Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     Documentation inhabituelle ( libre )

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Documentation inhabituelle ( libre )   Dim 6 Fév - 18:27

    Wouaw, le choc. Tout le monde pensait qu'il y avait eu un nouveau dans la base mais non. Juste le loup qui avait décidé de changé de coiffure et d'habits. Ouais passait d'un style ebourrifé a un style plat ca peut porté a confusion aprés tout. Depuis le temps qu'Okami n'avait pas eu de mission valable il avait continué de se balladé ici et la dans la base.

    Bien décidé a en apprendre plus sur les Na'vi il se rendit a la bibliothèque. Ce nom évoque souvent le souvenir d'un endroit grand, vide de monde contenant un tas de livre poussièreux. Ben la non, il ne s'agissait que d'une petite pièce, suffisement grande pour contenir une dizaine de personne sans être serrer mais pas vraiment comparant a toute les autres pièces ... si on oublie les céllules de détentions naturellement.

    Il prit un ecran portable et passa le bout de ses doigts pour trouvé ce qu'il recherché, l'histoire des Na'vi. Il finit par trouvé et paru surpris de voir la taille du texte qui s'affichait devant ses yeux. Décidant de s'installé, Wolf se posa sur une chaise et ne se géna pas vraiment en mettant le pied sur la table ou il avait prit l'ecran portable. Ce fut une main derrière la tête qu'il commenca a lire le texte sur l'ecran, il allait en avoir pour une bonne heure et il en restait encore beaucoup d'autre a lire.

    A fur et a mesure que le texte défiler, le calme se faisait de plus en plus pesant, personne ne semblait jamais venir ici. En même temps dans une base militaire on prenait rarement le temps de lire d'aussi long texte. Mais Okami était bien décidé a atteindre l'arbre des ames coute que coute et ceux en passant par toute les épreuves qui se presenterait a lui. Pour commencé la documentation en était deja une sacré et heureusement que le loup était un des êtres les plus patient de cette base.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Lun 7 Fév - 14:37

    (HS) Cela pourrait paraître étrange qu’un Na’vi vienne poster ici, dans une bibliothèque, mais quoi qu’il en soit, le gout de l’aventure domine. Et il faut bien essayer des fois même si ça ne tombe pas dans notre domaine ! (Particularité de mon style d’écriture : au présent et à la première personne du singulier)(HS)

    Je suis là, au centre de l’Arbre-Maison, à regarder passer des enfants joyeux en courant à la hâte, à regarder au loin des frères discuter de je-ne-sais-quoi, à entendre les jolies feuilles à l’extérieur galoper les unes sur les autres, à penser de ce que je ferai de cette nouvelle journée, mais ce que je fais surtout, c’est relire quelques-unes de mes histoires écrites durant mon long voyage autour de Pandora. C’est toujours bon se remémorer quelques passages. «Ce que je fus fou parfois… quoique je le suis encore ! » pensais-je.

    Un peu plus tard, alors que le soleil ensevelit le sol plus que la nuit, je me lève et va porter mes écrits à ma case personnelle. (Chaque Na’vi en ont une ; ref. Livre Officiel d’Avatar). Je décide, comme je fais souvent, d’aller me promener, en solitaire parmi les grands arbres, les forts rayons de lumière vive, les animaux éparpillés, les longs cours d’eau, les plantes colorées, bref, parmi la vie. Ici, tout bouge, tout se ressent, tout se perçois… tout est magnifique, sauf, un endroit sur Pandora… Et plus j’y pense, plus cet endroit se transforme en destination.

    J’ai souvent été à cet endroit, à la base humaine. Même qu’une fois j’y suis entré, mais pas parce que je le voulais. Je m’étais endormis dans un des modules et personne ne reconnaissait à qui était le supposé Avatar qui jonchait le sol de planches. Alors du coup, des Avatars étaient venus me chercher et m’ont emporté dans une cellule. Ils supposaient que la personne ayant cet Avatar, en se réveillant en cellule, saurait qu’il s’est passé quelque chose d’anormal. Mais, alors qu’ils me transportaient pour m’y mener, je m’étais réveillé. Sans bouger en feignant l’immobilité pour pas que rien ne dégénère, je m’étais ramassé en cellule. Quand je m’étais réveillé et que les humains autour ont su que j’étais Na’vi, le tout portait à confusion… Au bout de l’histoire, je fus relâché sans problème… bien que mon nom et d’autres trucs m’eurent servit de clé pour sortir.

    Alors que je pense à cette histoire, je marche en direction de cette destination, une destination qui m’attire étrangement puisqu’il y a beaucoup à faire et à apprendre là-bas. Et puis c’est aussi un peu de courage que d’aller voir ceux qui viennent du ciel en personne. Eux viennent nous voir par le biais d’un autre être, alors que nous, Na’vi… J’arrive enfin à l’orée de la forêt, près de la base. Je regarde toujours attentivement ce qui s’y passe. Ainsi, à part quelques Avatar dans les modules et des humains ici et là marchant à l’extérieur, rien de spécial ne se passe. Je veux aller faire un tour, mais je ne sais pas comment approcher sans alerter tous les petits vivants des alentours.

    Alors je commence par aller faire un tour dans les modules faire connaissance avec des « semblables ». Je monde agilement à l’intérieur et tombe face à face avec un Avatar, celui-ci restant surprit et me saluant, pensant probablement que je ne suis qu’un Avatar qui vient de monter. Afin, de ne pas juste apparaître et disparaître, je reste un peu à jouer avec eux. Le seul problème, c’est que je suis plus agile qu’eux… et du coup, de mes quatre doigts, certains Avatar commencent à douter de qui je suis. Les voyants incertains, je vais leur parler, les saluer et confirmer ce qu’ils doutaient…

    « Je suis arrivé, je me suis joint à des Avatars, ils me connaissent, mais mon but n’est pas encore atteint… » Pensais-je pour moi-même. Je veux faire un tour dans la base, librement. C’est mon but ultime. Être ami, et connu des humains, voire un entremetteur entre humain et Na’vi s’il faut.


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Lun 7 Fév - 15:01

    Alors qu'Okami était plongé dans la lecture, des bruits etranges l'alertèrent. Il sortit de la bibliothèque et interpella le premiers soldats qui semblait être un des débarqué recements.

    - Il semblerait qu'un Na'vi soit dans la base, nous nous préparons au combat.

    Okami en entendant cela colla le rookie au mur et lui intima l'ordre de ne rien faire tout en précisant qu'il fasse passé le mot. Le loup allait s'occupé de se Na'vi car pile le jour ou il voulait mettre son plan a execution, l'un des leurs se présente a la base ... on peut pas faire plus clair comme signe du destin.

    Le soldat hocha la tête et indiqua que le Na'vi en question se trouvé dehors. Okami n'attendit pas plus d'une seconde pour commencé a y allé. Il put voir par les fenêtre que des avatars étaient deja autour. Le loup mit un masque sur le visage, bien qu'il n'en avait pas vraiment besoin, il avait juger bon de ne pas mettre ses "camarades" humains au courant.

    Pourquoi voulait-il regler cette histoire lui même ? Parce que le Na'vi avait ffait avec les humains exactement ce que lui avait fait avec les Na'vi.

    S'approchant des avatars, il leur demanda de les laissais seuls. Okami desormais en face du fameux Na'vi resta a distance résonable et dit d'un ton calme.

    - Tu as du cran de venir ici. Vous n'hésitez pas a tué les notres quand il s'approche de vous alors dis moi, pourquoi ne ferions-nous pas pareil ?

    C'était peut-être le moyen de nouer un contact avec les Na'vi et le loup ne voulait pas le laissé passé. Discuté avec un des leurs serait plus pratique que de lire des centaines de lignes sur eux. Wolf tira son pistolet et le pointa vers les Na'vi mais alors qu'un bruit de détonation aurait du se faire entendre, il avait lancé son arme a plusieurs mètres de lui sur le coté tout en ajoutant.

    - Pour ma part, je ne ressens aucune animosité envers vous.

    Il resta la a fixé le Na'vi tout en lui tendant la main.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Lun 7 Fév - 23:45

    Pour une autre fois, me voilà parmi des arbres défrichés et cloués entre eux, sans compter les hommes bleus qui sont toujours là, près mais distant. Je les regarde tout comme je regarde autour, tout ce qui se passe. Tant qu’à eux, je suis le centre d’attention principal. Je n’aime pas être « trop » observé, mais juste ces quelques Avatars, c’est supportable… Or, je vois un homme vêtu de vêtements tachetés brun-vert avec un masque et marchant à pas rapides vers une entrée de la base. Je le suis des yeux et puis reviens sur les Avatars attentif à mes moindres gestes.

    Je ne dis toujours rien, je reste muet. Pourquoi ? Je ne sais pas. Peut-être parce que je n’en ressens pas encore le besoin. Alors je m’assois en indien sur le sol de cet intérieur de module, sous un toit de fortune. Le soleil toujours aussi brillant ne laisse qu’une grande ombre ici. Je regarde un instant derrière moi pour constater la distance qui sépare mon dos du mur pour ensuite me reculer et m’y appuyer.

    Environ une minute passe ainsi seul un Na’vi s’est essayer à me saluer en bégayant un peu ma langue maternel, bien que je connaisse la langue de ceux qui viennent du ciel convenablement. Seulement, un humain arrive d’un pas plus rapide encore que l’homme de tout à l’heure. Celui-ci disant aux Avatars de s’en aller pour que seul lui et moi restions. Alors qu’il se tourne vers moi et que les Avatars s’en vont avec le regarder toujours détourné vers moi, je me lève et regarde ce petit homme. « L’apparence ne veut rien dire… »

    - Tu as du cran de venir ici. Vous n’hésitez pas à tuer les nôtre quand ils s’approchent de vous, alors dis-moi, pourquoi ne ferions-nous pas pareil ?

    Je trouve cet humain assez radical, directe et sans hésitation, peut-être même un peu trop. Alors je ne dis rien sur le coup, n’étant pas dans la meilleure position qui soit ainsi que je ne veux pas empirer les relations déjà plus ou moins bonnes. Alors que je réfléchis à une réponse, cet humain sort une arme qu’il pointe vers moi ; une de ses saloperies qui a tué plusieurs de mes frères. Je reste tout de fois calme et paisible malgré la peur qui pourrait peser sur moi. J’esquisse un petit sourire alors que peu de temps après, il la lance sur le côté.

    - Pour ma part, je ne ressens aucune animosité envers vous.

    Spoiler:
     

    N’ayant goût de garder plus longtemps le silence, je réponds simplement :

    - Je vous manquerais de toute façon. (Moment) Quelle chance vous avez là, de « m’avoir » en ces lieux, en vos lieux.

    Une main m’est proposée. Ce symbole d’une forme de respect mutuel que les humains ont entre eux. Il est bon de connaître quelque peu l’endroit où l’on va et qui on pourrait rencontrer… Je prends la petite main tendue en regardant droit dans les yeux de cet homme aux cheveux plats.

    La main sitôt relâchée, je me lance en bas du module, vers le milieu de tous, et puis fais une roulade fluide de laquelle je me relève par la poussé et grimpe rapidement sur le toit de l’autre module et regarde la personne à qui j’ai parlé deux secondes plus tôt. Ensuite je continu mon chemin et navigue de toit en toit pour le plaisir durant lequel je dis quelques mots.

    - J’adore jouer. J’adore apprendre. J’adore voir. J’adore sentir. J’adore observer. J’adore voyager. J’adore sauter. J’adore risquer. J’adore penser. J’adore réfléchir. J’adore espérer…

    Je me promène, un peu comme un singe le fait d’arbre en arbre, moi de module en module. Je grimpe ici, descend là, cours au sol un peu, s’accroche à un autre module, saute d’un à l’autre. Je fais ce que les Avatars devraient apprendre à faire pour bien survivre sur Pandora.

    Après quelques minutes de plaisir solitaire, je rejoins l’homme attentif qui me regarde faire mes cascades. Un peu essoufflé, je regarde l’arme qui jonche toujours le sol et vais la chercher pour la rendre à son possesseur avant de me rassoir dans le coin que je m’étais approprié.

    - Je sais que je suis l’intrus ici, mais d’un autre point de vu, c’est moi qui veux vous connaître. Alors dites-moi, quel est votre nom et que voulez-vous de moi ? Pourquoi avoir « expulsé » les autres Avatars ?

    Je pense un moment, et puis demande :
    - Vous voudriez apprendre quoi ?

    Puis repensant à la façon dont il m’a accueilli, je rajoute :
    - Vous savez que ce n’est vraiment pas la meilleure façon d’accueillir un Na’vi en présentant une arme ? Si vous voulez recevoir un coup violent pouvant tuer un homme de votre stature, c’est une des meilleures façons. Chanceux que vous êtes tombé sur moi. (Moment) Je suis Narri’Ekaie, voyageur, explorateur de Pandora.


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Mer 9 Fév - 9:42

    Il se mit a s'exité ce qui eut le don d'inquièter tout les soldats qui regardé le spectacle de loin. Mais forte heureusement, ceux ci ne pouvait pas entendre de quoi il parlait. La on pouvait sentir un respect profond pour le jeune soldat qui était venu en face d'un Na'vi seul pour parler en sachant trés bien de quoi il était capable.

    - J’adore jouer. J’adore apprendre. J’adore voir. J’adore sentir. J’adore observer. J’adore voyager. J’adore sauter. J’adore risquer. J’adore penser. J’adore réfléchir. J’adore espérer…

    Il bouger comme un singe mais Okami restait presque impassible a ca, en sachant trés bien que si il aurait voulu en finir avec lui, le Na'vi en aurait eu l'occasion des le debut. Donc le loup se doutait deja qu'il n'était pas vraiment un danger. De plus sa manière de parlé, on sentait qu'il maitrisé la langue humaine a merveille.


    - Je sais que je suis l’intrus ici, mais d’un autre point de vu, c’est moi qui veux vous connaître. Alors dites-moi, quel est votre nom et que voulez-vous de moi ? Pourquoi avoir « expulsé » les autres Avatars ?

    Tiens, il avait touché un point sensible, pourquoi vouloir connaitre les humains ? habituellement les Na'vi n'avait pas cette curiosité a leur egard. Mais bon aprés tout chaque être et different de par sa manière de penser. Okami trouva tout de même le temps de repondre avant qu'il ne dise autre chose.

    - Je n'ai pas de nom, alors appelle moi comme tu en a envie, pour les autres je les ai renvoyé parce que tout le monde est atteint d'une nervosité assez agressif envers vous. Pour ma part, j'aime a pensé que chaque être est libre et puis c'est plutot nous les intrus.

    Il lui avait egallement raporté son arme et le loup fit glissé le chargeur de l'arme dans sa main pour assuré l'autre qu'il ne comptait pas s'en servir. Il demanda ce que l'humain voulait apprendre mais juste aprés il enchaina.

    - Vous savez que ce n’est vraiment pas la meilleure façon d’accueillir un Na’vi en présentant une arme ? Si vous voulez recevoir un coup violent pouvant tuer un homme de votre stature, c’est une des meilleures façons. Chanceux que vous êtes tombé sur moi. (Moment) Je suis Narri’Ekaie, voyageur, explorateur de Pandora.

    Oui il avait marqué un point mais Okami tilta sur le voyageur, donc il ne faisait pas partie d'une tribus. L'humain eut un sourire a cette pensés, pas un sourire faux, mais encourageant. Il dit alors.

    - disons que nous pourrions en apprendre tout deux l'un de l'autre mais que l'endroit n'est pas vraiment le plus adapté, tu ne crois pas ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Mer 9 Fév - 14:12

    - Je n’ai pas de nom, alors appel moi comme tu en as envi. Pour les autres, je les ais renvoyés parce que tout le monde est atteint d’une nervosité assez agressive envers vous. Pour ma part, j’aime penser que chaque être est libre et puis c’est plutôt nous les intrus.

    Je suis resté accroché au fait qu’il n’aurait pas de nom, ce qui est impossible. Tout le monde à au moins un surnom, un acronyme ou simplement, un nom ! Donc je conclu qu’il me ment. Pourquoi voudrait-il me cacher son nom ? Qu’est-ce que cela importe ? Il a peur de le dire ou peur que je le répète ? Toutefois, je ne dis rien à ce sujet, pour l’instant.

    Alors que je lui dis, pour vrai, qui je suis, il sourit et moi je continu de le regarder calmement.

    - Disons que nous pourrions en apprendre tout deux l’un de l’autre, mais que l’endroit n’est pas vraiment le plus adapté, tu ne crois pas ?

    À ces mots je regarde autour, sortant de l’attention de Monsieur, je vois au loin, nombre d’Avatar qui me regardent et qui attendent forcément de pouvoir utiliser les modules. Je ne sais pas qui est devant moi, mais ses ordres sont respectés. Une fois fini de faire le tour, je reporte mon attention en avant.

    - Si cela te gène. Dans ce cas, allons à l’orée de la base et de la forêt ? « Ni vous trop chez nous, ni moi trop chez vous. »

    Il me répond gentiment et puis nous allons à cet endroit tracé d’une ligne invisible qui fait le tour de la base. Un lieu de confrontation entre les arbres et l’asphalte, un lieu d’entre deux, un lieu « partagé ». On commence à marcher tranquillement sur cette ligne.

    Revenant sur ce qu’il m’a dit, je lui demande de nouveau son nom.

    - Il est fort à parier que vous avez, tout comme moi, tout comme vos frères, tout comme mes frères, un nom. Je n’ai guerre intention de toujours vous appeler « kea peyral » (sans nom). Aussi, vous aviez dit que vous êtes les intrus… En fait, je suis intrus chez vous et vous êtes intrus sur Pandora. (moment) « Chaque être, libre… » Ce que c’est drôle, paradoxale que de telles paroles viennent d’un humain. Vous n’êtes même pas libre entre vous autre, vous vous marchez sur les pieds, vous venez ici en ayant l’impression de tomber dans un rêve, mais alors, ici, nous rêvons tous malgré nos différences : À La Paix. Nous, nous cherchons la paix de nouveau, ne pas à se soucier de quel homme dirige son arc de balles sur soi. Vous ? vous cherchez la paix de nouveau, en changeant de monde, en espérant mieux, et en trouvant guerre.

    Je le regarde un instant, au comme trois pommes, et puis je continu ; le silence parfois approuve et parfois désapprouve, mais alors, si son silence est désapprobateur, je crois que Monsieur me l’aurait fait constater…

    - Je me suis toujours demandé : pourquoi vouloir nous tuer ? Mais la seule réponse que j’ai réussie à obtenir, c’est pour ce que vous appeler l’Unobtanium. Alors voilà, à quoi bon tuer la Vie pour obtenir quelque chose d’inanimé ? Ne pensez pas que l’Unobtanium va sauver votre monde. Regardez autour de vous, ce monde, Pandora, n’est-il pas magnifique ? (regarde du côté des arbres ne finissent plus jusqu’à être dans le brouillard du lointain) Je n’étais pas là au début des temps, mais forcément qu’entre le début et aujourd’hui, seul le temps lui-même à rendu ce que vous voyez en ce jour, beau, vivant, attirant, imaginaire… À cette idée de temps, croyez-vous vraiment pouvoir sauver votre monde du malheur qui pèse depuis probablement plus longtemps que ma propre vie et celle de mes parents réunies ? Pourquoi alors, tuer mes frères qui ne cherchent que la paix, pendant que vous voulez sauvez vos frères qui ne cherchent que la paix aussi ?

    Je suis toujours en train de parler sur un ton, calme, mais surtout moralisateur, dénonciateur. Je veux juste faire comprendre, ce qui serait déjà un bon point de départ. Alors je continu encore, ayant l’impression d’être écouter, mais s’attendant à une réponse peut-être aussi longue.

    - Sachez que vous êtes les bienvenus. Toutes formes de vie sont les bienvenues ! Sauf, qu’elles se doivent toutes sans exception de plier aux règles de la nature. Ces règles ne sont pas écrites mot pour mot dans un livre ou quelque part. Ces règles, ont les découvres par soi-même ou on se les fait enseigner et/ou transmettre. C’est ainsi que réussissent à vivre des peuples comme le mien, en société, en paix individuelle et collective.

    Je m’arrête un instant et tourne mon regard vers la personne près de moi. Mes mots ont finis de défiler. J’attends impatiemment ses mots. « Une discussion se fait à au moins deux, et non seulement un monologue continu ».


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Mar 15 Fév - 9:07

    Il écouta tout ce que lui dit le Na'vi, sauf que le déluge de mot qu'il employait le fasciné d'une certaine facon. Il ne pensait pas qu'un Na'vi pouvait aussi bien connaitre son language. Okami en attendant qu'il est fini de parlé regarda les alentours pour constaté si il y avait quelqu'un ou pas. Mais rien ne semblait être dans les parages donc le loup pourrait lui expliqué l'une des nombreuses raisons pour laquelle il n'avait plus son nom. Mais malgré tout ce que le Na'vi avait dit, Okami avait du mal a comprendre les motivations qui le poussait a venir chez les humains.

    D'un geste tout ce qu'il y avait de plus naturel, le loup retira son masque et le laissa tombé par terre. Puis il prit une grande bouffé d'air pour vascillé, donnant l'air de suffoquer comme tout être humain l'aurait fait. Mais au bout d'une dizaine de seconde, il était contre un arbre, le loup se redressa et semblait allé parfaitement bien. Il prenait l'air de pandora comme si il avait encore son masque sur le visage. Il ... survivait.

    - Voila, je ne suis pas un humain normal. Depuis mon arrivé sur Pandora, je ne suis même pas sur de se que je suis vraiment. Mais je suis tout a fait different des autres. Je ne partage pas les ideaux des humains. Je suis ma propre voix et vous n'êtes pas mes ennemis. Si tu veux vraiment me nommé, appelle moi Okami comme tout les autres.

    Il sourit legerement et se tourna pour voir si personne n'était dans les parages puis ajouta d'un ton calme.

    - Ta vision, je peux la comprendre mais pas l'accepté. Tout être ne sont pas les bienvenue car, en disans cela tu accepte tout, même le mauvais. Hors tout le monde ne partage pas mes idéaux, certain accepte les Na'vi d'autre les concidèrent comme des ennemis. Bien qu'ils ne se battent pas tous pour les mêmes raisons.

    Il soupira.

    - Je suis venu en sachant que j'aurais probablement a tué et merci que ce ne soit pas arrivé. Pour une seule raison, trouvé l'argent pour sauver ma mère d'une maladie ... le minerais represente l'or. Bien que les choses soit differente aujourd'hui. Je ne suis pas ton ennemi mais je ne peux pas me permettre d'être ton allié. En revanche rien ne m'empeche d'être un ami. Tu veux apprendre des choses sur mon peuples, alors apprend moi et je t'apprendrais.


    ( dsl c'est pas grandiose ^^ j'ai pas beaucoup d'idée )
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Mar 15 Fév - 19:50

    Nous continuons de marcher, lentement, juste pour dire que nous ne sommes pas statiques. Après ma longue tirade, j’écoute la sienne. Toutefois, avant de l’écouter il fait une action dont je doutais de la faisabilité pour humain : il ôte son masque. Je le regarde chanceler et me dit que s’il voulait se tuer, ce ne serait probablement pas en plein milieu d’une conversation. Du coup, je doute qu’il ne meure et ne l’aide donc pas de quelconque façon. Il se décolle de l’arbre duquel il se servait pour rester debout, reprenant ses esprits brièvement perdus dans le transfert d’air. Je reste qu’un peu étonné, mais sans plus, disons surpris. Après tout, ce n’est pas ce dont je m’attendais de trouver en venant faire un tour par ici ; un humain qui respire aisément l’air sain de Pandora.

    - Voilà, je ne suis pas un humain normal. Depuis mon arrivé sur Pandora, je ne suis même pas sûr de ce que je suis vraiment, mais je suis tout à fait différent des autres. Je ne partage pas les idéaux des humains. Je suis ma propre voix et vous n’êtes pas mes ennemis. Si tu veux vraiment me nommer, appel-moi Okami, comme tous les autres.

    Voilà qui est mieux ; je savais bien que cette personne ait un nom ! Et il me sourit, pour ensuite regarder les environs, semblant un peu préoccupé.

    - Ta vision, je peux la comprendre, mais pas l’accepter. Tout être n’est pas le bienvenue car, en disant cela, tu acceptes tout, même le mauvais. Or, tout le monde ne partage pas mes idéaux, certains acceptent les Na’vi, d’autres les considèrent comme des ennemis, bien qu’ils ne se battent pas tous pour les mêmes raisons.

    Tant qu’à moi, je persiste dans ma tête à penser comme j’ai dit en appuyant sur le si : tout être doit sans exception, se plier aux règles de la nature. Enfin… la seule chose jusqu’à présent que j’ai apprise de cette conversation est que nous avons des ennemis qui ne partagent pas les mêmes causes de notre « anéantissement ».

    - Je suis venu en sachant que j’aurais probablement à tuer et merci que ce ne soit pas arrivé. Pour une seule raison, trouver l’argent pour sauver ma mère d’une maladie… le minerais représente l’or, bien que les choses soient différentes aujourd’hui. Je ne suis pas ton ennemi, mais je ne peux pas me permettre d’être ton allié. En revanche, rien ne m’empêche d’être un ami. Tu veux apprendre des choses sur mon peuples, alors apprend moi et je t’apprendrai.

    Je repasse sa dernière phrase dans ma tête… « Tu veux apprendre des choses sur mon peuples (oui), alors apprend moi et je t’apprendrai. » Pourquoi est-ce qu’on passe toujours en deuxième sur le plan de l’apprentissage ? Les humains en général ont tendance à toujours vouloir savoir avant les autres… Ce comportement de précipitation doit fort probablement occasionner quelques problèmes… « Qui sera « premier » à tout connaître ? » et voilà que tous et chacun se pilent sur les pieds. « Comportement de Yerik à tête dans le sable ! »

    - Alors Okami, joli nom que vous portez. Vous êtes en ces terres, sans besoin de masque par quelconque don ou métamorphose, pour sauver votre mère à l’aide d’argent tiré de petits cailloux gris ? C’est bien gentil. Mais sans vouloir te décevoir ou te désespérer, les voyages que vous faites ont une influence temporelle… Vous savez, passer nombre d’années dans ces… carlingues volantes, le monde autour change. Si vous voulez sauver votre mère, peut-être n’auriez-vous même pas le temps de la revoir ? Vous voulez sauver votre mère, n’est-ce pas un des plus beaux actes que l’on peut faire à la personne qui nous a donnée vie ? Mais d’un autre point de vue, le temps, tu as passé je-ne-sais combien d’années pour venir ici et tu es prêt, dès que possible, à retourner dans ton monde, après avoir vu celui-ci ? Il doit forcément y avoir une autre raison de ta venue, autrement pourquoi venir gaspiller sa vie dans le voyagement si long ?

    Je prends une pause, le temps de réfléchir et de ne pas trop dire de conneries.

    - Vous faites quoi en ces lieux, humain unique ? Même si cette possibilité de respirer librement t’est offerte, sais-tu quels dangers te guettent tout de même au-delà de l’endroit où nous marchons ? Il y a des créatures dans lesquelles vous pourriez être 1000 à occuper son intérieur.

    Une idée me traverse l’esprit, pourquoi ne pas en montrer une belle et grande bête ? Je prends à mon cou un petit collier duquel pend une griffe creusée à la main. Je siffle dans son intérieur et un petit bruit aigue résonne quelques secondes. Je regarde Okami qui lui me regarde encore plus suspect.

    - Il y a des fois où l’on tombe sur un hasard, un bonus, une chance, une opportunité. Je crois que je fais parti d’un de ses bonus, tout comme vous qui en êtes un pour moi. Constater que des humains peuvent respirer notre air, c’est, dépendamment du point de vu, magnifique. Dans mon cas, le bonus que je t’offre est de faire connaissance avec une de ces magnifiques bêtes…

    Il n’en prend pas long avant que mon Ikran adoré se présente de par les airs, mais sous les arbres, pour venir se poser délicatement, en ventilant le sol et sa poussière, juste à côté de moi. Je doute que cet homme n’ait jamais vu d’Ikran, mais je doute aussi qu’il en ait vu de si proche…


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Jeu 17 Fév - 8:02

    Les première phrases avait eu le don de prendre le loup au dépourvu bien qu'il y avait deja songé, il s'était egallement preparé a ce qu'il ne retourne jamais sur terre. Sa seule raison était sa mère et personne d'autre. Quoique l'on dise ou que l'on pense, le loup avait fait se choix difficile, tout laissé derrière dans le seul et unique but que la personne qu'il considérait comme la plus chère en ses mondes puisse vivre une vie normal et plus être hanté par sa maladie. Rien d'autre, sauf qu'au moment de signé, on ne lui avait pas laissé choix et Okami avait sans le vouloir donné son accord pour subir l'experience qui lui permet aujourd'hui de respiré sans masque. Maintenant, ce qu'il cherchait allé le payer chère pour lui avoir joué se tour.

    - Il y a des fois où l’on tombe sur un hasard, un bonus, une chance, une opportunité. Je crois que je fais parti d’un de ses bonus, tout comme vous qui en êtes un pour moi. Constater que des humains peuvent respirer notre air, c’est, dépendamment du point de vu, magnifique. Dans mon cas, le bonus que je t’offre est de faire connaissance avec une de ces magnifiques bêtes…

    Okami le regarda mais par prudence se preparé deja a recuperé son arme a feu, surtout lorsqu'il entendit les battements d'ailes qui ne lui était pas inconnu. Un Ikran, il ne connaissait pas le nom que lui donné sa race mais avait apris auprés d'une Na'vi aujourd'hui morte beaucoup de chose qui aurait sans doute arrangé bien des affaires auprés de la RDA.

    - Il ne mord pas au moins ? Non je plaisante, c'est un magnifique Ikran. Si tu en a un, j'en conclu que tu n'es pas un Tipani, je me trompe ?

    Il sourit legerement mais ne s'approcha pas, de même qu'il évitait de croisé le regard de la bête. On lui avait dit qu'il ne fallait pas faire cela. Bref il finit par dire en réponse.

    - Je suis ... deja préparé a ne jamais retourné dans mon monde a vrai dire. C'était un allé simple mais en echange, je sais que ma mère pourra enfin vivre une vie paisible sans épée de damocles au dessus de sa tête.

    Il se doutait qu'il ne comprendrait pas le terme et expliqua alors.

    - épée de Damocles, c'est comment dire, risqué de mourir d'un instant a l'autre.

    Puis il ajouta un peu aprés.

    - Faisons sa autrement, aprés tout c'est toi qui est venu, je commence par t'apprendre quelque chose sur moi ou mon espèce et vice versa.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Jeu 17 Fév - 15:47

    C’est un étrange sentiment que de savoir que des humains peuvent désormais marcher en toute liberté… Je veux bien croire qu’ils veulent pouvoir respirer sans masque… mais… je ne sais pas, c’est étrange, justement.

    - Il ne mord pas au moins ? Non je plaisante, c’est un magnifique Ikran. Si tu en as un, j’en conclu que tu n’es pas un Tipani, je me trompe ?

    Je souris légèrement… mais bien sur qu’un Ikran ça mord ! Pourquoi sinon est-ce que ces bêtes auraient tant de dents ? Je reste accroché au clan Tipani que je connais très peu… Je suppose que si je ne le connais pas, je n’en fais pas parti. Mais le temps de réfléchir, il continu sur une autre phrase.

    - Je suis… déjà préparé à ne jamais retourner dans mon monde à vrai dire. C’était un allé simple, mais en échange, je sais que ma mère pourra enfin vivre une vie paisible sans épée de damocles au dessus de sa tête.

    Je réécoute le sens de la phrase… « sans épée de damocles au dessus de sa tête » Je devine quand même ce que cela pourrait dire, mais celui-ci le confirme quelques secondes plus tard.

    - Épée de damocles, c’est comment dire, risquer de mourir d’un instant à l’autre. (moment) Faisons ça autrement, après tout c’est toi qui est venu, je commence par t’apprendre quelque chose sur moi ou mon espèce et vice versa.

    C’est la première fois que j’entends quelqu’un dire que je serai second à enseigner ! Pour une fois … Dès lors, je vais me connecter à mon Ikran en restant au sol, sans monter sur son dos. Il y a certaines choses qu’humain comme quelques Na’vi, ne savent pas. La mémoire, elle peut facilement être gardé dans Eywa, mais aussi… dans la tête de plusieurs animaux tel un Ikran. Ainsi connecté à lui, toute information que je veux me souvenir, je n’ai qu’à lui transmettre. « Deux têtes valent mieux qu’une » C’est de cette façon que je me suis souvenu de bien plus de choses que j’aurais pu lors de mon voyage de 27 ans.

    Je m’assois par terre, arrêtant de lambiner tranquillement, et en même temps, couchant mon Ikran au sol. Désormais la tête à la hauteur de cet humain, je dis simplement :

    - Je suis prêt à entendre ta belle et grande histoire comme si c’était celle d’un Na’vi.

    Je flatte mon Ikran légèrement, le caresse. Okami semblait aussi petit à côté de mon oiseau qu’un Na’vi semblait l’être à côté de Toruk… Toujours connecté, j’écoute ce que Okami a à dire.

    Une douce brume vole autour, un très fin nuage qui rafraichit, mélangé à ce petit vent cassé entre les arbres et le soleil tombant sur les feuilles et entre les branches, c’est un temps presque parfait.


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Mer 23 Fév - 6:48

    Le Na'vi fit le lien avec sa béstiole et s'assit tout en regardant le jeune homme. Il se doutait deja qu'une question allé venir dans trés peu de temps et avait deja prevu une reponse. Mais pourtant la question que le Na'vi le derouta royallement. Ne s'attendant pas a se genre de question, n'ayant pas non plus l'habitude d'y repondre. Bref comment repondre sans le froissé.

    - Je suis prêt à entendre ta belle et grande histoire comme si c’était celle d’un Na’vi.

    Okami hocha la tête de gauche a droite pour lui faire comprendre qu'il n'acceptait pas d'y repondre, il n'aimait pas repondre a cette question, son passé n'avait pas d'important ici alors autant le laissé a sa place sur terre. Le loup soupira et chercha les mots pour lui faire comprendre qu'il ne désirait pas en parlé mais pas du tout.

    - Il y a des choses qu'il vaut mieux laissé a leur place, dans nos souvenirs. Mon passé, je l'ai laissé derrière car il n'a aucune importance, alors en parlé n'est pas utile.

    Il sourit legerement et s'adossa a un arbre pour croisé les bras, il pouvait lui apprendre un tas de choses sur les humains, de même que sur les machines volante, ca l'éttonait qu'il n'ait pas posé de question directement la dessus. Mais en même temps, le loup se serait méfier si la premiere question aurait était " combien d'homme possédez-vous ?" La Okami aurait tout de suite sut que ce n'était qu'un éclaireur. Non ce Na'vi la était de confiance, pour le moment.

    - J'ai beaucoup de connaissance, notament sur les machine volante dont je suis un pilote. D'ailleurs je pourrais même te faire monté dedans puisque toi tu n'a pas hésité a me montré ton ami.

    Il regarda le ciel et ajouta d'un ton reveurs.

    - Ca serait beau, des Ikrans et des machines volantes cote a cote et pas face a face.

    On pouvait deviné que le loup croyait aussi qu'un bonne entente pouvait existé entre les deux espèces.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Mer 23 Fév - 14:35

    Bien assis les oreilles ouvertes prêtent à écouter, seul une désapprobation se fait entendre et voir, puisqu’il secoue ses cheveux de gauche à droite en disant que certaines choses valent mieux rester à leur place en ajoutant que son passé n’est pas utile, sans importance. À ces dires, je ne souris pas autant que lui alors qu’il penche son corps vers un arbre, ayant entièrement confiance que celui-ci ne le laisse pas tomber.

    - J’ai beaucoup de connaissance, notamment sur les machines volante dont je suis un pilote. D’ailleurs je pourrais même te faire monter dedans puisque toi tu n’as pas hésité à me montrer ton ami.

    Je le regarde regarder le ciel, et suivant son regard, j’évanouis le mien aussi haut que le sien, loin dans les nuages, loin entre le vert des feuilles et le jaune du soleil…

    - Ce serait beau, des Ikrans et des machines volantes côte à côte et pas face à face.

    J’imagine un instant sa pensée… Le métal gris, fade et sans vie, engins de destruction, mélangés à nos Ikrans, merveilleusement décorés de couleurs vives et fortes et de bijoux quelconques… N’y avait-il pas un grand contraste dans cette vision ? Quelque chose… qui ne peut exister dans de telles conditions. Une machine à détruire qui serait belle et saine, qui ne tuerait point ? Se serait comme avoir un arc sans l’utiliser. À quoi bon avoir un arc ! Si au moins… les humains avaient un certains sens de l’esthétique, de la beauté, de la couleur… Tout ce qu’ils inventent est en fonction de la performance… Ce qu’ils n’ont pas encore appris, c’est que l’esthétique peut parfois faire développer quelque chose de plus performant encore qu’une autre chose fait spécifiquement pour cela.

    - Ce serait beau des roches à côté d’une plante ? (Faisant une allusion entre la ferraille grise des humains et la vie des Ikrans, de la nature et tout) Je ne dirais pas non, si, ces roches seraient polies et colorées…

    Puis, essayant d’oublier ce gros détail, je reviens à ce qu’Okami a dit… « D’ailleurs, je pourrais même te faire monter dedans… » Cette idée est totalement folle pourtant… tant pour moi en tant que Na’vi… aucun n’a fait, ou même voulu embarquer dans une telle machine. Et tant pour Okami, qui lui risque je ne sais quoi en invitant un Na’vi sur son territoire… Mais plus j’y pense, plus j’ai envi d’en faire l’expérience. Alors reprenant un petit sourire, je regarde la personne non loin de moi et dit simplement :

    - Faire un tour dans une de vos machines ? Ce serait une première Na’vi… mais qui me plait.

    Je parle donc à mon Ikran par la connexion faite il y a un moment. Je lui indique ce qui m’est proposé et l’invite, le moment venu, à me rejoindre dans les airs… Dirigeant ma parole vers Okami, je lui demande :

    - Et je vais passer pour un Avatar qui vous suit ?


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Ven 13 Mai - 20:24

    Okami restait calme et serein, ce que peu d'homme aurait put faire en face d'un Na'vi. Mais le jeune homme avait plus peur des gens de son espèces que d'eux.

    - Faire un tour dans une de vos machines ? Ce serait une première Na’vi… mais qui me plait.

    Oui il est vrai que peu de Na'vi n'aimait les machines volante, trop de bruit, peu reactif. Les armes qu'elles transportaient n'aidait pas vraiment non plus il fallait le reconnaitre. Car aprés tout, peu de Na'vi accepterait de monter dans une machine, dont le vole pourait être a double tranchant. Eh oui, au moindre pepin, bang ! Une idée qui tira un sourire a Okami, suicidaire ? non juste amusé que malgré tout les risques lui continu a s'en servir. Bref il revint sur Narri'Ekaie, celui la était different des autres et la question qu'il lui posa ensuite le surpris.

    - Et je vais passer pour un Avatar qui vous suit ?

    Non pas vraiment, Okami avait deja vu plusieur Avatar, il était different des Na'vi. De visage deja et leur doigt était different. On pouvait facillement voir qu'il avait un coté humain. Le loup l'avait remarqué du premier coup d'oeil, les Na'vi n'avait que quatres doigt alors que les Avatar, cinq. Ce détail devait être connu par tout ceux de la base, ou du moins avait du être expliqué lors d'un briefing, Oka lui l'avait remarqué tout seul dans la mesure ou il avait put approché plusieurs Na'vi. Ceux qui expliqué egallement pourquoi il était si calme en face de celui ci.

    - Je ne crois pas que cela marchera, vu la reaction qu'il ont eu tout a l'heure. Le mieux serait que tu me laisse choisir le meilleur moment.

    Il le regarda et se rapella l'époque ou il passait ses journée avec Wolkaïn, un cavaliere des plaines. Leur premiere rencontre avait était quelque peu mouvementé mais ils s'étaient lié l'un a l'autre lorsqu'ils s'étaient sauvé la vie mutuellement aprés une attaque de Nang'tang. Elle avait commencé a lui apprendre a "survivre" et Okami esperait bien terminé cette apprentissage avec lui, en echange de quoi il lui dirait tout ce qu'il voudrait savoir.

    - J'avais une amie parmis les Na'vi, elle est malheureusement morte aujourd'hui. Avec ma particularité assez spécial de pouvoir respiré normallement, elle avait commencé a m'apprendre a survivre dehors. Mais avec les combats tout s'est arreté assez subitement et je dois avoué que toute les fois ou je me suis retrouvé dehors, j'ai eu ennormement de chance.

    Il sourit et le regarde, on pouvait aisement voir qu'il avait une idée en tête, mais cela le concerné lui et personne d'autre.

    - Qu'en dis-tu ? Reprend mon apprentissage en main et en retour tu saura tout ce que tu voudra.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Lun 16 Mai - 22:19

    - Je ne crois pas que cela marchera, vu la réaction qu’ils ont eu tout à l’heure. Le mieux serait que tu me laisses choisir meilleur moment.

    Il parle pendant qu’à côté mon Ikran émet quelques bruits fins. J’écoute Okami malgré tout, je l’écoute jusque dans son regard penseur qu’il pose sur moi avant d’enchainer quelques mots de plus.

    - J’avais une amie parmi les Na’vi, elle est malheureusement morte aujourd’hui. Avec ma particularité assez spéciale de pouvoir respirer normalement, elle avait commencé à m’apprendre à survivre dehors. Mais avec les combats, tout s’est arrêté assez subitement et je dois l’avouer que toute les fois où je me suis retrouvé dehors, j’ai eu énormément de chance.

    C’est toujours bien de savoir que ce n’est pas le premier Na’vi qu’Okami rencontre, bien que, comme il a dit… celle-ci serait morte, ce qui est moins rassurant. Quoi qu’il en soit, cet être devant moi, émane quelque chose… une confiance profonde malgré tout. Il est déjà à mi-chemin entre humain et Na’vi, il respire librement… Et il se permettrait même de sortir, à ses risques et périls chanceux.

    Pourquoi est-ce que je ne rencontre personne de normal ? Ça me convient ! Puisque je n’aime pas quand c’est trop simple, trop… « normal ». La « chance » veut que je rencontre des gens comme Tahni Txe’lan ou Okami. Et cette chance m’apporte à chaque fois des nouveautés et des plaisirs impossibles sans elle.

    Je regarde Okami… Il me regarde tout autant, sauf que moi je ressens un je-ne-sais-quoi de spécial, d’anormal et de bon… Ce que certaines personnes pourraient appeler comme une « aura ». À moitié présent, j’écoute l’homme.

    - Qu’en dis-tu ? Reprend mon apprentissage en main et en retour tu sauras tout ce que tu voudras.

    Je regarde le soleil qui brille d’entre les branches. J’écoute les quelques oiseaux éparses montrant leur belle voix. Je ressens le vent venant frôler ma peau lisse… et je reçois un coup de tête amicale de mon Ikran. Je le regarde droit dans les yeux et me demande ce qu’il veut…

    Après peut-être une trentaine de secondes, profond dans des pensées vides, je me tourne vers Okami en proposant ma main.

    - Si tu veux apprendre, tu dois voir de toi-même.

    Spoiler:
     

    La seconde d’après, je place Okami sur mon Ikran. Malgré la différence de taille flagrante, il est quand même possible pour Okami de s’accrocher. Par ailleurs, je n’ai aucune honte à partager mon Ikran avec un humain. Sauf que cet humain à une caractéristique qui me plaît, il est libre de voir de ses yeux, sans masque, sans obstruction, sans vitre… Il peut voir la peur venir de lui-même, il peut sentir le vent sur son visage, il peut voir mieux que tout autre humain. Et je veux lui montrer, au moins à lui, comment on se sent, sur un Ikran en plein vol, plutôt que dans une machine, derrière des vitres.

    J’embarque alors sur mon Ikran derrière lui, le lien rapidement fait.

    - Accroche-toi bien, si tu veux toujours apprendre.

    Je lui laisse un vague trois secondes et puis les ailes de Tsawke battent l’air violemment pour décoller en trombe et suivre les rayons qui passaient entre les arbres pour finalement, voguer au dessus de ceux qui nous apportaient de l’ombre.

    Mon Ikran nous mène à plusieurs endroits, chute d’eau géante, arbres à allures inhabituelles, plaines, forêts, on passe près de d’autres clans, mais toujours à une distance respectable pour se fondre dans le lointain…

    Je fais faire à Okami, un voyage, si on peut dire ainsi, démonstratif de ce que certains des siens auraient pu avoir détruit. Et de l’autre côté de la médaille, je lui montre la vie sur Pandora, le vent toujours à point, la lumière perçante et apaisante, les animaux grands et forts… Il y a tant de chose à voir, qu’on ignore, qu’on n’a aucune idée de ce que la vie nous réserve, on ne sait pas ce qui nous manque. Et ce que la vie a réservé pour Okami, il ne peut le changer. C’est pourquoi je ne lui ai pas vraiment laissé le choix d’embarquer en le mettant sur mon Ikran… Et je crois, qu’il ne le regrette pas non plus.


    Spoiler:
     


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Jeu 9 Juin - 16:37

    Okami attendait un peu la reponse, s'attendant a se faire remballé. L'objectif du jeune était clair dans sa tête, atteindre et Eywa et comprendre enfin pourquoi depuis son arrivé sur Pandora, il n'avait jamais rencontré de bête dangereuse malgré toute les situations extreme dans lesquelles il s'était retrouvé. Okami avait un ange gardien c'est sur. Il ne sut dire pourquoi mais des souvenirs le gagnèrent a cet instant la. De sombres souvenirs, dont les paroles revenait dans sa tête.

    - Tirez ! C'est un ordre !

    - Mais Chef, ce sont des civils !

    - Vous risquez la mort, ce sont des prisonniers de guerre. Exécution !

    Le bruit de l'explosion qui s'en suivit marquère le jeune homme a vie. 17 ans et deja un meurtrier. Avant qu'il ne comprenne ce qui lui arrive, le loup se retrouva sur le dos de l'ikran qui prit son envol presque aussitot. N'ayant pas vraiment fait attention au parole du Na'vi auparavant, il vit le paysage defilé sous ses yeux. Ce n'est pas qu'il n'était pas bien, mais volé, il connaissait deja ca, meme si sur un ikran était une premiere. Wolf se laissa bercé par le vent. En attendant que la ballade soit fini, gardant son objectif en tête quoi qu'il arrive.

    Il finit par dire d'une voix calme.

    - Dis moi, cela ne pourrait pas être mal vu vis a vis de tes amis Na'vi. Tu ne prend pas des risques ?


    ( désolé pour mon retard, j'ai mon ordi qui m'a laché c'est assez dur deja qu'il bugé beaucoup, j'espere que l'ordi que j'ai en remplacement tiendra bon. )
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Jeu 16 Juin - 15:43

    Finalement, on est resté environ trente minutes dans les airs à regarder le sol et le ciel, à contempler l’horizon et le soleil, à voir quelques animaux éparses dans les arbres, des oiseaux aux prolemuris… C’était bien, mais l’impression, l’énergie dégagée par Okami ne semblait pas du même enthousiasme que le mien. On s’est donc posé entre quatre arbres de la forêt non loin de la base, voire à l’endroit d’où on est parti.

    Il semble si relaxe, calme et paisible… C’est le premier humain que je vois qui ne semble pas s’éblouir devant Pandora. Qu’es-ce qui le tracasse ? On ne peut pas ne pas reconnaître cette… merveille. À moins qu’il soit de ce genre d’humain insensible, comme celui qui a causé la peur d’un trop grand nombre de Na’vi et qu’encore aujourd’hui, nombreux sont ceux qui veulent rechasser les humains d’ici… Mais de l’autre côté, même s’il l’était, on peut toujours changer la façon de voir de quelqu’un selon moi. Mes frères disent qu’on ne peut pas montrer à voir, mais moi je crois le contraire… Je n’ai pas peur de lui… et il semble avoir relativement confiance pour accepter de monter un Ikran avec un Na’vi… à moins que se soit du courage, ou plutôt de l’abandon… voire de l’espérance ?

    - Dis moi, cela ne pourrait pas être mal vu vis-à-vis tes amis Na’vi ? Tu ne prends pas de risques ?

    Je réfléchis un peu, comment dire, ou plutôt par où commencer ? Puis, je m’élance dans un monologue.

    - Tu dois savoir que, comme vous, humain, nous ne sommes pas tous pareil les uns les autres. Il y en a entre autre qui sont beaucoup plus solitaire et partent en forêt à la recherche de l’accomplissement de soi, et d’autres, plus sociable restent à l’Arbre-Maison pour veiller sur les autres. Tout ce monde possède leur propre vision de la vie, même si tout le monde est relié à Eywa. À partir d’ici, tant et aussi longtemps qu’on respecte Eywa, on respecte tout les Na’vi, en retour ils nous respectent. Alors peu importe les folies que parfois se prennent des Na’vi, il n’est pas nécessairement mal vu. Et puis même si ce l’était, j’ignorerais ces Na’vi, même si se serait tous les Omaticaya.

    Je continus de penser un peu en prenant une bonne bouché d’air avant de continuer.

    - Pour ta deuxième question, si je prends des risques… Je te la renvois. Et toi, tu ne prends pas des risques en venant ici ? Juste le fait de venir sur Pandora n’est pas déjà un risque ? Le fait d’y vivre ? Le fait de côtoyer parfois des gens moins bien ? Vos machines qui pourraient vous piétiner n’est pas un risque aussi ? Si on ne risque rien, on n’a strictement rien. Faire face à un Thanathor par exemple, si ce n’est pas un des plus grands risques de mourir… Si tu ne tentes pas ta chance pour survivre, la seule chose qui t’attend c’est la mort. Alors même si tu fais face à tes peurs les plus grandes qui soient, si tu ne risques pas d’échouer, tu ne risque pas de réussir. Ça les Na’vi l’ont comprit depuis longtemps.

    Je prends une petite pause et puis termine.

    - Alors, tu comptes faire quoi à présent ? On peut discuter si tu le souhaites… Et je n’ai guerre peur de vos murailles grise. Si tu veux qu’on s’y promène pour que tu te sentes plus à l’aise, c’est tout à ton choix.

    D’un air neutre je regarde un peu partout, lève les yeux au dessus de moi, voir ces arbres verts et toute la vie qui y règne, regarde l’horizon qui se perd entre les feuilles et puis l’autre coté où on pouvait voir un trou où manquent des milliers d’arbres.


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Okami
    Modo-RDA-Mercenaire-Pilote SecOps
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 171
    Date de naissance : 29/05/1991
    Age : 26
    Age du perso : 22 ans
    En couple ? : non
    But : Prendre la vie de ceux qui m'ont transformé
    Date d'inscription : 24/06/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    24/100  (24/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Dim 26 Juin - 9:19

    - Pour ta deuxième question, si je prends des risques… Je te la renvois. Et toi, tu ne prends pas des risques en venant ici ? Juste le fait de venir sur Pandora n’est pas déjà un risque ? Le fait d’y vivre ? Le fait de côtoyer parfois des gens moins bien ? Vos machines qui pourraient vous piétiner n’est pas un risque aussi ? Si on ne risque rien, on n’a strictement rien. Faire face à un Thanathor par exemple, si ce n’est pas un des plus grands risques de mourir… Si tu ne tentes pas ta chance pour survivre, la seule chose qui t’attend c’est la mort. Alors même si tu fais face à tes peurs les plus grandes qui soient, si tu ne risques pas d’échouer, tu ne risque pas de réussir. Ça les Na’vi l’ont comprit depuis longtemps.

    Okami l'avait écouté jusqu'aux bout comme a son habitude, autant qu'il avait parfois un air associal, Okami savait respecter les autres a leur juste valeur. Ainsi, lorsque que quelqu'un lui parlé, sauf si le loup ne pouvait vraiment pas le voir, il l'écouterait jusqu'a pouvoir parlé a son tour. N'est-ce pas la base même d'une conversation, si Wolf coupé la parole a son interlocuteur, ce serait un manque de respect.

    - Alors, tu comptes faire quoi à présent ? On peut discuter si tu le souhaites… Et je n’ai guerre peur de vos murailles grise. Si tu veux qu’on s’y promène pour que tu te sentes plus à l’aise, c’est tout à ton choix.

    Non Okami avait de trés bonne raisons de ne pas retourné la haut. Il ne tenait pas a faire courir des risques inutiles au Na'vi et ne s'y sentirait pas plus a l'aise qu'ici, au contraire ce serait pire. Donc autant restait en dehors, Okami tenait au moins a repondre a certaine des questions qu'il avait posé.

    - Pour être honnette, en venant ici, je n'avais pas prit conscience des risques. Dans tout les cas, c'était moi ou une autre personne qui y passerais. J'ai preferais prendre la place afin de laissé survivre une personne qui le mériter.

    Il essaya de sourire, mais n'eut qu'une simple ombre a la place. Le loup tourna son regard vers lui et reflechit a ce qu'il comptait faire. Pour le moment, il voulait deja trouvé ceux qui avait prit la décision de modifié son corps afin de les stoppé. Si jamais d'autre comme Okami arrivé, des gens capable de survivre dans l'atmosphere de Pandora ou pire, des humain possedant la capacité de faire le lien et retourné les creature de Pandora contre les Na'vi, la situation ne pouvait meme pas être envisageable tant elle semblait irrealiste. Mais le loup était bien la pour prouvé le contraire, personne n'aurait put croire qu'un homme pourrai un jour marché sans masque sur Pandora. Okami fit quelque pas a cette pensés.

    - Pour le moment, je veux apprendre. Je sais que je ne rentrerais jamais chez moi, ils ne tiendront pas leur promesse. Alors je vais tenter de passé autant de temps que possible en vie puisque je n'ai pas d'autre choix. Pense-tu qu'un jour, un humain pourrait vivre a vos coté ?
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Narri'Ekaie
    Omaticaya-Archer-Chasseur
    avatar

    Masculin Nombre de messages : 557
    Date de naissance : 09/09/1992
    Age : 24
    Age du perso : 37
    En couple ? : On peut toujours espérer...
    But : Explorer, apprendre, vivre, essayer, croire, espérer, comprendre, sentir, réaliser...
    Date d'inscription : 19/01/2011

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    0/100  (0/100)

    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   Mer 13 Juil - 15:52

    Après avoir jeté un coup d’œil à l’environnement tout autour de nous dans laquelle la base humaine est engouffrée, j’attends la réponse à ma question qui portait sur l’endroit de notre discussion. Ce n’est que peu de temps après Okami répond qu’il est plus aise à être ici qu’à l’intérieur. Il ajoute aussi quelques brèves explications de pourquoi il est ici, contre sa décision.

    Un bref sourire sombre, et son visage reprend sa forme normal, neutre et sans joie débordante. Tant qu’à moi, je reste aussi neutre, j’écoute à mon tour. Peut-importe qui nous sommes, d’où nous venons, si on respecte la parole, on respecte l’autre et on établi un lien de confiance invisible. Ce lien, il est en train de se former. Nous sommes tout deux ouverts à l’autre, et c’est bien ainsi. Alors qu’il se retourne vers moi, je sens qu’il réfléchit… qu’il pense à quelque chose… Je regarde son petit être, je le regarde dans tout son « humain » et constate qu’effectivement, c’est un peu bizarre un homme sans leur masque de survie… Même que cela n’inspire pas confiance envers les autres humains…

    - Pour le moment, je veux apprendre. Je sais que je ne rentrerai jamais chez moi, ils ne tiendront pas leur promesse. Alors je vais tenter de passé autant de temps que possible en vie puisque je n’ai pas d’autre choix. Penses-tu qu’un jour, un humain puisse vivre à vos cotés ?

    Je repasse rapidement ce qu’il venait de dire, certaines choses, dans ce peu de mots, m’ont accroché l’oreille. « Je ne rentrerai jamais chez moi » par exemple, parle-t-il de la base… ou de cette… planète loin dans le ciel d’où tous ces hommes sont venu… « Ils ne tiendront pas leur promesse » de quelle promesse s’agit-il ? Et « Ils » qui sont-ils ?

    Ce qui reste le plus longtemps dans ma tête, c’est la dernière partie sur une cohabitation humain et Na’vi. Sur le coup, je le regarde lui, devant moi, et me demande, est-ce que lui, peut vivre avec nous ? Les différences sont si grandes… Est-ce que le peuple accepterait… Comment réagirait-il à la vue d’un humain… sans masque en plus. Si on prend toutefois la première partie et qu’on l’applique au sens général « Un jour » c’est sur que oui que c’est « possible », mais si on parle au sens du présent et du futur proche… Je ne sais pas. En y réfléchissant, en moi il y a peur et crainte, méfiance et… amitié. Ça ne plairait pas à tous les Omaticaya.

    Je ne sais pas comment dire, si cela serait possible… et pour moi, « pour le savoir, il faut l’essayer ». En fermant les yeux et prenant une autre bonne bouchée d’air, je laisse quelques paroles voler en l’air dans une ancienne langue précédant le Na’vi commun.

    -(Gelien) Esirle kaniavem, ameit-gu qeg via silmipok Okami ma’uireo ni’jialitae ovi jikii’troudoum nie ni’ohmayavi jikii’bione ?
    (Les Anciens, est-ce que cet homme Okami saura vivre sur nos terres et respecter nos frères ?)

    Après un moment, je dis à Okami simplement : « J’espère qu’être le centre d’attention ne te dérange pas… Imagine un Na’vi sur Terre, voila comment tu te sentirais. Personnellement, je ne vois aucun problème à ce que tu te joignes à nous… bien que je sais comment parfois ma vision des choses diffère de celle de mes frères. »


    --------------------------------
    Les Na'vi se laissent bercer aux bruits de la vie que l'amour prend parti.
    Esirle Na'vi gu fade ni'vamnaye ar voklaw dri irl jial qeg tregrae gofirtae djiop.

    Venez voter!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Documentation inhabituelle ( libre )   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Documentation inhabituelle ( libre )
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Obama en chute libre ...
    » Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
    » JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
    » Pas sur la neige...[Libre]
    » ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Les Hommes- :: Base militaire de la RDA :: Bibliothèque-
    Sauter vers: