Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez
     

     Et... Boom

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Et... Boom   Et... Boom EmptyMer 3 Fév - 23:15

    Et voila, mes sacs étaient posés depuis bien longtemps dans mes quartiers qui étaient au moins aussi minables que mon appartement sur terre. Le pire c'est que je devais tirer encore 6 ans ici.. se plaindre alors que je venais d'arriver, je sais , ça se fait pas, surtout quand on a pas encore mis le nez dehors si ce n'est pour sortir de la navette.

    Enfin bref, comme je disais j'étais enfin prêt et opérationnel, après un briefing sur la sécurité de la base de la part d'un colonel dont j'ignorais tout, y compris le nom, je recevais déjà mon affectation.. et bien sûr, étant donné que je ne voulais pas combattre ici on m'a foutu aux commandes... d'un hélico de combat. Logique, je sais.

    Une nuit passée à me retourner dans tous les sens et le soleil, ou je sais pas comment ils appellent leur étoile ici, se levait, c'est dingue comme les nuits paraissent longues quand on arrive pas a dormir. Peu importe, j'avais la tête dans le brouillard pour être poli ce matin là, où on m'avait quasiment tiré du lit pour aller dans la salle de briefing.

    Cette salle, chaude, éclairée, aux sièges confortables.. Quelle mauvaise idée d'y passer deux heures à écouter du blabla quand on a pas dormi de la nuit, au fond de celle ci j'ouvrit les yeux après avoir lutté puis cédé à Morphée à l'appel de mon nom. Le chef de mission qui se tenait en face de moi me tendait un plan de vol en m'annonçant que je patrouillerais dans le secteur indiqué.. Deux heures pour dire ça, franchement, si c'est pas de l'abus..

    L'heure était venue de faire connaissance avec mon coucou, similaire à tous les autres qui se tenaient à ses cotés, il se trouvait non loin de la sortie du hangar, un hélico de combat banal, lourdement armé mais extrêmement fragile.. Mais contre des mecs en slip et avec des flèches ça risque rien non?

    Quelques minutes plus tard tout est prêt, je met en marche les moteurs et rejoint la piste à l'extérieur, comme une nuée d'insectes géants et métalliques nous nous sommes envolés chacun en direction de notre secteur, et là.. un spectacle d'une toute autre dimension s'offrir à moi.

    Fini les blocs de béton, fini les structures métalliques, je volais entre deux falaises, au ras des cimes, flirtant avec les arbres, croisant parfois des bestioles volantes aussi étranges que colorées. Je dois avouer que je ne regardais pas mes écrans de navigation, mes yeux étant captivés par la beauté de ce tableau.

    Mais quand on ne regarde pas ou il faut.. on a des problèmes. Je ne vis que trop tard l'énorme bête qui semblait me prendre pour un fast food géant. En l'espace d'une milliseconde ce machin avait écharpé ma turbine droite, déclenchant instantanément une explosion, un départ d'incendie, une violente secousse et une baisse du régime moteur du rotor droit . Très rapidement mon hélico devint quasiment incontrolable tandis que le dragon.. dont j'avais oublié le nom scientifique de chez nous, s'éloignait avec un cri qui pourrais presque porter à croire qu'il était heureux de m'avoir mis dans la merde.

    Le manche devint de plus en plus dur, les commandes ne répondaient plus et je soupçonnait une fuite du circuit hydraulique. Il fallait que je me pose rapidement sinon j'y passais sans aucun doute. Mais pour se poser dans une forêt, autant dire qu'il faut de la chance, et ça.. j'ai pas en magasin.

    "Alors là.. t'es pas dans la merde mon pauvre James"

    Ma turbine droite rend l'âme, il est temps de tenter de s'écraser en douceur, on ne rigole pas, c'est tout un art. Réduisant les gaz progressivement de ma machine devenue folle, je n'eut que le temps de poser ma main sur mon masque respiratoire posé sur le coté pour l'avoir à portée sur la verrière se brisait et de baisser la tête en cramponnant mon siège... l'impact fut d'une violence inouïe, mais il ne fallait pas que je perde connaissance, sinon c'était la mort assurée..

    Après le choc contre le sol qui me décolla les entrailles, l'engin fou glissa pour aller embrasser un gros arbre centenaire dans une effusion de liquide hydraulique et de débris. Je n'avais pas perdu connaissance, c'était une bonne chose mais je pouvais alors sentir la douleur qui me traversait tous les membres.. La verrière comme je l'avais prévu avait cassé et je n'eut que le temps de poser mon masque sur le visage et de prendre une grande bouffée d'oxygène.

    Quelques minutes plus tard, toujours assis et attaché dans le cockpit, je repris mes esprits et saisit mon arme, un pistolet qui me servirait en cas d'extrême urgence mais aux munitions limitées.. le couteau dans l'autre main je tentais alors de m'extirper de la carcasse fumante avant qu'une bestiole me prenne à nouveau pour son quatre heures..
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyJeu 4 Fév - 19:55

    La jeune Yume allait chasser aujourd’hui. Cependant elle était d’humeur massacrante, la partie de chasse allait être terrible. La cause de cet énervement ?
    Elle avait perdu contre son plus jeune frère lors de leurs nombreux affrontements matinaux... Ses frères étaient du genre à se moquer de sa taille, puisque pour une Na’Vi, elle faisait simplement 2m15, alors que la moyenne était de 2m40. Mais l’humanoïde n’y pouvait rien, les femelles de sa famille avaient toujours été très petites, d’ailleurs, même Kayvaan l’était -quoique qu'un peu plus grande que Yume. Terminant sa toilette prononcée, elle revint vers son hamac, et se mit à la recherche de son couteau bien aiguisé... Mettant la main dessus après quelques secondes de recherche, elle l’accrocha à son bas ; et se prépara pour chasser. Avant de partir, elle décida de prévenir sa mère de son absence, cette dernière lui demanda de faire attention. Pourquoi voulait-elle faire ça alors qu’il y avait déjà de quoi manager ? Elle souhaitait montrer à ses frères et sœurs qu’elle était grande maintenant, assez pour qu’elle chevauche un Ikran et qu’elle taille son arc. Elle voulait obtenir leur respect. Voilà pourquoi elle partit en route vers un endroit peuplé d’animaux alléchants. En effet, Yume avait beau porter une importance considérable à la faune et la flore de Pandora ; elle savait aussi qu’elle devait se nourrir de viande et qu’elle devait donc tuer un être. Cependant, cette mort était toujours accompagnée d'une prière qui montre le respect que les Na’vi ont envers leurs proies. Le trajet ne fut point long, Yume était rapide, elle sautait d’arbres en arbres à la recherche de créatures qui lui plaisaient… Accroupie sur une énorme branche, elle guettait gracieusement tel un félin qui chassait sa proie, lançant des coups d’œil dans tous les coins et ouvrant nettement ses oreilles. Ses yeux jaunes fixèrent alors un des buissons face à elle qui venait d’être remué. Plissant les yeux, posant sa main sur son couteau, elle fut prête pour attaquer. Faire un bond de plusieurs mètres n’était pas très dangereux pour elle ; elle retombait sur ses jambes telles un chat. Quelques secondes après, un Yerik sortit de l’endroit où il se cachait. Il devait s’agir d’un mâle, puisqu’il était particulièrement grand et robuste. Comme la plupart des créatures de Pandora, il était doté de six pates ; pour les hommes il avait l’allure d’un daim. Cet animal possédait une splendide chaire, délicieuse et revigorante. Yume se décida et descendit de l’arbre le plus doucement possible pour se cacher derrière une plante. L’animal quant à lui semblait manger quelques herbes, c’était très bizarre qu’il soit seul. Ce genre de créatures se déplaçait par groupes, par vingtaine au moins. L’humanoïde se demanda en l’espace de quelques instants, si la bête n’était pas égarée… Tant pis pour elle. Yume s’apprêtait à sauter sur sa proie lorsqu’elle entendit un bruit monstrueux qui venait du ciel. Elle leva la tête et regarda un spectacle qu’elle n’avait jamais vu. Une sorte de machine se dirigeait tout droit vers la forêt où elle se trouvait ; des flammes surgissaient d’un peu partout ; Yume fut prise d’un violent frisson. L’inconnu se scratcha un peu plus loin d’où se trouvait la Na’vi, répandant une fumée noire certainement horrible à respirer sur son passage. Yume reporta son attention sur le Yerik, et constata avec fureur que sa proie venait de s’échapper… A la fois énervée, et curieuse, Yume se rendit rapidement à cet endroit pour voir ce qu’il venait de se passer… Quelques mètres plus loin, on pouvait distinguer une carcasse dotée d’une matière inconnue pour le jeune humanoïde qui avait écrasé de nombreux arbres et plantes... Méfiante, elle s’approcha avec lenteur de la chose, arrivant à quelques mètres d'elle. La Na’vi savait que son père lui aurait interdi de s’approcher de ce truc dangereux ; mais elle prenait le risque… Elle allait à peine s’engouffrer dans le trou qu’elle aperçut quelque chose en sortir... La Na’vi fit un pas en arrière, courbant son dos; telle une féline, montra ses dents aiguisées. Lorsqu’elle comprit qu’elle venait de faire la rencontre d’un humain, un mâle plus précisément, elle feula –manière d’impressionner autrui … Elle ne savait pas comment réagir, le tuer ? En même temps que ces questions l’envahissaient, elle sentit une présence tout autour d’eux…
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyJeu 4 Fév - 20:27

    Je n'avais pour ma part pas vu tout de suite le grand machin bleu qui m'observait et qui s'était mis sur la défensive rien que pour moi. J'étais occupé à essayer de couper mon harnais avec mon couteau cranté. C'est marrant, ces trucs sont super pour couper un steak mais quand il s'agit de nous sauver la vie ça ne répond plus de rien.

    Enfin bref, après un affrontement dantesque de quelques secondes j'avais enfin réussi à m'extirper de cet enchevêtrement de tissu, je fit sauter la verrière et, mon masque toujours vissé sur la tête, je sortit, arme à la main. Et c'est là que j'aperçut l'autochtone, grand coup de stress.. j'avais pointé mon arme instinctivement sur elle tandis qu'elle feulait comme pour m'avertir de ne pas m'y frotter.

    Bon, c'est pas que j'avais foncièrement peur mais quand un espèce d'humanoïde qu'on a encore jamais eu en face de soi vous montre des crocs qui auraient facilement pu vous arracher les chairs en quelques secondes.. ben on fait pas le malin. Comme pour faire preuve de bonne foi j'avais rangé mon couteau dans son étui mais la pointait toujours de mon pistolet, ma main libre tendue dans sa direction, paume apparente.


    "On se calme.. On se calme."

    Encore fallait il que cette indigène bleue qui semblait plus hostile qu'autre chose comprenne un traître mot de ce que je disais, et ça j'en savais foutrement rien. Mon arme ne tremblait pas mais plus la situation durait (ou semblait durer, vous connaissez bien ces moments ou on croit que les secondes sont des minutes), plus je m'inquiétais de la voir bondir sur moi avec sa dague pour me trancher la tête avant de revenir tranquillement chez elle. Comme pour éviter le silence j'essayait encore de parler avec elle, même si ses pupilles étaient rétractées et ses oreilles en arrière.

    "Simple accident.. Moi.. pas vouloir de mal à toi."

    Oui.. étonnement quand on se retrouve face à quelqu'un qui ne parle pas forcément notre langue.. bah on parle comme si c'était un débile, alors que ce n'était sûrement pas le cas, allez savoir, c'est sûrement un grand mystère de l'humanité.

    Dans tous les cas mon attention s'était portée sur cet individu et rien d'autre, le crépitement des flammes derrière moi me semblait presque chaleureux alors que c'était le fruit du chaos et de la destruction. Je ne faisait plus attention à rien et essayait simplement d'anticiper le moment ou quelque chose allait se produire..
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyJeu 4 Fév - 21:14

    Yume n’avait pas été préparé à faire face à ce genre de situation. Pour elle, les Hommes existaient dans les histoires qu’on lui racontait lorsqu’elle était encore petite, mais rien d’autre, elle ne les avait pas vus en chair et en os… En effet, sa tribu était assez isolée pour que personne ne vienne les embêter là où ils étaient. C’est pourquoi, elle n’avait jamais eu l’occasion de les apercevoir… Pourtant, elle se sentait si haineuse envers cette race... Cette réaction était certainement due à la mort de son père. Ce dernier était parti les battre, et il n’en était jamais revenu… Sa disparition avait engendré de nombreux sentiments négatifs envers la petite et Yume s’en était remise difficilement. Ce fut grâce à la réaction de sa mère, de sa sœur et de ses frères, qu’elle décida de faire son deuil et d’oublier sa rancœur envers ces hommes blancs…Mais à présent, être face à l’un d’entre eux la perturbait profondément, elle en avait même peur en faite. Elle feulait, paraissait féroce en montrant ses immenses dents aiguisées. Et, elle restait dans cette position légèrement pliée, sa main garni de quatre doigts posée sur sa terrible dague qui n’attendant qu’une chose : abattre. Un seul geste, et elle le tuait comme un vulgaire lapin. Mais un seul geste, et il pouvait la tuer... Car ce qu’il avait entre les mains, faisait extrêmement peur aux Na’vis. Pourquoi ? Parce qu’ils étaient impuissants contre ces armes à feu… Par la suite, elle resta toujours dans la même position, prête à bondir, quand l’individu face à elle commença à lui parler doucement… Yume avait beau avoir sa propre langue, elle avait appris celle des Ceux-Qui-Viennent-Du-Ciel, bien sûr elle ne connaissait pas parfaitement celle-ci, mais elle comprenait quelques mots… Yume avait beau paraître encore plus sauvage lorsqu’il s’adressa à elle, elle se demanda en l’instant de quelques instants si elle devait lui ôter la vie ou pas. Il ne paraissait pas vouloir se battre ; malgré qu’il tenait encore fièrement son arme dans sa main. Yume se calme, arrêta de feuler, et regarda d’un air curieux l’homme qui venait une nouvelle fois de s’adresser à elle.
    Malgré qu’elle soit moins stressée par l’individu, ses oreilles se dressèrent en arrière. Elle venait d’entendre des bruits ; des bruits qu’il valait mieux éviter quelques fois. Un silence profond s’installa quand tout à coup, une bête surgit de nulle part sur l’humanoïde. Cette dernière tomba en roulade arrière ; et eut à peine le temps de prendre sa dague dans sa main. Elle se redressa et attendit une nouvelle attaque de la part du loup-vipère pour mettre de fin à sa vie, en montrant une nouvelle fois ses dents impressionnantes. A peine venait-elle de penser à ça, que la bestiole se jeta sur elle et que dans un réflexe devenu habituel, Yume empala la chose d’un seul trait. Cette dernière couina, et rendit l’âme. L’humanoïde prononça quelques paroles dans sa longue tout en déposant le défunt sur le sol. Malheureusement, ce genre de bestiole n’avait pas pour habitude de traîner seule, d’autres viendraient.
    Yume jeta un regard aux alentours, la chose qui s’était écrasée au sol était la source de tout ce chahutement, en restant polie.

    D’autres arrivent.

    Dit-elle enfin à l’adresse du jeune homme. C’était bien la première fois qu’elle s’exprima en langage d’Homme face à l’un d’entre eux. Pas qu’en lui disant ça elle le défendait, elle voulait juste l’avertir... Qu'allait-il faire à présent ? Se battre ? La jeune Na'vi l'en empêcherait, tout ça était de sa faute; il ne fallait pas tuer d'êtres vivants à cause de ça... Ils étaient encore temps de fuir. D'ailleurs, au même moment ils purent entendre des espèces de cris aigus. Yume qui n'était pas assez préparée pour tuer autant de bêtes, commença à monter vers un arbre...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyJeu 4 Fév - 21:36

    Quel accent bizarre ces créatures avaient , j'étais assez ébahi par leur ton de voix et la façon qu'ils avaient de prononcer nos mots. Je ne doute pas que ça aurait été pareil dans l'autre sens si j'avais prononcé des mots dans leur dialecte sans connaître leurs terribles règles de prononciation. D'autres bestioles allaient donc arriver? Super, comme si j'en avais pas déjà eu assez.

    Instinctivement je m'étais préparé à devoir combattre, à devoir tuer pour ma survie et je pensais qu'elle allait en faire de même, mais non, avec une agilité déconcertante elle grimpa le long d'un arbre.. d'un très grand arbre.

    "Elle est marrante.."

    C'est vrai que pour une membre d'un peuple de chasseurs elle semblait un peu trouillarde, mais c'était vraiment illogique.. Et donc une pensée me vint à l'esprit. Et si sa fuite était justifiée? Un frisson m'envahit et je me demandais combien de ces bêtes allaient me tomber dessus. J'avais au maximum 15 cartouches dans mon chargeur et il est certain que je n'aurais pu tenir longtemps un siège.

    Sans trop réfléchir je m'étais mis à courir vers l'arbre qu'elle avait escaladé sans grand mal, et sans grande surprise ce dernier me semblait vraiment insurmontable. Mais quand on fuit des bêtes qui ont l'air de pouvoir vous tuer.. ben on se sent pousser des elles c'est automatique.

    Du coup je pris mon courage a deux mains et me suis attaqué à l'ascension de l'arbre, je réussit à atteindre le premier groupe de branche quand la meute vint à moi, sans l'avoir entendue venir. J'avais alors agrippé une branche quand je sentit des crocs se planter dans mon mollet, j'avais alors lâché un cri avant de saisir mon arme et de tirer deux balles dans cette pauvre bête qui lâcha instantanément son emprise.

    Bien sûr la mort de cet animal enragea encore plus la meute mais je réussit à me mettre hors de portée, n'ayant d'autre choix que de renoncer, les loups vipère s'en allèrent quelques minutes d'attente plus tard.

    Je n'avais pas fait attention à la femme bleue qui était plus haut que moi pendant tout ce temps, et d'ailleurs elle aurait pu me tuer plusieurs fois sans que je puisse dire quoi que ce soit. Mais alors que c'était terminé je m'étais retourné vers elle en rangeant mon arme
    .

    "Merci de m'avoir prévenu"

    Je sourit, pensant comme un idiot que ça allait briser la glace, c'était toujours le cas sur terre, un sourire et des remerciements suffisaient à amadouer quelqu'un ne serais ce que pour engager une conversation. Et puis ça ne devait pas être bien différent ici.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyJeu 4 Fév - 22:04

    L’avertir de quoi ? De la mort pardi. Mais pourquoi se préoccupait-elle de ça ?... Il avait beau être armé, ces bêtes attaquaient en meute et mise à parti s’il était quelqu’un de parfait, il était impossible de tous les abattre d’une seule balle. Yume quant à elle n’était pas en mesure de se battre ; elle n’avait pas encore l’âge pour avoir le droit d’avoir un arc à flèches et un couteau ne suffirait pas. Et puis, pour être franche, quant il n’y avait pas lieu de se battre, les Na’vis faisaient marche arrière. Elle monta donc à un gigantesque arbre à la façon d’une araignée. Depuis toute petite, elle était habituée à les monter avec ses frères et sœurs, donc elle était assez rapide. Elle rangea son couteau dans sa ceinture, et s’accroupit sur l’une des énormes branches de l’arbre. Elle regardait dans le vide, et plus précisemment l’humain qui semblait l’avoir écouté et qui venait vers l’arbre où elle se trouvait. Yume l’observa attentivement lorsqu’il se mit à monter. Si elle n’avait pas été si confuse dans ses sentiments, elle aurait certainement ri par rapport à la façon dont le jeune homme se débrouillait… Bien sûr, elle ne montra aucun signe d’amusement et contempla l’individu. Alors que ce dernier montait, l’une des bêtes sembla l’attaquer à la jambe ; Yume, curieuse, regarda la scène avec attention voir comment l’humain s’en sortirait. Finalement, le coup était prévisible, il utilisa son arme à feu sur la bête, ce qui déclencha une explosion qui fit sursauté notre petite Na’vi. Cette sensation lui provoqua par la suite la chair de poule, et si elle était un chat, elle aurait certainement eu les poils hérissés dans le dos. L’humain continua son chemin et vint vers la jeune créature bleue. Cette dernière était restée accroupie et regarda la bête morte, étalée sur le sol. A nouveau elle dit quelques paroles en Na’vi qui concernait Eyma… Après cette sorte de prière, elle se releva. L’homme lui sortit quelques mots, et Yume comprit qu’il venait de la remercier. Elle put apercevoir un instant un sourire se dénoter au coin des lèvres de l’individu. La réaction de la part de la jeune humanoïde ne fut pas la même, mais alors pas du tout. Cette dernière s’approcha rapidement et dangereusement de l’homme, et lui prit des mains l’arme à feu qu’il tenait toujours contre lui.

    Ces armes à feu ne devraient pas exister.

    Après avoir quelque peu forcée sur l'appareil, Yume plia l’espèce de chose bizarroïde qu’elle tenait entre ses mains et par la suite, le jeta par-dessus l’arbre, très très loin d'eux... Fronçant les sourcils, elle repénétra ses yeux ambre dans ceux de l’individu, avec un léger air de reproche...

    Ce que tu as fait est triste. Ces bêtes sont mortes par ta faute.

    Lui dit-elle blasée, en lui montrant du doigt l’hélico d’où il venait. Cette chose avait produit du bruit, il avait empiété sur le territoire de ces bêtes. Quant à celui qu’elle avait tué, Yume y avait été contrainte, c’était la loi du plus fort… Mais cela ne serait pas arrivé si cet homme n’était pas venu lui faire perdre sa proie ! La délicatesse des humains changeait entièrement le comportement de la faune et de la flore. Ils n’étaient pas faits pour coexister avec les premiers habitants de Pandora. Yume ne savait pas ce qui l’empêchait de le tuer maintenant, il ne faisait que nuire ici… D'ailleurs c'était aussi le cas pour l'humain.

    Qui me dit que tu ne vas pas t'emprendre à moi maintenant !

    Reprit-elle dans un élan de fureur, en s'approchant dangereusement de l'humain, lui positionnant sa dague sous sa gorge. Yume le fixait, en même temps qu'elle dévoilait ses crocs.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyVen 5 Fév - 17:22

    Ces armes ne devraient pas exister? Bah pourtant cette invention géniale venait tout juste de me sauver la vie, alors niveau arguments elle pouvait y aller je ne changerai pas d'avis. Tranquillement, toujours en souriant et en hochant la tête je m'étais calé contre le tronc de l'arbre.

    Et sans me demander mon avis, la jeune na'vi pris mon arme et la détruisit en la balançant je ne sais ou dans la forêt.. ça pour être stupide c'était stupide, du moins pour moi, parce qu'elle, à mon avis, se fichait pas mal du fait que je me retrouvais sans véritable arme dans mes mains. Mais étant donné son air un peu.. hostile, je m'étais dit de ne rien ajouter, de la laisser faire. Alors je la fixais en l'écoutant me faire une sorte de morale, comme si j'avais choisi de me planter avec l'hélico.


    "Je vous signale quand même que c'est une de vos bête volante qui m'a fait en arriver là !"

    J'avais accentué le "Là" en pointant du doigt l'hélicoptère qui fumait toujours. C'est vrai que théoriquement je n'étais pas responsable de la mort de ces bêtes.. enfin si mais c'était de l'extrême nécessité. Peu importe, j'étais sur qu'elle ne me donnerai pas raison et j'avais préféré, encore une fois, ne rien ajouter et tourner la tête ailleurs en attendant qu'elle s'apaise..

    Mais non, sans avertissement elle me bondit dessus et plaça sa dague mortelle sous ma gorge avec un air des plus menaçants. Instinctivement je m'étais reculé contre le tronc et avait levé les bras en signe de non agression, mais sa fureur n'en était pas plus atténuée. Elle me posa une question qui sonnait presque faux et je n'eut d'autre choix que de lui répondre après une petit rictus nerveux.


    "Si je voulais m'en prendre à toi j'aurais tiré tout à l'heure.. et me voilà sans arme.. alors.."

    Pourquoi les gens sont tous aussi parano? C'est vrai, je n'avais plus d'arme hormis un petit couteau de combat, et vu sa taille je n'aurais pas pu faire grand chose. J'espérais donc simplement que mes paroles allaient apaiser les choses.. et ainsi m'éviter une exécution en règle.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyVen 5 Fév - 20:29

    Quelle rencontre surprenante, elle qui était simplement venue pour tuer du gibier et le ramener chez elle… Yume venait de bondir sur l’humain, le plaquant contre le mur. L’humanoïde était rempli de rage, elle se sentait mal. Le souvenir de son père, qui disparaissait de sa vue pour partir au combat, la faisait énormément souffrir à ce moment là... Toute cette tristesse qu’elle avait eue, à cause de ces Hommes… Actuellement, elle tenait sa dague placée sous la gorge de l’homme. A n’importe quel instant, elle avait la possibilité de l’égorger comme un animal… Mais, elle ne le ferait pas, parce qu’elle n’avait pas été éduqué pour tuer quelqu’un qui plus est n’était même pas armé. Lorsqu’il évoqua le fait qu’un des Ikran s’était attaqué à lui, et que c’était du à ça qu’il avait fait tout ce bruit, Yume le regarda profondément. Il ne comprenait pas que tout ça était sa faute ; son peuple s’incrustait sur les terres des Na’vi, et voulait imposer leurs principes, leurs normes. Tout ça ne faisait que changer la réaction de la faune et de la flore qui n’étaient point habituées aux technologies humaines… De plus, l’individu qui était face à elle, et dangereusement près sut la faire changer d’avis... En effet, elle venait de lui arracher des mains son arme, donc il était en ce moment désarmé et n’avait aucune chance de faire face à la jeune Na’vi. Yume se mit à feuler durant quelques instants puis finalement se retourna, reposant sa dague dans la ceinture qu’elle portait. Elle se mit à courir et fit un bond pour enfin s’accrocher à la branche du haut. Tel un primate, elle se balança pendant quelques secondes et monta sur la branche, en restant dans une posture accroupie. Elle le regarda de haut, se demandant ce qu’il allait faire maintenant qu’elle lui laissait la vie sauve.

    Pourquoi es-tu ici ? Pourquoi venez-vous sur nos terres ?

    Dit-elle en lui lançant un regard agressif. Ces personnes ne servaient à rien, à part détruire la planète, ils n’étaient d’aucune utilité. Yume lança un regard au ciel, voyant que ce dernier se couvrait, la pluie allait bientôt faire son entrée. A peine avait-elle pensé à ça que des gouttes commencèrent à tomber. Laissant son visage se faire mouille par l’eau ; elle oublia un moment qu’elle était en compagnie d’un homme plus que spécial. Le fait qu’il avait hésité à tirer la remettait en question ; dès son retour chez elle, elle en parlerait certainement à sa grande sœur. Par contre, elle éviterait d’évoquer cela à ses frères puisqu’ils étaient encore jeunes, et qu’il ne fallait pas leur donner différents points de vue. Yume sauta sur la branche sur laquelle elle était récemment -et où se trouvait le mâle. Elle fit face à celui-ci le regardant pendant quelques minutes, sans rien dire.

    Quel est ton but ?

    Dit-elle comme par curiosité mais avec un ton de voix assez froid. La langue humaine qu'elle avait apprise lorsqu'elle était plus jeune refaisait surface, elle se sentait plus à l'aise avec ce langage. Par contre, il était évident qu'elle avait encore un accent. Lorsqu'elle lui posa cette question, elle détourna la tête, regardant devant elle, les yeux vides... Pourquoi avait-elle demandé ça ?...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyVen 5 Fév - 20:49

    Ouf.. la jeune na'vi avait abandonné l'idée de me tuer, et c'était tant mieux. Je n'avais pas envie de finir ici, on aurait envoyé un bulletin de mort au combat avec un beau drapeau et ce serait terminé, rien d'autre.. Triste perspective non?

    Mais la situation avait changé et j'avais un peu moins de chances de me faire tuer, donc je me remit à sourire et pris place sur une branche tandis que l'autochtone avait choisi une branche plus élevée, peut être pour garder un oeil sur moi.

    Sa première question me prit de court, et à vrai dire je ne savais pas tellement quoi lui répondre, c'est vrai que moi même parfois je me demandais pourquoi je m'étais retrouvé ici, pourquoi les hommes de la RDA avaient tant de mal à cohabiter avec la nature de pandora, pourquoi ils s'obstinaient à tout détruire pour nourrir une terre à l'agonie.

    Quand j'ouvrit la bouche pour entreprendre une réponse toute faite , un éclair zébra le ciel et le tonnerre se fit entendre, la pluie commença a tomber dru et la jeune na'vi semblait s'en accommoder. Ca ne me gênais pas non plus, au contraire. Vint ensuite sa deuxième question, encore une question à laquelle je ne pouvais répondre précisément, mais j'avais alors essayé d'être sincère.


    "J'ai voulu partir de chez moi.. fuir la destruction, le chaos, la guerre et la tristesse. Je pensais que la tienne m'aiderai mais.."

    J'avais sourit très faussement, je me rendais compte que la destruction faisait elle aussi partie des bagages qu'avaient emmené l'homme en venant ici avec les bulldozer. J'étais triste que la terre soit devenue ce qu'elle est maintenant, et je n'allais pas a tarder à être triste devant le spectacle qu'offrait l'homme ici.

    Etrangement j'avais totalement oublié l'indigène qui me regardait de ses grands yeux de félin, j'étais pendant quelques secondes perdu dans mes pensées, me posant à moi même les questions qu'elle m'avait posé juste avant. Quand je sortit de mes songes mon attention se reporta sur Yume. Sans savoir pourquoi j'avais continué à parler comme à un psychologue.


    "Je ne vous veux pas de mal.. il fallait juste que je m'échappe de tout ça."

    Elle pouvait le comprendre.. ou pas. C'était assez étrange de fuir la destruction en rejoignant ceux qui la prônaient, mais c'était également logique. De toute manière je me comprenais moi et c'était déjà pas mal.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyVen 5 Fév - 22:29

    La pluie venait de faire son entrée, assez brusquement d’ailleurs. Heureusement pour eux, les deux personnes étaient sous un arbre aux feuilles gigantesques, ce qui permettait d’être peu mouillé par la pluie. De toute façon, ce n’est pas comme ci cette météo gênait l’humanoïde, bien au contraire elle adorait ça. Pourtant beaucoup de Na’vi détestent l’eau, pour Yume c'était un amour fusionnel, elle adorait se baigner, cette sensation d'être portée…Enfin bon. Concernant la conversation entre les deux, Yume était curieuse. Curieuse d’en apprendre sur cette nouvelle race. Ils avaient beau être spéciaux, avoir l'étiquette des méchants, entre les Na’vi et les humains, on retrouvait des similitudes. Tout d’abord l’aspect général, ils se ressemblaient beaucoup, bien que les humanoïdes aient un côté félin. Ensuite, dans le langage, dans la façon de réfléchir etc… c'était presque identique si on les comparait après avec d'autres animaux. Tout ça était très intéressant comme expérience. Yume pensait aussi que les Hommes étaient une race développée voir beaucoup plus que la sienne ; on a qu’à voir les choses qu’ils construisent… Cela montre leur capacité. D'ailleurs c'était ça le problème dans l'histoire, leur modernité. La jeune femelle venait de demander à l’humain quels étaient ses objectifs, les raisons de sa venue sur Pandora. Mentalement, elle s’était préparée à entendre une réponse négative du genre « prendre les Na’vi comme des esclaves… », s’il osait dire ça, Yume se permettrait sans aucun remords de lui couper la langue. Mais la réponse du jeune homme fut autre chose, quelque chose qui agaça un instant la demoiselle.

    Toute cette tristesse que vous connaissiez, vous les humains, vous la reproduisait sur Pandora. Tu voulais fuir le chaos qui planait sur ta planète ? Et bien, tu ne fais que venir dans un lieu qui se fait ravager par des primates.

    Dit-elle en élevant la voix vers l’homme. Il avait beau paraître différent de l’image qu’elle se faisait des Hommes ; il était quand même l’un d’entre eux, il connaissait certainement leur plan et les enjeux de leur venue... Elle le considérait comme un ennemi entre autre.

    Si tu es si inoffensif que tu le dis, alors réagis, et fais comprendre aux tiens qui nous sommes.

    Reprit-elle sur le même ton de voix, fronçant les sourcils au passage. Elle voyait bien qu’il était perdu dans ses pensées. D’ailleurs les dires qu’il prononça, donnèrent une raison à Yume de le plaindre. Car lui qui était un terrien, lui aussi comprenait l’idiotie de l’Homme qui ne cherchait qu’à s’enrichir, et détruisait le monde où il vivait… Quand on a des ennemis c'est déjà terrible, mais quand dans ses ennemis on compte aussi ceux de notre clan : c'est très douloureux... Le regarder… C’est ce qu’elle faisait. Elle le décrivait petit à petit. Sa taille était largement inférieure à celle de la jeune Na’vi. Il avait les cheveux dorés, et sa peau était blanche. Son visage n’était pas très visible car il était caché par une espèce de masque. Yume ne connaissait pas l’indentification de cet objet ; et la raison pour laquelle il le portait. D'ailleurs, ce truc la gênait, du coup la jeune créature tendit un de ses doigts en direction du masque que l’homme portait.

    Qu’est-ce que c’est ?

    Demanda-t-elle en regardant l’objet avec un regard plus doux, le doigt toujours tendu vers le masque à oxygène…
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptySam 6 Fév - 14:07

    C'est fou comme ces êtres semblaient agressifs, et l'étaient assez souvent aussi d'ailleurs, je sentais à chaque fois mon pouls s'accélérer quand elle haussait le ton, même pour dire des choses assez insignifiantes. Je savais très bien que cette planète n'avait que deux issues possibles, la destruction, où la préservation, dans chacun de ces cas un de nos peuples respectifs devait perdre.

    Vint ensuite une phrase qui aurait résonné comme un appel à l'aide si elle n'avait pas été dite sur le même ton que les autres reproches. Elle n'avait peut être pas encore compris que ce n'était pas la peine de discuter avec des humains, surtout avec ceux là. Pas que je ne puisse pas me faire entendre ou comprendre mais à moins de leur donner des milliers de tonnes d'unoptanium ils n'auraient jamais quitté cette planète.. et encore..

    Avec un air étrange j'entreprit donc de lui répondre, jetant d'abord un coup d'oeil au ciel qui s'obscurcissait encore. J'avais entendu que les tempêtes pouvaient être violentes ici, mais ça ne doit pas tellement changer d'un mois d'octobre à Londres.


    "Je ne sais même pas qui vous êtes, j'ai lu des bouquins rapidement sur vous.. et mon peuple n'entendra pas la voix d'une seule personne.. désolé"

    Etais-je vraiment désolé? En fait je n'en savais trop rien, peut être que c'était sincère après tout. C'est vrai que leurs arguments étaient nobles, mais j'étais dans le camp d'en face et ça ne pouvait être différent.

    Soudain, la jeune na'vi prit un air assez différent de ce qu'il avait vu jusque là. Elle semblait douce, attentionnée, presque attendrie. Le masque à Oxygène l'interessait apparemment et j'ai vu le moment ou elle allait me le retirer pour essayer, me condamnant à une mort certaine.


    "C'est ce qui me permet de respirer dans l'atmosphère de votre planète.."

    J'avais dit ça en me reculant d'un pas, perdant légèrement l'équilibre sur le bord de la branche. D'un mouvement de bras j'avais retrouvé ma stabilité puis je m'étais contenté de lui sourire.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptySam 6 Fév - 14:42

    Il ne savait pas qui ils étaient ? Alors comme Yume, c’était la première fois qu’il voyait quelqu’un d’une race opposée… Il y avait moins de tensions dans les propos, par contre la Na’vi ne comprenait pas pourquoi il paraissait si impossible de convaincre des supérieurs. Il ne devait certainement pas avoir un grade important dans la hiérarchie de leur monde ; du coup, il était considéré aussi peu important qu’aurait été un enfant. Il était trop tôt pour qu’elle apprenne les normes et valeurs des humains… Leur mode de vie différait tellement de la leur aussi… La jeune créature regardait l’ennemi de son peuple avec des grands yeux curieux. La nouveauté, l’inconnu l’avait toujours attiré ; bien qu’elle souhaitait être reconnue de son peuple, elle avait aussi de voir autre chose, de connaître entièrement Pandore sous toutes les coutures par exemple… Elle voulait de l’action. Pourtant, elle était encore trop jeune pour réellement sortir des jupes de sa mère… Bref. Yume laissa de côté les paroles de l’homme sur ce qu’il ne pouvait pas faire, de toute façon, elle n’était pas là pour recrutée des gens, elle voulait juste lui faire passer un message. Car malgré qu’il ne le prenne pas en compte, ce qu’il avait rencontré et vécu avec Yume, il en parlerait certainement ; et il y avait un fin espoir que cela modifie les idées des Hommes. La jeune femelle s’intéressa à un autre détail sur l’humain, il s’agissait d’une espèce de masque fait d’une matière qu’elle ne connaissait pas. Elle lui demanda de quoi il s’agissait, le doigt tendu vers la chose. Elle avait une envie folle de le prendre dans ses mains et l’analyser ; mais l’individu se recula, comme pour lui faire comprendre qu’elle ne devait pas y toucher. D’ailleurs, les paroles suivantes révélèrent la raison de ce recul.

    Une raison de plus pour que les tiens disparaissent au plus vite d'ici.

    Dit-elle franchement.... Oui elle ne faisait pas de cadeau dans ses propos... Mais elle avait raison, si l’air sur Pandora leur était toxique, cela prouvait qu’ils n’étaient pas faits pour vivre sur cette planète. D’un coup, elle vit le jeune homme fait un mauvais pas et perdre légèrement l’équilibre, s’il tombait, elle était prête à le rattraper. Mais finalement, il n’eut pas besoin d’elle… Yume s’accroupit, observant toujours franchement l’homme mâle qu’elle avait en face des yeux.

    Quel est ton nom ?

    Au moins, pour une rencontre avec un humain, elle était tombée sur quelqu’un de différent. Si elle arrivait à retenir son nom, peut être qu’un jour en le ressortant, cela jouerait en sa faveur. Après les présentations entre les deux, la jeune Na’vi se releva et se mit à courir sur l’une des énormes branches qui conduisaient vers un autre arbre... Habilement, elle rejoint rapidement l’autre côté. Elle se retourna et jeta un coup d’œil à l’humain qui n’avait pas bougé.

    Etes-vous si rapide que vous le prétendez ?

    Dit-elle plus fortement ; c’était une sorte de provocation oui. Elle voulait savoir de quoi les hommes étaient capables, surtout les mâles ; voir ce qu’ils avaient dans le ventre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyDim 7 Fév - 12:58

    En fait, même si elle n'était pas bête du tout, elle ne saisissait pas forcément toutes les subtilités de la bêtise humaine. Quand certains pouvaient se sacrifier pour leurs amis ou pour des causes encore plus nobles, d'autres, la majeure partie de la population, sont prêts à risquer leur vie pour une malheureuse poignée de dollars.

    Je n'étais pas venu ici pour l'argent, et je m'étais surpris, quelques secondes plus tôt à me demander si ce n'était pas elle qui avait raison, si nous devrions, tous, repartir sur terre et les laisser en paix. C'était étrange mais profond, un doute s'installa en moi et me fit me sentir bizarre, j'avais comme une pierre au milieu du thorax et je dois avouer que c'était bien gênant.

    Elle avait affirmé que nous aurions du partir juste avant que je ne manque de m'éclater quelques mètres plus bas en tombant comme une pomme de l'arbre, je ne savais pas qu'elle m'aurait rattrapé, pas encore.

    La situation s'était nettement calmée, la jeune indigène en arrive même à me demander mon nom, en temps normal je lui en aurait donné un faux, mais ici ça ne servait strictement à rien. Je répondit donc sans hésiter, en lui souriant.


    "James Webb... et toi?"

    Au moins elle ne ferait pas de jeux de mots sur mon nom, c'était déjà ça. Chose étrange également, presque sans transition elle m'avait tutoyé, et j'en avait fait de même, ce devait être une coutume chez eux, ou quelque chose dans le genre. Toujours est il que ça aidait pas mal la prise de contact.

    Sans me dire quoi que ce soit elle s'était levée et avait bondi avec une incroyable agilité puis couru sur une grosse branche qui formait un pont naturel avec un autre arbre, je dois avouer que j'étais toujours aussi fasciné par la facilité avec laquelle ces êtres se déplaçaient. Elle m'avait lancé une pique arrivée au bout de la branche, ce qui me fait sourire de plus belle tout en me levant.


    "Sûrement pas aussi rapide que les tiens."

    Je parlais de son peuple, de sa race évidemment, avec précaution je m'étais donc relevé et j'avais commencé à courir le long de la grosse branche. Sans avoir le temps de dire quoi que ce soit je m'étais encore une fois ridiculisé en tombant à plat ventre dessus, la mousse m'ayant fait glisser. Heureusement rien de bien méchant, j'avais pu éviter de tomber dans le vide.

    En me relevant une énième fois j'avais posé mon regard sur la Na'vi et continué à avancer un peu plus prudemment le long de la branche. Arrivé à son niveau je souffla un bon coup.

    "Vous avez décidé de me faire tuer non?"
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom EmptyDim 7 Fév - 17:39

    Demander le nom d’un humain signifiait que Yume s’y intéressait un minimum. Bien qu’il soit marqué comme un ennemi, une race venant d’un autre monde était toujours intéressant à étudier. Après quelques minutes d’attente, l’homme lui avoua le pseudo qui le représentait. James Webb. Pour être franche, Yume ne trouvait pas ça très joli ; les noms des Na’vi étaient beaucoup plus originaux et créatifs. D'ailleurs elle se demandait pourquoi il possédait deux prénoms mais bon... Après qu’il se soit présenté, il lui retourna la question... Yume hésita un instant à lui répondre, comme si elle avait peur qu'il en parle autour de lui, puis finalement.

    Yume.

    Dit-elle lentement, tout en le fixant intensément de ses deux yeux jaunes. Après leur petite présentation, elle décida de voir les capacités de cet homme, s'il était un vrai mâle ou pas. Elle se mit à courir sur la longue branche qui conduisait à un autre endroit. Ce petit footing fut fait rapidement vu l’agilité et la vitesse dont la jeune femelle faisait preuve. Elle se retourna et observa l’humain qui n’avait pas bouger. Après une petite provocation, elle observa le jeune homme se rendre là où elle se trouvait. Pendant son long trajet, il tomba plusieurs fois sur la branche certainement à cause de la mousse mouillée à par la pluie. Heureusement pour lui cette mousse était confortable, et avec de la chance, il avait réussi à ne pas tomber dans le vide car cela aurait été plus problématique. Si cela avait été le cas, Yume l’aurait-elle aidé ? Elle ne savait pas quoi répondre à sa propre question. Elle entendit alors l’homme lui faire une remarque sur le peuple de Yume. Entendre du bien de sa tribu faisait plaisir, et même si le fameux James semblait sincère, elle restait prudente, voir méfiante. Elle le laissa venir alors près d’elle, essoufflé. Ce fut alors la première fois qu’elle lui fit un vrai sourire presque moqueur lorsqu’elle entendit ses nouvelles paroles. Le regardant, elle lui fit un non de la tête, et se mit accroupit sur l’énorme branche.

    Les tiens sont forts dans quel domaine ?

    Demanda-t-elle par simple curiosité. C’était toujours pratique de savoir ça. En tout cas, elle savait une chose, avec le décor de Pandora ils n’étaient certainement pas dans leur élément. Après plusieurs instants, la jeune Na’vi entendit alors comme le bruit d’un cor qu’un des membres de son peuple utilise lorsqu’il faut rentrer au village. Ses oreilles bougeant en fonction du bruit de l’espèce de corne blanche, Yume comprit qu’elle devait rentrer, qu’il se faisait l’heure de rentrer chez elle pour leurs traditions. La femelle se retourna vers l’humain voyant bien qu'il avait lui aussi entendu le bruit venant du village de Yume.

    Il est temps pour moi de partir.

    Dit-elle au jeune homme d’un ton vague...Tout à coup, elle se mit alors à courir rapidement vers la fin de la branche et sauta dans le vide pour se rattraper par la suite à une énorme feuille appartenant à une plante. Arrivant doucement au sol, elle leva la tête vers l’endroit où se trouvait encore James et cria d’un ton joyeux.

    A toi maintenant !

    Elle ne savait pas trop la façon dont il allait descendre, s’il allait tenter la même chose qu’elle ou s’il s’accrocherait au tronc et descendrait comme il était monté. Elle était prête à l’attraper en cas de chutes, étant beaucoup plus grande que lui. Et pourtant, Yume était très petite contrairement à la plupart des personnes de son espèce. Peut être que James aurait besoin d'aide pour retourner près des siens ? C'est vrai, son moyen de transport était mort, il n'allait tout de même pas revenir à pied... Yume réfléchit pendant que l’individu revenait près d'elle. Puis, la femelle s’en approcha et le fixant toujours intensément, elle reprit la parole d’un ton neutre.

    Certains des tiens se trouvent à un kilomètre d’ici, tu peux facilement les voir rien qu’à la fumée qu’ils procurent.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    Et... Boom Empty
    MessageSujet: Re: Et... Boom   Et... Boom Empty

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Et... Boom
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » sonic boom [ en cours]
    » "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
    » Biofuel boom 'threatens world's food supplies'
    » Ka-boom Ka-boom [Leila]
    » [UPTOBOX] La Boum [DVDRiP]

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Pandora- :: La jungle :: Jungle-
    Sauter vers: