enthousiasme a l'idée d'apprendre chassé, elle avait envis de se levé et de dire la même chose qu'eux. Mais ne serais-ce pas ingrat qu'on la prenne pour une enfant a son âge?
    Avant qu'elle arrive a ses 17 ans, ayri était si déprimé qu'elle pensait même a déserté seule, quitte a mourir au beau millieu de ce vaste monde. Mais maintenant ces idéaux se sont changé, et un genre d'espoir à réapprendre a vivre s'installa en elle. Elle ne comprend pas ce qui s'est produit en elle mais quelque chose lui dit qu'elle vaut mieu que la vie qu'elle entreprenait.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Sam 20 Fév - 16:46

    - Pourquoi ce ne serait pas chez toi ici ?


    Delarion sentait une certaine tristesse dans le ton de Ayri.

    - Qu'est ce qui ne va pas ? En quoi puis je t'aider, nous appartenons aux même peuple, si l'un de nous ne vas pas, il est de notre devoir de l'aider.
    Revenir en haut Aller en bas
    Tsu'ka
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 1617
    Date de naissance : 18/10/1983
    Age : 34
    Age du perso : 20
    En couple ? : Evan Sorrow/Quel'Danos
    But : Vivre et élever son enfant.
    Date d'inscription : 05/01/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    33/100  (33/100)

    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Sam 20 Fév - 22:11

    Et bien en voila du monde en un rien de temps. Et d'ailleurs comme il est dit : "le monde attire le monde" D'abord Ayri, vint ensuite Delarion, Quel'Danos et pour finir une autre jeune Na'vi du nom de Lamlì'fya et cette dernière avait l'air un peu plus jeune qu'Ayri et salua tout le monde ici présent que rendit Tsu'ka.

    Après cela, Ayri a malheureusement déchiré une des peaux mais tel un chevalier, Delarion arriva à se rescousse pour rattraper la petite erreur. Mais on voyait que le fait d'avoir déchirer la peau m'était Ayri mal à l'aise.

    Quel'Danos, lui avait l'air d'avoir du succès maintenant car des jeunes enfants Na'vi lui demandaient de leur apprendre à chasser mais à les voir ils étaient beaucoup trop jeune pour ça et il leur fit comprendre.

    Tsu'ka, elle continua tranquillement à tanner les peaux mais étant proche d'Ayri, elle put entendre ce qu'elle venait de dire tout bas. Ce qu'elle venait de dire la stoppa net dans son travail.

    Mais la question que comptait poser Tsu'ka fut formuler par delarion qui avait aussi entendu ce qu'elle avait dit. Car c'est tout de même étrange qu'une omaticaya dise qu'elle n'est pas d'ici...


    Il a raison. Si l'un d'entre nous ne va pas, nous devons faire de notre mieux pour en connaître la cause et l'aider à trouver une solution. Donc si nous pouvons t'aider, nous le ferons, n'est-ce pas Quel'Danos?
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Dim 21 Fév - 4:26

    Toujours et encore l'impression de se retrouvé coincé, les mots se balançaient dans son esprit sans trop savoir comment sortir. Comme si le fait d'arrêter de pensé pour répondre a une question mettait toute ses idées a l'envers. Peut -être étais-ce le faite qu'elle se sentait mal a laise ou alors la gêne qui la poussait beaucoup a agir ainsi malgré elle.

    ...Je...je ne me sent pas très a laise car en faite j'ai peur de me faire jugé par ce que j'ignore. C'est a dire, tout ce que bon omoticaya semble savoir déja faire... Finit t'elle par dire après un grand effort de concentration. Mais avec difficulté. Sa voix sembla très hésitante et tremblante.
    Ayri n'aimait pas l'idée d'imposé ses malheurs au autres pour qu'ils lui viennent en aide. Elle considérait cette agissement comme manque de respect envers eux. Pourtant, elle savait au fond d'elle que si elle avait la possibilité d'aider quelqu'un, quand bien même elle ignorerait son nom, elle le ferait. Elle décida donc de prendre le chapeau, et de demander en fin de compte, ce qu'elle avait vraiment besoin.

    Elle regarda Tsu'ka d'un air très sérieux.
    - Je vous en prie ; apprenez-moi a être une vrai omoticaya.

    Ces yeux en demanda beaucoup, comme si c'était une question de vie ou de mort. Ils se remplirent de larmes mais elle les retenait, visiblement.
    Devenir une bonne archère tennait beaucoup a coeur d'Ayri, ainsi que d'apprendre les véritables valeurs de son peuple, et la grande puissance d'Eywa.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Dim 21 Fév - 10:11

    Delarion sentit un poids le quitté, il allait pouvoir aidé une des leurs qui allait pas bien.

    - Tu disais que tu ne te sentait pas bien parmi nous, que tu craignais d'être juger et tout ça. Je pense que Quel'Danos pourra te le confirmer, vu qu'il à connu le monde des humains, chez eux on juge les autres et on les laisse se débrouiller seul avec leur problème, sauf quelques exceptions d'humains gentils. Chez nous les Na'vi, ont aide ceux qui vont pas. Lorsque le **** de Quaritch nous avait attaqué, et que certain d'entre nous se sont retrouvé sans maison nous les avons accueilli chez nous. Et cela sans rien demander en retour, nous somme une famille, nous sommes les enfants d'Eywa, pourquoi crois tu que quand nous nous saluons nous disons je te vois ma sœur ou je te vois mon frère ? Nous sommes une grande famille, et on s'entraide chacun suivant nos capacité. Le plus dur c'est de comprendre que l'on forme une grande famille et que l'on ais unis. Après, cela va tout seul chacun aidera les autres. Regarde, Quel'Danos sait chasser mieux que certain d'entre nous, en début d'après midi, ont était à la chasse avec lui, il en sait plus que nous, et il nous aide pour nous amélioré, tu à bien vu les enfants tout à l'heure ? Moi, en dehors de la chasse, je vais de mon mieux pour soigner les autres avec les plantes que nous donne Eywa, chacun on aide notre nation, notre peuple et nos frères et sœurs. Comprend ceci et tout ira mieux. Mais ne te laisse pas souffrir sans rien nous dire, car ce qui affecte l'un d'entre nous nous affecte tous, la joie, la peine, ce que chacun ressent et partager avec notre communauté.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   Dim 21 Fév - 10:24

    Quel'danos écoutait attentivement se qui se disait entre les différentes personnes a coter de lui , La jeune Ayri leur expliquait qu'elle avait peur d'être juger car elle ne savait pas plusieurs choses , des choses qu'un omaticayas connait normalement .. il la regardait , il comprenais se qu'elle pouvais ressentir , car il est déjà passée par la ... puis Delarion prit la parole , Quel' regardait maintenant Delarion . Comment pouvez t'il savoir de genres de choses sur les humains ? Enfin .. il était tout a fait daccord avec les propos tenus par Delarion , il prit la parole tout en continuant son travaille.

    " Je suis tout a fait Daccord avec Delarion , je sais se que tu ressens jeune Na'vi , quand je suis arriver ici pour la première fois.J'avais peur , peur d'être rejeter par les autres Na'vis et bien je peu te dire que j'ai était vraiment surpris , car d'où je viens , ont ne ma jamais aider , j'ai toujours fait les choses par moi même et sa depuis mes 10 ans ... mais ici , se n'est pas pareille.Les Omaticayas m'ont très bien accueillie j'ai une énorme dette envers eux .. et bien sur envers .. "

    il tournait le regard vers Tsu'ka.

    " Envers tsu'ka ... Alors dit toi que nous seront tous la pour te soutenir , pour t'aider et t'épauler ... si c'est bien une chose que j'ai appris ici , c'est qu'il faut toujours aider son prochain .. "

    il posait sa mains sur son épaule et lui sourit.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: bavardage et....premiers signes   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    bavardage et....premiers signes
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
    » Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media
    » Une clinique medicale pour les premiers soins a St-Ard (Archaie)
    » Signes du Zodiaque
    » LES 100 PREMIERS JOURS DU GOUVERNEMENT DE MADAME PIERRE LOUIS !

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Pandora- :: Village Omaticaya :: Entrée-
    Sauter vers: