Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]

    Aller en bas 
    Aller à la page : 1, 2  Suivant
    AuteurMessage
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Ven 25 Juin - 15:16

    Ne pas s’en prendre à plus petit que soi, ironie. Du moins, si en pensant à ce concept, on vise les marcheurs de rêves.

    En fait, un peu plus tôt Ospemal avait rencontrée l’une de ces derniers, en patrouillant près du campement de la confrérie. Drôle de hasard, chaque fois qu’elle semblait s’y pointe elle faisait d’étrange rencontre. Mais cette fois c’était la première représentante de l’agente féminine de leur race, qu’elle eut l’occasion de rencontrer. Sans compter que la couleur de la chevelure de cette dernière était aussi brillante que la lumière... Ce qui n’eut pas échoué de capturer l’attention de la cavalière. Mais en fait, elle n’eut point tardée à repartir sur sa route, nonchalamment, afin de ne pas se faire taper sur les doigts. Sa patrouille devait bien être faites, non?

    Toutes ces réflexions pour dire, qu’Ospemal avait reprise route.
    L’humaine avait sans doute du boulot à faire, de son côté aussi... Enfin, si les humains marchaient selon un certain principe de clan aussi? Encore trop de choses qu’elle ignorait à leur sujet. La na’vi se retrouvait souvent intriguée par ces derniers, enfin, tous derrière des murs, ayant des montures qui crachent le feu et par-dessus tout n’étant pas capable de... Respirer sans ces trucs sur leur visage? Ospemal secoua de nouveau la tête, dans quelle sorte de pensée tombait-elle encore... Trop distraite. Rapidement, marchant sur la pointe des pieds, elle se faufila dans les hautes herbes qu’elle avait tant l’habitude de ressentir jusqu’à ces genoux depuis sa tendre enfance. Puis ce n’était pas rare de les avoir en plein visage non plus, si l’on devait s’accroupir et se camoufler d’un danger potentiel... Car contrairement à la jungle, où sont les arbres et les ombres pour se cacher sur un terrain si... Plat et à découvert?


    Bref, elle hâtait le pas vers le village. C’était son heure de retour, quelqu’un d’autre prendrait sa place afin de jeter un œil aux environs, routine. Tant qu’à elle, bien... Sans doute passerait-elle le reste de sa journée à fabriquer quelques colliers et accessoires avec les enfants, ou bien d’aller nourrir les pa’lis. Que faisaient les humains, eux, de leur côté pour passer la journée? Cette fois la na’vi se tapa presque elle-même le visage.

    "Arrête ça..." pensa-t-elle.

    Ayant enfin l’arbre maison à l’horizon, Ospemal hâta le pas. Il était très dur disons de ce perdre, surtout de ne pas voir l’arbre démesurément le plus grand dans les plaines se dresser pour servir de guide, quoi... Mais au même instant, elle crut entendre du bruit dans les broussailles.

    "Nang?"

    Surprise, elle abaissa le dos presque simultanément et se retourna, là où ces oreilles se tendirent. Qu’était-ce? La queue ballottant derrière elle comme pour mettre en garde, la na’vi se mit lentement à reculer, comme si en faisant de tel elle verrait enfin qui provoquait ce léger vacarme. C’est alors qu’elle crut voir un peu plus loin, une ombre... Une petite ombre. Et un unique reflet doré miroité sous la lumière... Était-ce l’humaine de plus tôt? Elle l’avait suivit? D’un pas décidé, Ospemal s’avança en sa direction et lança,

    "C’est dangereux, tu ne devrais pas traîner ici!"

    Même si dans le fond d’elle, la na’vi était bien heureuse pour une fois de plus, avoir la compagnie de la tawtute. Elle désirait en savoir un peu plus après tout... Bref, elle attendit d'avoir d'avantage en vue cette dernière et de voir sa réaction.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Sam 26 Juin - 9:59

    Depuis qu'elle avait vu la jeune na'vi, Axire n'arrétait pas de penser à elle. Elle aurait aimée pouvoir lui parler plus longtemps, mais elle avait bien vu qu'elle devait avoir autre chose à faire que satisfaire la curiosité d'une pathétique humaine. La jeune marine était heureuse de cette première rencontre. Les na'vis étaient vraiment des êtres magnifiques, et cela renforcait les convictions qu'elle avait sur leur protection. Alors qu'elle trainait un peu dans les alentours des plaines, un bruit attira son attention. Son regard sonda les feuillages, et un grognement lui fit ouvrir grand ses yeux. Des nantangs. A ce moment là, une dizaine de ces bestioles sortie de leurs cachettes et foncèrent sur Axire. La jeune fille eut a peine le temps d'éviter une machoire affamée, et commenca alors une course éffrénée. Elle ne réfléchissait plus, se contentent de se concentrer sur le mouvement de ses jambes. La chance fait que sa grande rapidité était suffisante pour ne pas se faire rattraper par les nantangs. Hélas, c'était bien là la seule chose qu'elle pouvait faire. Elle ne pourrait pas les semer, d'une part qu'ils étaient trop nombreux, et d'autre part qu'elle se fatiguerait plus vite qu'eux. Ayant une bonne endurance, elle courut une bonne vingtaine de minutes avant de commencer à sentir la fatigue dans ses muscles. C'est alors qu'elle aperçut au loin quelque chose de grand. Un na'vi ! Elle espèrait que ce soit un na'vi pacifiste avec la confrérie, car c'était bien là son dernier espoir. Elle entendit une voix au loin. La jeune na'vi de tout à l'heure. Elle était belle et bien sauvée.

    "C’est dangereux, tu ne devrais pas traîner ici!"

    Elle aurait aimée ne pas avoir à en arriver là, en effet. Elle sortit son pauvre 9mm et commença à essayer de viser quelques natangs qui arrivaient à ses chevilles. Les coups de feu alerterait sans doute la na'vi qui la rejoindrait. Elle manqua plusieurs fois sa cible, car viser en même temps que courir n'était pas une tâche facile. Elle les auraient bien attaqués à l'arme blanche, mais au vu de leur nombre, elle ne voulait pas s'y risquer.

    [pour le village, tu n'as qu'à dire qu'ils fuient mais qu'ils continuent de rôder ^^ (je sais pas, trouve un truk xD)]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Sam 26 Juin - 22:49

    Mais une chose semblait clocher...
    Intriguée, Ospemal se rapprocha d’avantage de l’humaine afin de réaliser une chose. Cette dernière lui faisait dos, puis brandissait l’une de ces machines qui crache du feu. Quelque peu surprise par cette réalisation, la cavalière s’arrêta net, malgré qu’il fût bien assez évident que cette arme n’était pas pointée vers elle. Mais sa seule mémoire du bruit que provoquaient ces engins était assez pour la préparer à des sursauts! Toutefois, ce ne fut pas ceci qui la fit faire quelques pas en arrière, mais les quelques nantangs qu’elle vit se hisser en direction de la tawtute... Qui ironiquement, semblait un peu essoufflée et épuisée. Elle avait donc été prise en chasse? Quel beau hasard avec les mots qu’elle venait de prononcer... Puis les créatures étaient nombreuses, voir pas mal une meute entière. La situation devenait très risquée, sans compter la vulnérabilité à laquelle elle et la marcheuse de rêve étaient exposées. Mais à la fois, elle ne pouvait laisser derrière une alliée... Elle ne la connaissait point encore, après tout. Tout de même, s’imposer pouvait s’avérer dangereux, mais disons que... C’était tout à fait du genre Ospemal de commettre plus d’une bêtise?


    À peine eut-elle réfléchit qu’elle se précipita entre l’humaine et les nantangs. Pas très prudent, mais elle n’avait aucunement en tête le plan de tous les affronter... Loin de là. Juste semer un peu de panique et... Créer une diversion? Gagner du temps? Ospemal brandit l’une de ces lames, et la balaya en face d’elle, question de repousser les bêtes sans même les effleurer. Sauf si ces dernières décidaient par elle-même de se rapprocher... Elle répéta le processus une autre fois, question de repousser l’un des nantangs qui crut voir une ouverture afin de lui bondir dessus. Surprise, la na’vi recula bêtement d’un pas par la suite et ne tarda point à abaisser le dos et montrer les dents, simple position de défense... Tenter d’effrayer l’adversaire. Malgré son innocence la na’vi n’était pas dupe... L’avantage n’était pas entre ces mains. Les créatures, trop nombreuses.

    "Cours! Dirige toi vers l’arbre!"

    Elle jeta cela presque comme un ordre, à l’humaine qui devait ne pas être trop loin, puis s’engagea elle-même dans une course à ces côtés. Ne voulant pas dépasser cette dernière dans sa course, dut à des raisons évidentes selon leur différence de taille, elle tenta de rester en retrait et repousser légèrement les nantangs qui les poursuivaient en hissant quelques cris. Disons aussi qu’elle n’avait pas envisager autrement que... Justement, traîner l’étrangère en lieu sur. En d’autres mots, droit à son village... Il n’y avait plus qu’à espérer que cela n’ait pas été une mauvaise décision. Mais les plus sages ne disent-ils pas que la première décision est souvent la meilleure? Suivre son instinct.

    À un certain moment, les pas derrière s’eurent cessés. Ospemal ralentit le pas, et jeta un œil par-dessus ces épaules. Les nantangs semblaient avoir arrêtés leur course... Mais étaient toujours là. Sans doute gardait-il leur distance, réalisant la proximité qui séparait leurs proies du village. Après tout, les meutes environnantes tentaient plus d’une fois d’assiéger les écuries... L’une des meilleures sources de nourriture, bref. Légèrement essoufflée, la na’vi prit tout de même l’initiative d’arrêter de courir mais continuer sa route à grands pas... Lorsqu’elle eut presque une fois de plus, foncée dans l’humaine en cours de route.

    "Nang! Oh, pardon... Tu as tout de même de la chance, ces créatures s’approchent rarement du village, sauf lorsqu’elles sont assez affamées pour rôder auprès des écuries..."

    Elle eut tentée de mâcher ces mots le mieux possible dans la langue humaine, mais avait bien de la misère à prononcer certains mots! Une fois de plus elle s’en mordit presque la langue. Elle posa une main sur une épaule de sa camarade, comme pour la séparer des nantangs qui restèrent derrière en retrait. Avoir regagner le calme, permit ainsi à Ospemal de jeter un meilleur œil sur son interlocutrice. Elle était bel et bien la même qu’elle avait rencontré un peu plus tôt... Et elle fut aussi émerveillée par un simple détail, oui, la chevelure dorée. Ces yeux étincellèrent à cette vue... Pour une certaine raison, elle lui rappelait la lumière provoquée par la bioluminescence, la nuit. Aussitôt fut-elle sortie de sa transe, qu’elle réalisa que les nantangs commençait à prendre quelques pas d’avant...

    Rapidement, la na’vi tira doucement avec elle la marcheuse de rêve, se dirigeant donc de plus en plus vers l’arbre. Sans lâcher les créatures des yeux, Ospemal demanda tout de même innocemment à cette dernière,


    "Quel est ton nom, alliée?"

    Elle ne ralentit point le pas, l’entraînant avec elle. Le village n’était plus très loin, les huttes s’avéraient de plus en plus à vue... Presque voyait-on certaines silhouettes se hisser d’une à l’autre. Ospemal espérait tout de même ne pas la brusquer, car disons qu’elle marchait assez vite. Oh et elle oublia presque un détail... Très important. Tout en continuant sa route, elle abaissa le regard sur cette dernière, tentant de lire les expressions sur son visage... Après tout, il était pas mal évident qu’elle venait de l’entraîner dans toute une histoire! Apporter une humaine comme cela chez son clan, malgré qu’ils soient alliés... Ne restait qu’à espérer que la petite avait du cran, oh et que les autres cavaliers, de la patiente. Mais il n’y avait pas d’autre ressort, non?

    "Pardonne moi, mais avec les nantangs qui rôdent dans les environs, je crains que tu ne puisses reprendre ta route pour le moment... Tu as faites preuve de courage, tout de même!" expliqua-t-elle calmement.

    Un peu plus et les voilà qui traversèrent déjà une allée de huttes... C'est seulement là qu'Ospemal réalisa qu'elle avait étrangement beaucoup parlée. Et déjà, à peine eut-elles faites quelques pas, que quelques uns les aperçurent. À voir comment allait réagir cette dernière, aussi...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Dim 27 Juin - 7:09

    De loin, Axire vit la jeune na'vi hésiter. Il est vrai qu'au vu du nombre de nantangs, il faudrait plus qu'une na'vi et une humaine pour en venir à bout. Finalement, elle viens l'aider, et après quelques tentatives pour les intimider, elle ordona à la jeune marine :

    "Cours! Dirige toi vers l’arbre!"

    A peine eu t-elle reçut ces paroles qu'elle s'élança vers l'endroit en question. Il n'était pas près, mais pas tout à fait loin non plus. Elle vit que, derrière elle, la na'vi tentait de repousser les nantangs. La jeune femme s'en voulait de ne pas être plus forte, voir plus armée que cela. Après un certain temps, elle vit que la na'vi ralentit et observait les bêtes. Elle suivit le mouvement. Elle n'aurait pas pu prévoir que la jeune cavalière lui foncerait encore dedans en reprenant sa marche.

    "Nang ! Oh, pardon... Tu as tout de même de la chance, ces créatures s’approchent rarement du village, sauf lorsqu’elles sont assez affamées pour rôder auprès des écuries..."

    "Ce n'est rien," Fit-elle en se relevant. "Merci à toi de me sortir de là."

    Alors que la na'vi reprenait son calme et posait un instant son regard sur elle, elle vit les nantangs se rapprocher une fois de plus. La cavalière semblait aussi s'en rendre compte et la traina derrière elle. Alors qu'elles marchaient à pas rapide, la voix de la na'vi lui parvint aux oreilles.

    "Quel est ton nom, alliée?"

    "Je me nomme Axire Larne. Et toi, cavalière des plaines, comment t'appelle t-on ?"

    Puis, avant qu'elle n'eut sa réponse, elle aperçut le village. Ses yeux s'émerveillaient. Un village na'vi ! Elle l'emmenait dans son village. La jeune femme ne pouvait pas rêver mieux. Mais elle refoula tout cela lorsqu'elle pensa à la na'vi l'accompagnant. Elle prenait un gros risque en l'amenant ici, même si ils avaient conclu un pacte. La jeune marine se rendait bien compte de la chance exeptionnelle qu'elle vivait en ce moment. A cet instant là, elle bénit tout de même les nantangs de l'avoir permis d'arriver jusqu'ici. Elle voyait néanmoins l'anxiété de sa nouvelle amie. C'était compréhensif.

    "Pardonne moi, mais avec les nantangs qui rôdent dans les environs, je crains que tu ne puisses reprendre ta route pour le moment... Tu as faites preuve de courage, tout de même!"

    "Tu n'as rien à te faire pardonner voyons, au contraire, tu m'as sauvée, et je t'en remercie infiniment."

    Tout en parlant, la jeune femme regardait autour d'elle. Des huttes. Ainsi que d'autres na'vis arrivant, surement curieux de cette intru dans leur village.

    "C'est plutôt à moi de te demander pardon. Je vais t'attirer des ennuis."
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Dim 27 Juin - 14:48

    Axire Larne?
    Elle connaissait enfin le nom de cette marcheuse de rêve, si captivante par de minuscules détails. Cependant, le stress de la na’vi finit par disparaître, considérant qu’ils aient enfin semés les nantangs et rejoint les frontières du village. Ospemal eut enfin relâchée son emprise sur Axire, la laissant ainsi libre à ces mouvements. Elle fit quelques pas vers l’avant, l’invitant à la suivre, avec un chaleureux et innocent sourire.


    "C'est plutôt à moi de te demander pardon. Je vais t'attirer des ennuis. Dit cette dernière."

    Ces paroles furent reniées par un simple mouvement de tête. Oh, les ennuis n’étaient pas du tout étranger aux yeux de la cavalière, puis elle avait une assez bonne renommée pour cela, mais pour le moment, elle se contenta de répondre à la question de cette dernière,

    "A...Axi...re"

    La voilà qui bégayait encore en tentant de prononcer un nom humain... Sans aucun doute se serait un point à pratiquer, ils étaient assez difficiles à prononcer! Après s’être mordue un peu la langue, elle reprit gentiment,

    "Je suis Ospemal, surtout ne t’inquiètes pas... Au niveau des ennuis j’ai faites pire. Allez, suit moi!"

    La décision de suivre resta à Axire, car la cavalière ne fit qu’avancer à travers les rangées de huttes sans poser la main ou quoi que se soit sur elle. La guerrière avait tout de même en tête de garder un œil sur elle, sinon cela s’avérerait du suicide la laisser sans compagnie ici parmi tant d’autres na’vis qui, aiment plus ou moins son espèce. C’était quelque chose qu’Ospemal considérait bien dommage, car personnellement dans son cas, plus d’humains bien intentionnés ont fait sa connaissance que son contraire. Elle ne pouvait les juger comme une menace, par cette seule raison... Sans doute aussi pourquoi elle ne pouvait laisser l’un de ces derniers derrière. L’espèce n’importe pas, pourtant, tous sont les mêmes aux yeux d’Eywa...

    Elle finit par ne plus entendre de pas derrière. Étrange? Alertée, la cavalière fit volte-face et finit par apercevoir à quelques huttes laissées derrière...


    "Faketuan!"

    "‘aw tawtute!"

    Ospemal resta plutôt... Surprise par ce qu’elle vit et entendit. Elle ignorait encore si Axire avait remarquer que en fait, quelques enfants na’vis la suivaient... Plus précisément, hâtaient le pas afin de la rattraper. Pas qu’ils étaient à craindre, mais des enfants sont des enfants non? Ils peuvent embêter... Leur ton de voix ne reflétait que la curiosité digne de leur âge, du moins. La na’vi leva donc la main et fit une remarque, espérant être bien comprise par Axire.

    "Euh... Axire, derrière..."

    À peine les eut-elle pointer du doigt, qu’ils l’eurent déjà rattrapés, filant déjà leur mains sur elle, avec des yeux encore plus gros et émerveillés que ceux d’Ospemal elle-même. Pauvre marcheuse de rêve... Comment allait-elle... Enfin, la guerrière hâta le pas afin de les rattraper!
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Dim 27 Juin - 15:17

    "Euh... Axire, derrière..."

    A peine eut-elle prononcée ces mots que la jeune femme se fit "attaquée" par une troupe d'enfants na'vis. D'abord désemparée par toute cette curiositée, elle s'adapta et ne chercha pas à lutter contre cette vague enfantine. Ils étaient mignons - bien qu'ils faisait presque sa taille -, et il ne lui faisaient pas de mal. Elle se laissa donc faire. Elle sourit. De toute part, elle entendait la langue na'vi. Ce doux son envahissait les oreilles de la jeune humaine. Elle essaya d'apeller sa nouvelle amie, mais sa prononciation était encore à revoir.

    "Ospé...Ospemal !"

    Elle ne l'apellais pas vraiment à l'aide, mais elle ne voulait pas se retrouvée seule dans ce village. Ospemal était vraiment le seul visage amical se trouvant à plus kilomètres à la ronde. Lorsque la cavalière s'approcha, elle lui demanda presque comme une faveur :

    "Est ce que...est ce que tu pourrais me faire...visiter le village ? Enfin, tu n'est pas obligée bien sûr, je demande juste ça comme sa."

    Elle espérait ne pas être un trop gros fardeau pour la jeune na'vi.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Dim 27 Juin - 16:12

    Elle aurait jurée entendre son nom provenir du vacarme qu’il y avait à quelques pas, elle pressa donc le pas. Ayant finalement rejoint Axire, entourée d’une pouponnière, la na’vi passa les mains devant, afin de gentiment et doucement écarter les plus jeunes. Ces derniers bien évidemment tentèrent de s’obstiner, trop stupéfaits par la soudaine visite, mais furent délicatement repoussés par leur aînée. Ospemal leur lança tous un petit sourire, tâchant de frayer un chemin à l’humaine afin qu’elle sorte de cette pagaye!

    "Mawey ‘evi, du calme les enfants..."

    Patiemment la na’vi attendit que les plus jeunes comprennent le message, puis se retourna vers Axire qui contre toute attente lui posa alors une bien surprenante question!

    "Est ce que...est ce que tu pourrais me faire...visiter le village ? Enfin, tu n'est pas obligée bien sûr, je demande juste ça comme sa."

    Intriguée, Ospemal redressa les oreilles, mais ne s’obstina point. En fin de compte, Axire n’avait point tort... Elle allait être coincée ici pendant un bon moment, il n’y aurait pas de mal à lui faire visiter pendant ce temps. C’est aussi alors que la guerrière eut une réflexion... Cela serait une bonne occasion pour elle aussi d’en apprendre plus à propos de son espèce, sans doute verrait-elle la différence entre leurs deux cultures, leurs manières d’agir? Pas mauvaise idée.

    Ce fut tout de même curieux, que Axire se trouve pourrait-on dire, intéressée... À visiter ainsi le village. Bref, la na’vi lui répondit seulement avec un chaleureux sourire et se mit en marche.


    "Pourquoi pas... Tu es ici après tout, puis notre alliée." Répondit-elle.

    Ospemal fit signe de main, afin qu’elle la suive. Elle tâcha donc de l’entraîner plus au centre du village, là où tout est plus à vue... Compte tenu elles mêmes aussi. La guerrière marcha lentement, afin de rester aux côtés d’Axire. Elles passèrent à côté de nombreuses huttes, et à l’occasion, une ou deux têtes en sortirent afin d’observer la marcheuse de rêve, probablement. Afin d’apaiser le tout, la cavalière vint à poser une question.

    "Il y a toujours quelque chose que je ne comprends pas... Pourquoi vous battez vous entre vous, ton espèce? Enfin, plutôt dire, pourquoi tenter de protéger nous?"

    Elle mâcha plusieurs de ces mots, n’ayant pas le meilleur vocabulaire dans leur langue. Enfin, sûrement comprendrait-elle le principe. C’est alors que les deux arrivèrent en un terrain plus vaste et clair... Le centre du village, là où se trouvait le géant arbre qui s’érigeait au loin à la vue, comme pour guider. Son tronc était plus large qu’un angtsik, ça c’est certain, et puis il était entouré de pas mal toutes les huttes du village. Rien de pas familier aux yeux de la guerrière, mais assez surprenant pour ceux le voyant pour la première fois.

    Ironiquement, au bas de cet arbre, se trouvaient d’avantages de na’vis. Certaines étaient des femmes qui tissaient, alors qu’un peu plus loin, on voyait clairement quelques enfants qui rigolaient et jouaient avec des pierres et des ficelles. Un sourire vint se dresser sur les lèvres de la na’vi. Avec une voix plutôt enjouée et enfantine, elle indiqua à Axire de la suivre.

    "Amène toi! Je vais te montrer quelque chose..."

    Elle accourut jusqu’aux enfants, qui la saluèrent avec entrain, puis attendit que la marcheuse de rêve arrive. Pour tout dire, ces derniers eurent pas mal la même réaction que les autres plus tôt. Ospemal s’accroupit, puis saisit l’une des ficelles et commença à prendre quelques unes des roches que les enfants semblaient avoir amassés. Puis elle tendit le tout vers Axire.

    "C’est ainsi qu’on fabrique les colliers, veux-tu essayé?" Demanda-t-elle.

    Les jeunes la regardèrent intrigués, même contents, prêts à l’aider à le fabriquer. Devant eux s’étalaient tout un tas de plumes, feuillages et rocs pouvant servir à la fabrication des accessoires... Puis sarcastiquement, presque aucune pression n’était posée sur Axire. Seulement quatre na’vis la regardait et attendait sa réaction... Oh non, surtout pas de pression.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Mar 29 Juin - 17:34

    "Pourquoi pas... Tu es ici après tout, puis notre alliée."

    La jeune na'vi avait dit cela en souriant à la jeune fille. Cette dernière le lui rendit et la suivit. Elles commencèrent par aller vers le centre du village. A cause de sa petite taille -surtout par rapport aux na'vis-, elle ne voyait que peu de chose. En continuant de marcher, la navigatrice vit qu'elle était très observée. Les na'vis étaient donc aussi curieux d'elle qu'elle l'était d'eux. Puis, Ospemal lui demanda :

    "Il y a toujours quelque chose que je ne comprends pas... Pourquoi vous battez vous entre vous, ton espèce? Enfin, plutôt dire, pourquoi tenter de protéger nous ?"

    Sa question paraissait bizarre. Pas parce que la jeune na'vi avait du mal à prononcer les mots de sa langue, mais plutôt car elle était incongru au vu des circonstances. Axire rit un peu. Il est vrai que personne n'avait dû penser à le demander, que ce soit chez les na'vis ou chez les humains. Elle réfléchit quelques instants pour trouver une réponse adéquate, et faute de réussir, elle dit :

    "Et bien, je ne sais pas pour les autres, mais pour moi vous le vallez bien (mouhahaha...pardon xD). Notamment, votre espèce est pacifiste, et donc, comme nous ne sommes pas d'accord avec les autres humains, nous sommes de votre coté."

    Elle espèrait que cette réponse lui suffirait. Pour elle, tout les peuples opprimés devaient être protégés. C'était sa pensée. Elle arrivèrent enfin au centre du village, un arbre géant. Axire le regarda de haut en bas. Elle voyait à peine le bout. Plus grand que tous les arbres sur Terre. Alors qu'elle baissait la tête, elle vit avec émerveillement le groupement de na'vis. Qui disait centre du village, disait centre d'activités.

    "Amène toi! Je vais te montrer quelque chose..." Lui dit alors Ospemal.

    Curieuse, elle la suivit de loin. Arrivée jusqu'à elle et un autre groupe d'enfant (Une armée ! 8D...repardon U_U°), elle la vis se pencher, saisir une des ficelles et quelques petits rochers. Ensuite, elle tendit le tout à la jeune femme.

    "C’est ainsi qu’on fabrique les colliers, veux-tu essayer ?" Demanda-t-elle.

    En plus des cailloux, il y avait toutes sortes de choses. Cela allait des plumes aux feuilles, en passant par des coquillages. La jeune marine ne put s'empecher de sourire. Tout cela lui rapellait lorsqu'elle était plus jeune. Petite, elle ramassait les coquillages et les fleurs avec son frère, et ensembles, ils les amenaient à leur mère. Ensuite, lentement, elle les aidaient à les enfiler. Sur son île, la tradition voulait que les colliers de fleurs soient offert en signe de bienvenu, et les colliers de coquillages en signe de départ. Personne ne lui avait donnée de colliers à son départ... Elle voyait bien que les na'vis en face d'elle voulaient la voir à l'oeuvre. Alors, lentement, elle prit les objets un par un, tout en fredonnant une petite chanson de son pays. Une petite larme coulait sur sa joue, mais la jeune fille continuait de sourire. D'une main elle tenait une plume, et de l'autre essuya son oeil. Elle ne voulait pas paraitre triste devant Ospemal et les enfants. Elle avait pourtant du mal à retenir sa tristesse. Elle avait beau être loin de la Terre, plus que jamais, elle retrouvait ici comme des souvenirs qui lui rapellait son île. Celle qu'elle avait abandonnée, il y a bien longtemps.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Mar 29 Juin - 21:54

    Il était en quelque sorte une coutume na’vi, disons que de confectionner ensemble les vêtements et accessoires afin de les donner à son prochain... On ornait toujours ces derniers des petits matériaux que l’on trouvait à travers la jungle, que se soit de la flore ou des simples cailloux... Parfois de la faune, aussi. Faire avec ce que l’on a, bref. Ospemal avait une habitude, de souvent prendre soins des enfants. En conséquence, elle eut passée nombreuses de ces journées à assembler des colliers avec eux, pour ensuite le leur laisser. Mais de bons cœurs, ces derniers eurent nombreuses fois laissés les leurs à elle, signe de gratitude de leur porter compagnie en quelque sorte... L’innocence d’un enfant, en résumé.

    Axire prit alors les objets qui lui étaient tendus, puis commença à fredonner une petite chanson. Rien de familier aux na’vis, bien évidement, mais Ospemal se contenta de tendre les oreilles afin de l’écouter. Avec un sourire, elle commença à tenter d’imiter les sons que produisait cette dernière, quelque peu amusée. La cavalière commença donc à porter assistance aux enfants, à les aider à choisir leurs pierres, sans pour autant continuer à écouter la voix d’Axire, qui semblait bien l’apaiser par cette petite mélodie.

    Cependant lorsque son regard revint croiser celui de cette dernière, elle vit seulement l’une de ces mains levée à son visage. Elle ne savait pas trop comment réagir... Jamais n’avait-elle vu un humain dans cet état. Mais toutefois, il ne différait pas de celui d’un na’vi lorsqu’il ne se sentait pas très bien. Les battements du cœur d’Ospemal commencèrent à accélérer, ces yeux s’agrandirent mais ces derniers ne quittèrent point Axire. Qu’avait-elle donc?

    L’un des enfants la prit en avance,


    "Ting nari!"

    Il était penché vers l’avant, les yeux étincelants, tentant d’attirer l’attention de la marcheuse de rêve, tout en attirant celle des autres. Le jeune ne bougeait pas, comme s’il attendait simplement que cette dernière dégage son visage afin de voir ces émotions au plus clair. La pression exercée par ce dernier la gênait peut-être, donc Ospemal tendit le bras et lui donna une petite tape dans le dos, question qu’il se redresse et laisse donc à Axire plus d’espace personnel. La guerrière intervint donc par elle-même, effrayée que son intuition soit donc vraie.

    "Es-tu... Triste?"

    Le dos légèrement courbé par l’avant, elle attendit une réaction de la part de cette dernière. Si elle l’était... Sans doute ne répondrait-elle pas. Il fit donc en quelque sorte d’instinct, de sa part de tenter de lui remonter le moral le mieux possible. Non, la tristesse ne c’était pas abattu sur son peuple depuis bien longtemps... D’un ton calme, sans même savoir si Axire lui portait attention, elle vint à raconter une petite histoire.

    "Tu sais... Les na’vis n’ont que très rarement ressentit la tristesse depuis le grand chagrin. Si un tsumkan, ou une tsumke versait une larme, on tentait de lui remonter le moral avec des rires et sourires... Eywa n’aime pas voir une créature pleurer. Certes, la vie consiste d’évènements qui un jour ou l’autre nous amène à en faire autant mais, il faut tenter de voir cela comme positif. Le bonheur est la chose la plus importante, il est partout autour de nous, il suffit d’ouvrir les yeux pour le voir!"

    À peine eut-elle finit ces mots, que l’un des enfants eut la plus ou moins brillante idée, il serait à déduire, de lancer l’un des colliers afin qu’il tombe... Exactement autour du coup d’Axire. Tous avaient un sourire rayonnant sur leur visage, comme s’ils étaient certains qu’il allait se propager. Ospemal elle-même ne put s’empêcher d’échapper un petit rire. Comme pour apporter plus de réconfort, elle posa l’une de ces mains sur l’épaule de cette dernière.

    "J’en déduis donc que quelque chose te manque..." dit-elle.

    Elle attendait une réponse de sa part, avec un chaleureux sourire, prête à écouter et comprendre du mieux qui lui serrait possible...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Mer 30 Juin - 10:59

    "Es-tu... Triste?"

    La jeune fille ne répondit pas. Elle tentait de se calmer, de dominer ses sentiments, mais elle n'arrivait pas. Ospemal lui dit alors :

    "Tu sais... Les na’vis n’ont que très rarement ressentit la tristesse depuis le grand chagrin. Si un tsumkan, ou une tsumke versait une larme, on tentait de lui remonter le moral avec des rires et sourires... Eywa n’aime pas voir une créature pleurer. Certes, la vie consiste d’évènements qui un jour ou l’autre nous amène à en faire autant mais, il faut tenter de voir cela comme positif. Le bonheur est la chose la plus importante, il est partout autour de nous, il suffit d’ouvrir les yeux pour le voir!"

    Après que la na'vi eut dit ces mots, Axire releva la tête. C'est à cet instant qu'un collier fut lancer et attérit sur son cou. Elle le regarda un moment et vis que tout les autres avaient le sourire. Elle tenta de faire la pareil, mais la seule chose qui en résultat fut un sourire triste. Alors, la jeune cavalière posa une de ses mains sur l'épaule de la jeune humaine.

    "J’en déduis donc que quelque chose te manque..."

    Pour toute réponse, elle hocha la tête de manière affirmative. Elle essaya de parler, mais il lui fallut s'y reprendre plusieurs fois avant que des sons ne sortent de sa bouche. Enfin, elle dit d'une voix faible et cassée :

    "Je...Je n'est plus de famille...C'est de vous voir tous comme ça...c'est....ça me rend un peu nostalgique..."

    Puis, comme si elle avait peur que la jeune na'vi ne comprenne pas ce mot, elle ajouta :

    "Nekx'ok...mes souvenirs me brulent...là." Dit-elle en montrant son coeur.

    [Désolée pour le mauvais na'vi, j'ai pas trouver ni nostalgie, ni tristesse xD]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Mer 30 Juin - 14:27

    Ce que nombreux na’vis semblaient reniés, étaient en fait vrai. Comme si les humains ne savaient point ressentir quoi que se soit... Qu’ils seraient sans âmes où auraient perdus le chemin d’Eywa, mais ce qu’Ospemal voyait aujourd’hui de ces propres yeux la convint du contraire.

    "Je...Je n'est plus de famille...C'est de vous voir tous comme ça...c'est....ça me rend un peu nostalgique..."

    Axire avait prit quelques moments afin de sortir ces mots sans trop de peine, tel lorsque l’on pleure. Ospemal ne glissa pas sa main, elle resta sur son épaule comme si cela apporterait quelconque confort. La cavalière ne fit que l’écouter, après tout, qui avait-il d’autre à faire? Et puis que voulait-elle bien dire par plus de famille? Étaient-ils... Morts? Ou bien les avaient-elles simplement perdus... Elle n’osa point demander, toutefois.

    "Nekx'ok...mes souvenirs me brulent...là." dit-elle ne pointant son cœur.

    Les yeux d’Ospemal devièrent sur le côté, afin de voir les enfants qui ne quittaient tout de même pas Axire du regard un instant. L’étincellement dans leurs yeux en disaient presque autant que s’ils... Ressentaient sa tristesse. Ébahis, quelque peu. Leur aînée ramena lentement les yeux sur l’humaine à côté de qui elle se tenait. La cavalière ressentait un léger pincement au cœur, une nouvelle sensation, telle une découverte. Une certaine rage même... Contre tous ces semblables qui avaient osés dirent tant de mal de n’importe quel humain. Pendant un instant, elle leva sa propre main devant elle afin de l’observer... Puis contre attente, saisit doucement celle d’Axire, puis l’approcha de la sienne. Elle ne dit rien pendant un moment, ne fit que contempler.

    "Nous ne sommes pas si différents, après tout..." remarqua-t-elle.

    Ospemal relâcha sa main, puis adressa un léger sourire à Axire avant d’être coupée par l’un des enfants qui c’étaient quelque peu emporté.

    "Tu...Tu...Peux garder!"

    Décidément, le langage humain des jeunes était pire que le sien, la cavalière s’esclaffa pendant une seconde! Puis l’enfant en question pointa le collier, pour confirmer ces paroles. Cela devenait amusant, enfin pour la na’vi... Elle décida donc de s’écarter un peu et de s’asseoir en riant avec les enfants, devant Axire, et d’un signe de main dire,

    "Raconte nous une histoire... De toi, de ta... Maison?"

    Elle avait encore oubliée le nom de leur planète, elle émit donc un léger grognement destiné à nul autre qu’elle-même...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Jeu 1 Juil - 6:42

    Axire réussit enfin à faire cesser ses larmes. Ospemal prit sa main et la mit face à la sienne.

    "Nous ne sommes pas si différents, après tout..."

    Ses paroles eurent pour effet de redonner le sourire à Axire. En effet, ils n'étaient pas si différents. Et cela, les autres hommes ne le comprenait pas. A ce moment là, un des enfants s'efforca de prononcer des mots dans sa langue.

    "Tu...Tu...Peux garder!"

    Lui offrant un grand sourire, elle lui frotta la tête en lui disant :

    "Irayo hì'i'eveng"*

    Elle parlait le na'vi autant que Ospemal et les enfants parlaient l'humain, c'est à dire, le strict minimum. Mais elle était contente de pouvoir au moins leur parler un peu. Ospemal et les enfants s'assirent, Axire en fit de même. Pour la première fois depuis longtemps, la compagnie des autres ne lui était pas incomodante.

    "Raconte nous une histoire... De toi, de ta... Maison ?"

    La jeune femme rit un peu. Par la maison, voulait-elle dire la Terre ? Elle se concentrait légèrement pour ne sortir que le plus beau de sa chère planète. Après tout, on avait beau en dire du mal, elle restait merveilleuses par endroits.

    "Et bien," Commença t-elle. "notre maison, la Terre, est un endroit où il y à beaucoup beaucoup d'eau, plus que de sol. Il y a de nombreux animaux bizarres avec des poils partout sur le corps."

    Sachant que sur Pandora, la seule chose qui pouvait s'apparenter aux poils étaient les cheveux, elle passa sa main sur ses cheveux, comme pour expliquer.

    "Plus ils ont de poils, plus ils sont dangeureux. Nos animaux ne sont pas très grand, ils nous dépassent rarement."

    Elle tentait de bien préciser les différences entre Pandora et la Terre.

    "Nous n'avons pas d'Ikrans comme vous, les animaux volants sont trop petit pour monter dessus. C'est pour ça que les humains on inventés des machines qui volent."

    Avec le réchauffement planétaire, la déforestation et toute la pollution, rare étaient encore les animaux. Mais elle ne leur fit pas par de ces catastrophes.

    "Par contre, nous avons aussi des pa'li. On les appel des Chevaux."

    Faire du cheval lui manquait. Elle s'y était essayée, étant enfant, avec Anthony. C'était cette sensation de liberté qu'elle ressentait sur le dos de cette créature, qui l'avait poussée à aller sur l'eau. Guider un navire était comme guider un cheval. Il peut être docile, ou bien fougeux.

    "Malheureusement, sur notre Terre, nous avons détruit notre nature Mère. Il ne reste plus beaucoup de plantes. C'est à cause des humains comme les fanatiques et la RDA que notre planète est comme cela. A la confrérie, nous faisons tout pour que cela ne se reproduise pas ici, sur Pandora."

    Elle avait dit cela en touchant le sol. Il était verdoyant et remplis d'herbe. La jeune femme trouvait cela magnifique.

    [*Merci petit enfant en na'vi.]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Jeu 1 Juil - 16:20

    Ospemal se retrouva tout de même amusée par les tentatives d’Axire de parler le na’vi... L’important était bien d’essayer non? Mais elle avait le bon accent, ce qui la divertissait d’avantage et amusa les enfants, à qui toutefois elle dut traduire quelques mots à l’occasion. Mais tous restèrent sagement assis et à l’écoute pendant que cette dernière parlait, tel s’ils écoutaient leurs propres parents leur raconter une autre légende. Mais cette fois on touchait l’inconnu... Une terre donc on ignorait complètement l’existence, on parlait encore là d’une des créations d’Eywa, ou peu importe comment elle est appelée sur leurs terres... D’après ce que leur racontait Axire, il n’y avait pas d’Ikran, sinon ils étaient plus petits, pourquoi ils ne pouvaient les monter. Mais en revenge, ils avaient aussi une sorte de pa’li, apparemment. Ospemal tenta d’imaginer des pa’lis avec une chevelure... Ce qui la fit pouffer de rire, pas moins. Jamais ne verrait-elle probablement... Ce qui lui fendit légèrement le cœur. Tant de découvertes, un autre monde ouvert à eux, en savoir d’avantage sur ces humains, qui étaient si semblables à eux... Leurs mondes sonnaient si identiques, il n’y avait pas meilleure preuve que de se comparer eux-mêmes, les na’vis aux humains. En d’autres mots, tout semblait le même... À part les couleurs et la taille. Mais les différences n’étaient-elles pas à la fois fantastiques?

    La voilà qui divaguait encore dans la rêverie...


    "Malheureusement, sur notre Terre, nous avons détruit notre nature Mère. Il ne reste plus beaucoup de plantes. C'est à cause des humains comme les fanatiques et la RDA que notre planète est comme cela. A la confrérie, nous faisons tout pour que cela ne se reproduise pas ici, sur Pandora."

    La dernière remarque d’Axire, la voir frôler l’herbe sur le sol ainsi... Ce simple détail laissa la na’vi ébahit. Comme si le temps avait arrêté de tourner. Enfin, tant de détails qui sonnait si fantastiques à propos de leur monde, merveilleux... Afin de savoir qu’à la fin, Eywa avait été détruite là bas, que la forêt n’était plus, la vie instable... N’ayant jamais vu et probablement jamais ne verrait-elle par elle-même, d’horribles images vinrent à l’imagination d’Ospemal. Même à cela elle eut de la misère à envisager un monde sans nature car après tout, jamais n’en avait-elle été témoin. Le pire à ce donc ces yeux eurent assistés, furent en fait quelques sites rasés dut à des écroulements de leurs machines du ciel. Déjà cela l’enrageait un peu, il ne fallait pas imaginer... Un monde dénudé de cette vie. Elle ravala sa salive un moment...

    "Taronyu!"

    Son attention revint à l’enfant qui eut lâché ce mot, et ces yeux furent vite redirigés dans la direction que pointait ce dernier. Derrière Axire, à une bonne dizaine de mètres arrivèrent quelques pa’lis à la charge. Au son de leurs lourds pas, nombreux na’vis finirent par sortirent de leur hutte afin de voir ce qui se passait. Intriguée, Ospemal ne fit que se lever en les voyant aller se poster au centre du village. Les yeux de la guerrière s’ouvrirent grands... Lorsque les guerriers et chasseurs font de tels, habituellement, c’est lors d’une attaque ou si l’on a remarqué des mouvements inhabituels sur les terres... Simple travail des patrouilleurs. Toutefois l’agitation lisible sur le visage de ces derniers, qui ne quittèrent même pas le dos de leurs pa’lis, aussi stressés que eux par leur instabilité à rester sur place, fit sous entendre que quelque chose n’allait évidement pas très bien. Le cœur d’Ospemal se trouva donc à battre de plus belle. D’un signe de main, elle indiqua aux enfants de rester assis, puis figea un moment après avoir jetée un œil à Axire. Pourquoi un mauvais pressentiment...

    Oh, sans doute car l’un des guerriers arrivait à toute vitesse sur son pa’li en sa direction, puis ne tarderait pas à la voir elle aussi d’ailleurs. Et voilà que la bonne vieille démarche de ces nombreuses bêtises se répétait... La gorge de la na’vi se serra et elle attendit patiemment que le coup lui soit porté.

    En à peine un instant, arriva à elle le pa’li qui s’arrêta sec, puis un regard d’une mixture de panique et de rage du guerrier sur son dos. Les yeux de ce dernier heureusement, n’eurent déviés que sur Ospemal et pas encore les enfants ou bien pire, Axire. Il s’adressa sans plus attendre à cette dernière, son arme étrangement braquée et déjà dans ces mains.


    "Nantang’eko!"

    Ospemal fronça les sourcils, puis fit un pas en avant vers lui, comme si cela aiderait à ces doutes... Si ce qu’il disait était vrai, il n’y avait qu’une seule réponse à cela... Et elle leva désespérément sa main sur son visage, victime de sa propre bêtise, comme si c’étant nouveau. Avant qu’elle n’ai le temps d’expliquer quoi que se soit, ce donc elle avait envisagé arriva... Le guerrier eut tourné la tête en direction de nul autre qu’Axire. Elle allait avoir des explications à faire... Selon le seul regard qu’il portait sur son visage qui venait pas de s’adoucir, tout au contraire!

    "Tsumkan, oe..."

    À peine eut-elle tentée de commencer ces excuses, que ce dernier la fit sursauter en faisant faire volte-face à sa monture et dégager de retour en direction des tentes, là où commencèrent à se hisser les familles et enfants. Mais elle se rappela alors qu’elle n’avait toujours pas plus éclairée la situation pour les enfants avec qui elle était, ni l’humaine. Alors pressée, la panique apparente dans sa voix, elle s’accroupit et fit clairement savoir,

    "Les nantangs tentent d’attaquer et d’infiltrer le village... Je ne comprends rien... Normalement ils ne font jamais cela, ils ne peuvent pas être affamés à ce point!"

    Elle arrêta un moment et songea... Sauf si leurs nids ou territoires de chasses ont été détruits. Ce qui faisait un peu de sens, si des activités humaines avaient été reprises dans la forêt... Enfin! Son regard vint se poser sur Axire, qui devait sans doute être un peu confuse...

    "Ax...Axire," prononça-t-elle avec difficulté. "Surveille les enfants, d’accord?"

    Un peu rapide comme ordre, certes, mais il était du devoir de la guerrière maintenant d’aller porter aide à ces congénères. Sans plus tarder, en un bond elle se redressa, ballotta un peu sa queue dans les airs et brandit l’une de ces lames, avant de se hisser parmi la foule, sans oser regarder derrière... Elle n’osait espérer que ces ordres seraient suivit... Mais elle se retrouva tout de même perturbée par le simple fait que les nantangs aient été aussi loin! Était-ce donc ce qui c’était passé sur leur fameuse Terre à ces humains? La déstabilisation... De la vie elle-même? Elle arriva enfin aux tentes, là où elle entendit déjà de nombreux grognements dignes de ces créatures... Et de nombreux hurlements de na’vis en panique tout comme des pa’lis.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Ven 2 Juil - 13:15

    Ayant fini son récit, elle tourna la tête dans la direction du bruit. Des cavaliers. Ce passait-il quelque chose d'important ? Y avait-il un danger ? L'instinct de la jeune femme fut certain que c'était le cas. Après un enchainement d'évènement que la jeune femme ne comprenait pas bien, Ospemal lui expliqua :

    "Les nantangs tentent d’attaquer et d’infiltrer le village... Je ne comprends rien... Normalement ils ne font jamais cela, ils ne peuvent pas être affamés à ce point!"

    Puis, elle sembla réfléchir, et dit finalement :

    "Ax...Axire, surveille les enfants, d’accord ?"

    Elle hocha de la tête de manière affirmative et laissa partir la jeune guerrière. Axire se dit alors qu'elle avait parler un peu trop vite. De nombreux enfants, curieux, se dispersaient. Elle dut les ramener à l'ordre :

    "Restez ! 'ì`awn !"

    Après quelques minutes, elle réussit tant bien que mal à les faire rester sur place. Le centre du village devait être l'endroit le plus sûr. Elle mit sa main dans son pantalon et sortit sa lame. Si les natangs arrivaient, elle devait protéger les enfants. Elle savait qu'elle ne pourrait pas faire grand chose, sa rapidité n'aidant guere contre des bètes aussi rapides qu'elle. Mais elle devait au moins essayer, quitte à se faire blesser à la place des enfants na'vis.

    [Désolée pour ma pauvretée d'écriture, pas d'inspiration aujourd'hui :'-(. Le prochain post, je fais mieux ^^]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Ven 2 Juil - 15:38

    Les enfants ne restaient pas du tout... Immobiles.

    Loin de là, au contraire, tels s’ils étaient perdus, en était de panique, chacun d’entre eux tournait la tête dans toutes les directions qui leur étaient offertes, sans doute bien évidemment à la recherche de leurs parents ou d’un lieu plus sur. Tous collés les uns aux autres, la peur lisible dans leurs yeux, ils restèrent le plus possible sur place, tel il leur fût ordonné. Ils regardèrent tous d’un air presque désespéré Axire, qui leur fut introduite par une aînée. Cependant, le cri seul des nantangs qui faisaient écho malgré la distance ne les rassurait aucunement, pour être honnête... Ils étaient si jeunes, n’avaient pas encore aucune expérience de combat ou d’entraînement, même certains d’entre eux n’avaient pas encore mit un pied hors du village! Toutefois, l’un des jeunes mâles commença à se détacher de ces congénères afin de se hisser jusqu’à Axire, ces yeux étincelants de ce qui semblait un simple espoir...


    "Sa’nu?"

    Le petit croyait avoir vu sa mère un peu plus loin, parmi la foule agitée qui se précipitait d’une part à l’autre... Il jeta rapidement un coup d’œil à Axire, comme si elle allait lui permettre de filer mais... Il fut l’instinct de l’enfant de filer sous les yeux de cette dernière droit vers les huttes, comme à la poursuite d’un fantôme, sans cesser de supplier la silhouette qu’il avait crut apercevoir.

    "Sa’nuuu?" Répéta-t-il.

    Il eut presque une larme sur le bord des yeux, réalisant qu’il venait de se précipiter dans un coin désert... Mais pas de bruit. Ces oreilles se tendirent, lorsqu’il entendit un sifflement et se retourna enfin pour voir... Un nantang à peine à un mètre de lui, montrant les dents. À peine une seconde s’écoula qu’il se fut bondir dessus par la bête, qui sortait les crocs.

    [Ne peut résister, *insert une musique de super héro*]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Ven 2 Juil - 17:28

    Les enfants étaient impossibles ! La jeune femme n'avait jamais su les controler sur Terre, ce n'était pas maintenant que le don allait lui tomber du ciel. Elle eut à peine tournée la tête, que déjà un autre enfant na'vi lui fillait entre les pattes. Mais cette fois-ci, il courait vers les huttes. La jeune femme hésita un instant à le suivre ou non, puis elle vit un nantang suivre le petit. Ne réfléchissant plus, elle courut alors dans la même direction qu'avait prit l'enfant. Le nantang grogna, puis bondit sur le jeune sans défense. C'est alors qu'Axire s'interposa. Son bras dans la gueule du nantang, elle sortit une de ses lames et l'enfonça dans son corps à plusieurs reprises. La bète lacha enfin sa prise en couinant, et le bras d'Axire était sanglant. Il ne devait pas être seul. Elle décida alors de vite mettre l'enfant à l'abris.

    "Tul ! Cours !"

    A cet instant, deux autres nantangs l'attaquèrent. L'un à son bras blesser, ce qui arracha un cri de douleur à la jeune femme, et l'autre à la jambe. Elle essayait tant bien que mal de se défendre, mais elle ne put en blesser qu'un seul, et d'autres arrivèrent. Elle se sentait perdu et à bout de force.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Sam 3 Juil - 13:53

    Ayant rattrapée l’extrémité du village, Ospemal s’arrêta net pour réaliser que la majorité des nantangs se repliaient, ou bien au plus grand des malheurs... Avaient dut être tués par les guerriers qu’ils avaient attaqués. La na’vi ne put faire autre qu’observer le massacre... Par massacre pour dire, qu’un bon nombre des créatures était en fait mortes maintenant, leurs corps gisants au rebord des hautes herbes. Elle ressentit un pincement au cœur, qui se fit apparent au niveau de son visage lorsqu’elle serra les dents. C’était la première fois qu’elle assistait à presque un anéantissement de... D’un groupe au complet de ces derniers. C’était affreux, ces congénères avaient dut suivre leur instinct, ils n’avaient rien à se blâmer, c’est eux qui avaient été attaqués, ils ne faisaient que se défendre, mais n’empêche...

    La cavalière s’accroupit auprès de la bête la plus proche, et fredonna quelques paroles en regardant l’un des pauvres prédateurs. Elle ferma ces yeux, et puis les siens... Rendant donc son esprit à Eywa. Ces pensées furent préoccupées... Enfin, le désespoir les avaient-ils tant atteint pour qu’ils aient aussi loin que se jeter directement dans un village, affamés... Elle se releva, sans quitter le pauvre animal des yeux. Plusieurs guerriers se précipitèrent d’un bord à l’autre, s’assurant la sécurité du périmètre, sans doute. Mais la na’vi ne savait plus quoi penser... Il fallait trouver la raison d’agir si bizarrement de ces derniers. Elle n’avait pourtant que le pressentiment que quelque chose se passait, ailleurs, loin des yeux de son espèce.


    "Oh, Axire et les enfants!"

    Aussitôt eut-elle pensée, qu’elle se précipita à nouveau vers les tentes. En pleine course, elle tâcha d’éviter les cavaliers qui peut à peu ressortait de leurs tentes, mais pourquoi plus elle s’approchait, plus de cris se faisaient entendre? Elle ne tarda point à avoir sa réponse.

    "Srung! À l’aide!"

    Elle reconnu cette petite voix... C’était l’un des enfants, pourquoi l’entendait-elle de si proche? Quand Ospemal franchit alors la dernière rangée de tente, ayant atteinte le centre du village, le spectacle qu’elle vit fut plutôt... Étonnant. Toutefois, pas quelque chose à ce donc elle pouvait se laisser être spectateur.

    Là, se trouvait l’enfant pétrifié tout près d’un autre cadavre de nantang. Ils s’étaient aussi faufilés jusqu'ici? Comment? Ces yeux finirent par voir que la peur de ce dernier ne provenait non plus de ce qui gisait à ces pieds mais de...


    "Axire!" Lança-t-elle.

    Maintenant le regard d’Ospemal était rivé sur nul autre que la femme, qui se débattait désespérément avec son couteau à la main, attaquée par deux des créatures qui ne relâchaient pas ces crocs de sur elle. La panique s’emparant de la na’vi, suivit de l’adrénaline, cette dernière fonça afin de donner un coup de main... Elle avait donc aidée l’enfant?

    La guerrière dédaigna l’une de ces lames, et puis se lança sans plus tarder sur le nantang le plus proche, celui s’attaquant à la jambe d’Axire. Son genou s’écroula sur le dos de la bête, qui ne fut forcé qu’autre que relâcher prise, puis sans plus attendre, elle ne put faire autrement que planter à plusieurs reprises sa lame dans sa poitrine. C’était le sentiment de tuer pour protéger... Mais pourtant ce qu’Eywa trouvait évitable... À peine s’eut-elle relevée, qu’elle enfonça le poignard de son arme dans le visage de l’autre nantang qui s’était fortement attaché de sa morsure sur l’humaine, puis aussitôt l’eut-il lâchée, qu’elle retourna sa lame de côté et la lui balança en plein visage. Blessé, ce dernier prit retraite, tandis que la na’vi se mit en position de défense et grogna comme pour l’effrayer.

    Par après, Ospemal ne tarda point à se tourner vers Axire, la voix tremblante d’inquiétude et se mit sur ces genoux afin d’observer ces plaies.


    "Ça va?"

    Question stupide, mais qui ne la demande jamais dans de telles circonstances?

    À peine eut-elle sa réponse qu’un lourd poids s’écroula sur son dos... Et les mêmes cris de ces créatures résonnèrent encore, l’une venait de la faire tomber au sol, exerçant son poids sur son dos, empêchant la na’vi de bouger brusquement.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Dim 4 Juil - 11:08

    Alors qu'elle se sentait perdu, la jeune femme entendit une voix au loin.

    "Axire !"

    Elle tourna sa tête en direction d'Ospemal. Cette dernière la sauva et chassa quelques nantangs. La na'vi se mis à sa hauteur.

    "Ça va ?"

    Par réflexe, Axire hocha affirmativement. La jeune humaine sentit sa tête lui tourner. Ce n'était pas bon signe. Elle regardait son bras, puis sa jambe. Il fallait qu'elle se fasse soigner, et vite. C'est alors qu'un nantang attaqua Ospemal au dos. La jeune femme sortit alors une deuxième lame de sa manche. Dans un excès de rage, elle enfonça fortement les deux couteaux dans le dos de la bète, et fit descendre jusqu'à la queue l'un d'eux. Coupé en deux, le corps sans vie s'écroula. Les autres nantangs battaient en retraite. Heureusement, habile de ses lames, Axire n'eut pas blessée la cavalière. La jeune femme avait du mal à tenir debout. Sa vue se troublait, et à son tour, elle s'écroula au sol. Elle perdit conscience quelques secondes plus tard.

    [désolée de cette petite liberté non prévu, mais tu sais comment je suis, à fond sur l'impro ^^. Si cela te dérange, n'hésite pas à le dire, je change Very Happy
    PS: si vous pouviez vous occupez d'elle ? x) ]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Dim 4 Juil - 15:03

    Se débattre était futile, le poids exercé par le prédateur lui enfonçait complètement la colonne, la na’vi tentait toutefois de l’attraper avec ces mains, mais se fut inutile... Elle s’apprêtait à sentir les crocs du nantang s’enfoncer dans sa chaire, mais ce qu’elle ressentit plutôt, fut un allégement. Fronçant les sourcils, Ospemal réalisa maintenant qu’elle pouvait se redresser, ce qu’elle fit sans plus attendre. Puis elle vit à terre, à côté d’elle, le cadavre de son assaillant écroulé et presque ouvert en deux... Pas une très belle vue, honnêtement, mais qui? Sans plus attendre, la cavalière se retourna pour voir Axire ballotter de tous les côtés. Elle était recouverte de sang, que se soit du sien ou des autres, mais elle l’était, puis sa lame aussi... La na’vi confirma donc ces doutes.

    "Tu m’as... Sau..."

    Elle ne put finir sa phrase, que cette dernière s’écroula à son tour au sol. Alarmée, Ospemal hissa un grognement d’inquiétude puis se hâta jusqu’à elle, son visage imprégné de tourments. Oui, beaucoup de sang provenait de ces blessures, elle en avait sans doute perdue assez! Le cœur de la na’vi se mit à battre à la chamade, sa tête pivotant dans toutes les directions comme à la recherche d’aide. Puis comme par instinct, elle saisit le corps de la pauvre Axire dans ces bras. Inévitable, malgré leur petite taille, les humains étaient lourds à leur façon! Pas qu’elle y porta bien attention... Mais elle devait rapidement agir! Sans plus tarder, Ospemal se dirigea là où elle pensait bien pouvoir trouver ce donc elle cherchait...

    Oui, elle avait suivit les autres blessés, et leurs accompagnateurs, qui semblaient tous se diriger vers les mêmes huttes. Après une bataille, habituellement il est que normal d’ériger un endroit où s’occuper des blessés! Ces yeux le confirmèrent bien, on avait préparé les différentes herbes nécessaires, des endroits ou disposer les blessés... On y voyait plusieurs femmes na’vis se presser d’un endroit à l’autre afin de pouvoir subvenir aux besoins de ces derniers. Reprenant ces esprits, Ospemal s’empressa à se frayer un chemin dans la foule, jusqu’à ce qu’elle voit un lit de feuille libre un peu plus loin, puis s’y hissa rapidement afin d’y déposer Axire. Elle resta agenouillée à ces côtés, sans quitter l’œil sur ces blessures... Une guerrière humaine qui c’était bien battue, qui les avait protégés... Il n’y avait pas d’autres mots. Ospemal remarqua autour d’eux d’avantages de blessés, autant des guerriers que des pa’lis, puis ne put s’empêcher d’encore songer à la raison de leur attaque... Dans le désespoir.


    "Lumpe? Pourquoi?"

    La voix la ramena à la réalité,
    Ospemal leva les yeux vers la femme na’vi qui venait de parler, et qui s’accroupit lentement aux côtés de la femme et d’elle avec plusieurs bandages et pommades faites à partir de feuilles. Cependant, cette dernière ne quitta pas Ospemal des yeux un instant... Ce qui fit ouvrir grand les yeux de cette dernière, qui avait bien le goût de lui renvoyer la question... Mais celle-ci s’expliqua.


    "Lumpe srung’awpo tawtute? Pourquoi aider un humain?"

    C'est dans de tels instants que l’on se permettait de penser ainsi? Axire c’était donnée à fond et risquée sa vie et on prenait tout son temps à la laisser ce vider de son sang sur de telles questions d’ignorance et de stupidité... Vraiment, l’un de ces moments où Ospemal était contrainte de devoir comprendre sa propre espèce. Elle ne fit qu’un regard menaçant à sa congénère, puis s’adressa directement et presque violemment,

    "Poe’eko... Elle c’est battue... Poe kin srung! Elle a besoin d’aide!"

    L’autre na’vi fut plutôt surprise par la réaction de la cavalière... Ospemal fut elle-même un peu étonnée par sa soudaine brutalité, mais elle ne pouvait pas laisser Axire à un tel sort. Pas question, elle méritait autant l’aide que qui que se soit d’autres ici. Certains n’oubliaient-ils pas l’alliance qu’ils avaient faite avec son... Clan... Organisation, peu importe comment marchait la hiérarchie humaine? Bref, la guérisseuse s’empressa d’appliquer de la pommade sur les morsures que cette dernière eut subit au bras et à la jambe, avant d’appliquer quelques feuilles et bandages par-dessus...

    Pendant le processus, Ospemal garda une main sur la tête de son amie. Elle l’était bien après tout cela! Question de s’assurer qu’elle allait s’en sortir... La na’vi trouva cela ironique, comment et aisément elle s’attachait aux humains. Elle communiquait plus avec ces derniers que les propres siens, enfin, se faisaient bien amis d’eux plus facilement aussi... Ironique, bien ironique. Un sourire se hissa sur les lèvres de cette dernière, qui se demandait bien si elle se réveillerait avant la tombée de la nuit... Peut-être dans le fond serait-elle mieux de rester ici pour la nuit aussi après cela.

    Enjouée à l’idée de peut-être devoir jouer les gardes malades, Ospemal se leva en un bond et disparue, le temps d’aller peut-être chercher un peu de nourriture pour cette dernière...

    Si elle se réveillait avant son retour, bien... Elle pourrait rester bête en voyant tous les na’vis et pa’lis blessés qui se reposaient aussi autour d’elle? À espérer qu’aucun de l’embêterait, sinon...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Lun 5 Juil - 9:04

    Une douleur. Immense. Et puis l'appaisement. La jeune femme ne voyait rien, n'entendait rien, mais sentit ses blessures se faire soigner. Une paix intérieur l'emplie. Elle se sentait en sécurité. Petit à petit, ses yeux s'ouvraient. D'abord flou, sa vue se précisa et elle vit un plafond. Mais pas un plafond humain, fait de métal ou de béton, mais un plafond sauvage. Ses souvenirs lui revenaient en mémoires. Ospemal, les enfants, l'attaque des nantangs, ses blessures. Axire essaya de se redresser, et son bras droit lui fit attrocement souffrir. De sa modeste hauteur, la jeune marine passa son regard sur la "salle" dans laquelle elle était. Plusieurs na'vis étaient aussi là, à se reposer. Qu'est ce qui avait pousser les nantangs à attaquer comme cela le village ? Apparemment, ce n'était pas courant. Etait-ce la présence des humains qui dérèglait le mode de vie de ces bêtes ? Axire se sentit légèrement coupable. Elle pensa un instant qu'elle devait donner des nouvelles à la Confrérie, mais elle se dit que personne ne remarquerait son absence, alors c'était inutile. D'ailleurs, qui se préoccupait de son sort ? Personne, même sa famille ne voulait plus la revoir. Même son cher frère. Puis elle pensa à Ospemal. Elle lui avait sauvée la vie. Mais c'était une na'vi. Elle ne lui repprocherait rien si elle lui en voulait, pour quelques raisons qu'il soit. C'était eux les intrus après tout. Peu importe qu'ils soient avec ou contre les autres humains. Ils n'étaient pas la bienvenus sur Pandora. Si Axire était croyante, elle aurait dit que Pandora était le paradis, et la Terre l'enfer. Puis la jeune femme repensa à la mer. Elle aurait tant aimée pouvoir la revoir encore une fois. Son vent, son odeur, sa couleur. Tout cela lui manquait énormément. Elle entoura ses genoux de ses bras et posa sa tête dessus.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Mar 6 Juil - 13:27

    Sérieusement, en quoi consistait l’alimentation humaine?

    Ospemal se le demandait bien bêtement en regardant les quelques réserves qu’elle venait d’emporter... Axire apprécierait-elle? Du peu qu’elle savait, c’est que ces fruits avaient déjà bien été reçus lorsqu’elle avait été en porter en cadeau à la confrérie à leur arrivée... Mais qui sait s’ils ne prétendaient pas? Enfin, son amie le lui dirait bien, honnêtement.

    Alors la na’vi hâta le pas en retour vers la tente concernée. Le village avait pas mal reprit son cours... Enfin, les cadavres des créatures avaient été amassés, puis les autres sortaient enfin de chez eux. Elle Ospemal, se promenait avec un plateau feuille avec une bonne variété des fruits cueillis dans les environs... Tâchant de ne pas foncer dans personne cette fois! Elle ignorait bien si Axire c’était éveillé en son absence, malgré que cela serait une bonne chose, le coma? Très peu pour elle.


    "Pardon!" Hissa-t-elle.

    Au pas de la hutte, elle venait tout juste d’être surprise par un autre na’vi venant d’en sortir, qui ne se préoccupa pas énormément de sa présence, du moins. Elle entra alors dans cette dernière où furent placés bien des blessés, ces yeux aussitôt à l’affût de l’humaine à la chevelure dorée.

    Encore mieux, la voilà qui était réveillée, tête sur les genoux, mais réveillée!


    "Axire!"

    La cavalière avança jusqu’à elle et se mit à genoux à son tour près de son lit de feuille. Lentement, elle déposa le plateau à ces côtés, prenant le temps de jeter à nouveau un œil sur elle. Les blessures cicatrisaient, lentement mais le faisaient... Un sourire apparut donc sur les lèvres de la na’vi, bien contente que tout se passe bien!

    "Tes blessures vont cicatriser d’ici quelques temps... Tu n’as pas à t’inquiéter!"

    Elle tourna de nouveau la tête vers le plateau qu’elle avait apportée, avec de nombreuses baies qui ironiquement, étaient presque aussi grosse que la paume de la main de cette dernière! Ospemal esquiva donc un rire, si elles les aimaient bien, cela en prendrait encore moins pour la rassasier alors! Mais un détail lui revint alors...

    "Je crois que tu risques de devoir retenir ton souffle entre tes bouchées, puis j’ignorais ce donc votre alimentation consistait alors je n’ai que des fruits..." précisa-t-elle.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Mer 7 Juil - 6:01

    "Axire !"

    La jeune femme en question releva la tête. Ospemal s'approchait d'elle et semblait l'observer sous tout les angles.

    "Tes blessures vont cicatriser d’ici quelques temps... Tu n’as pas à t’inquiéter !"

    La jeune cavalière sourit, et la jeune marine la suivit. C'est alors qu'elle remarqua ce qu'avait apportée son amie. Un plateau de fruits. Pour elle ? L'humaine fut touchée par ce geste.

    "Merci Ospemal."

    "Je crois que tu risques de devoir retenir ton souffle entre tes bouchées, puis j’ignorais ce dont votre alimentation consistait alors je n’ai que des fruits..."

    Cette attention renouvella le sourire d'Axire.

    "Tu sais Ospemal, nous mangeons presque la même chose que vous. Mais ce n'est pas grave, tu ne pouvais pas savoir. Et puis, je n'aime pas trop la viande."

    Si Axire n'aimait pas la viande, elle en aimait encore moins le poisson. A vrai dire, elle n'aimait pas devoir tuer des animaux pour se nourrir, alors que l'on pouvait très bien vivre en ne mangeant que du végétal. C'était un peu contradictoire pour une navigatrice, mais elle préfèrait voir les poissons dans l'eau plutôt que dans son assiette. Néanmois, il y avait bien des jours où en manger était la seule chose qui lui permettait de rester en vie. A ce moment là, elle faisait tout pour que sa nourriture ai souffert le moins possible avant de mourir. La jeune femme prit un des fruits. Le plus petit possible, mais il était encore assez gros. Elle prit son couteau et le coupa de façon à n'avoir à le manger que d'une seule bouchée. Elle prit le morceau de fruit, souleva son masque et le mit rapidement dans sa bouche. Le goût était merveilleux. Rien de comparable aux fruits bourrés d'engrais et de produits chimiques. Elle se demanda alors si, avant que les humains n'aient pollués ainsi la Terre, les fruits avaient un tel goût. Après avoir savourée son premier morceau, elle fit de même avec le second, puis le troisième, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'elle eut fini le fruit, qui devait paraitre bien maigre pour un na'vi. A chaque bouchée, elle sentait peu à peu ses forces la regagnée. Après quelques instant à vixer la jeune na'vi, Axire s'approcha un peu d'elle et l'enlaça.

    "Merci beaucoup Ospemal."

    Elle prononça chaque mot lentement, comme pour en appuyer le sens.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Mer 7 Juil - 20:16

    La réponse à sa question ne tarda pas plus longtemps.

    "Tu sais Ospemal, nous mangeons presque la même chose que vous. Mais ce n'est pas grave, tu ne pouvais pas savoir. Et puis, je n'aime pas trop la viande."

    Elle ignorait si par aimer elle parlait bien du goût ou du simple fait qu’il s’agit d’enlever une vie mais Ospemal ne s’attarda pas à le demander. Elle observa plutôt cette dernière saisir son couteau et couper le fruit, sans doute à des proportions qui ne l’étoufferait pas! Rapidement, elle souleva son masque et prit l’un de ces morceaux. La na’vi sourit, aucune plainte, cela devait bien être comestible pour elle alors. Elle enchaîna et répéta le processus avec les autres...

    Mais elle fut plutôt surprise lorsque Axire s’approcha, puis finit par l’enlacer dans ces bras.


    "Merci beaucoup Ospemal." dit-elle alors.

    Ces paroles avaient été si honnêtes et plein de sens que la cavalière ne relâcha qu’un rire en réponse, avant d’amener l’un de ces bras pour l’enlacer aussi. Un seul suffisait grandement, disons... Lorsqu’elle relâcha son emprise, la na’vi ne fit que secouer la tête avant d’ajouter,

    "Pas besoin de remercier, ce qui avait à être fait a été fait, c’est tout."

    Les yeux de cette dernière croisèrent alors les fruits qu’elle avait apportés. Elle-même commençait à avoir un peu faim... Mine de rien, elle en pigea un et le lança dans sa bouche, savourant leur merveilleux goût sucré à son tour. Ils avaient sans aucun doute été cueillit la journée même, en déduit-elle. Dans l’espace d’à peine un instant, un autre cavalier entra dans la tente, ce qui fit tourner la tête à Ospemal qui vit alors l’extérieur et put contempler le ciel pendant un bref moment. Les astres et les étoiles se faisaient de plus en plus visibles... La nuit tombait. Elle fronça les sourcils, réalisant donc l’heure qu’il était, puis se leva en un bond, légèrement inquiète et ne sachant pas trop quoi faire maintenant.

    "Il se fait tard... Je devrais te raccompagner au camp... Campement, c’est ça?"


    Elle eut presque éclatée de rire en tentant de prononcer ce mot, duquel elle n’était même pas certaine... Était-ce ainsi que les humains appelaient cet endroit? Bref, elle tendit une main à Axire, prête à l’aider à se relever. Mais avec un coup d’œil rapide, ces blessures allaient sans aucun doute la ralentir, puis dans le noir ainsi... C’est alors qu’elle eut une idée, disons.

    Elle lança un sourire moqueur à son amie, comme si elle allait lui lancer un certain défi.

    "Si je te ramène, me montreras-tu votre façon de faire les choses, à vous? Oh et vu ton état je te laisse le libre choix pour rentrer... Plus rapidement par les voix terrestres, ou bien par le ciel?"

    Voilà, le sourire toujours très apparent sur son visage, sans quitter Axire des yeux, elle attendit la réponse de cette dernière. Le libre choix... Mais elle se demandait bien aussi si elle avait déjà rencontrée quelconque de ces créatures donc elle allait lui présenter selon son choix!
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Jeu 8 Juil - 6:09

    [Par air ou terre....tu veux dire....Ikran et pa'li ? *_* décidément je t'aime ospemal xD]

    "Il se fait tard... Je devrais te raccompagner au camp... Campement, c’est ça ?"

    Axire se retins de rire de la maladresse d'Ospemal, mais la concernée ne put s'empécher de le faire à sa place. Néanmoins, la jeune cavalière avait raison. Il se faisait tard. Etait-elle restée évanouie pendant toute l'après-midi ? Elle essaya de se lever à son tour, mais elle ne put etouffer un petit cri de douleur. Sa jambe et son bras la faisaient décidément trop souffrir. Ces nantangs ne devaient guère être sous-estimés. A l'aide de son bras gauche, la jeune femme s'appuiya contre le mur le plus proche. Sa respiration était sacadée et elle ne mettait tout son poids que sur une seule jambe. Au regard que lui lançait la jeune na'vi, elle su qu'elles pensaient la même chose : Elle ne pourrait pas, qui plus est de nuit, traverser la jungle ainsi jusqu'au campement.

    "Si je te ramène, me montreras-tu votre façon de faire les choses, à vous ? Oh et vu ton état je te laisse le libre choix pour rentrer... Plus rapidement par les voix terrestres, ou bien par le ciel ?"

    Axire n'en crut pas ses oreilles. Elle...elle venait de lui proposer d'aller sur un ikran ou un pa'li ! La jeune femme fut émerveillée rien qu'à cette pensée. Voler dans le ciel, ou chevaucher dans la jungle pandorienne. Si elle avait pu, elle aurait fait les deux. Mais les circonstances ne permettaient pas une telle estravagance. Elle réfléchit quelques instants. L'ikran semblait la meilleure solution. Plus rapide, moins dangeureux -si l'on ne tombait pas sur Toruk, bien entendut-. Elle avait décidée.

    "Est-ce que...Enfin, c'est possible qu'un humain puisse aller sur un ikran ?"

    Elle n'osait pas montrer toute son entousiasme. Puis elle repensa aux mots d'Ospemal. Par "votre façon de faire les choses", voulait-elle dire, leur mode de vie ? Bien sûr, c'était tout à fait normal qu'en retour pour tout ce qu'elle avait fait aujourd'hui, Axire lui montre des choses humaines.

    "Et aussi, pour le reste. Je serais ravis de tout te montrer la prochaine fois que tu viendras."

    Parce que bien sûr, Axire espérait que la jeune na'vi revienne, ne serait-ce que pour qu'elles se voient. La jeune humaine se jura que dès qu'elle serait rétablie, elle apprendrait avec les scientifiques le plus possible de mots na'vi, pour montrer à Ospemal que elle aussi elle pouvait lui parler dans sa langue.


    [Petite explication pour ceux qui seraient attentifs à mes rp : Oui, Axire n'aime pas voler dans les air, mais elle n'a pas le mal de l'air. Elle considère juste que les gros appareils lourds en métaux ne devraient pas pouvoir voler. Par contre, elle a toute sa confiance dans les ikrans, qui eux, sont fait pour voler xD ( et aussi, j'avais trop envie qu'elle aille sur un ikran U_U°)]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   Jeu 8 Juil - 13:19

    Seul le temps que cela prit à Axire pour répondre en témoignait bien sur sa surprise. Il était bien vrai qu’elle venait de faire une drôle de proposition... Enfin les humains étaient habitués à parcourir les distances avec leurs montures de métal, pas vrai? Cela ferait bien étrange sans doute pour elle, de mettre un pied sur l’une des leurs, que se soit le pa’li ou l’ikran! Axire ne tarda tout de même point à répondre, intriguée,

    "Est-ce que...Enfin, c'est possible qu'un humain puisse aller sur un ikran ?"

    C’était donc par la voix des airs. Parfait dans ce cas!
    Ospemal hocha la tête et d’un signe de main indiqua à Axire de la suivre...


    "Et aussi, pour le reste. Je serais ravis de tout te montrer la prochaine fois que tu viendras." Ajouta cette dernière.

    Donc elle aussi maintenant allait avoir son tour, la na’vi en fut ravi et comme il était typique chez son espèce, il fut dur de mentir et ne pas révéler ces sentiments alors, elle esquiva l’un des plus gros sourires, digne de celui d’un enfant qui ne pouvait plus attendre! Mais bon, pour aujourd’hui il était vrai que une fois rentrée, Axire devrait prendre bien du repos alors il fallait se contenter de la ramener saine et sauve. Ospemal marcha donc jusqu’à l’entrée de la tente et sortie, puis ralentie le pas attendant son amie blessée. C’était tout de même surprenant de la voir aller, elle ignorait comment les humains à l’habitude se débrouillait avec de telles plaies mais à la voir aller, ils semblaient de plus en plus similaires à sa propre espèce. Ospemal ne cessait vraiment jamais d’être surprise...

    "C’est par là!"

    Une fois les indications faites, elle attendit que son amie la suive avant de lentement la guider à travers les rangées de huttes. C’est seulement lorsqu’elles eurent atteintes le pied de l’arbre maison que la na’vi se rappela avoir oubliée de répondre à sa question! Non mais quelle idiote... Ramenant sa main à son front comme si elle allait se frapper, elle répondit afin de rassurer Axire.

    "Sans aucun doute que tu puisses monter sur l’Ikran, enfin en ma compagnie bien évidement... Tu n’es pas très lourde et on ne fait pas du vol rapide alors il va s’en sortir lui aussi!"

    Aussitôt qu’elle eut finit ces mots, Ospemal se faufila dans la grande fissure de l’arbre, qui mène à l’intérieur. Tant qu’à elle, Axire n’aurait pas à faire attention de ne pas se cogner la tête, la veinarde. Une fois à l’intérieur, Ospemal continua à lentement avancer, puis à s’engager dans une rangée de branches qui faisaient presque un escalier contre sa paroie. Elle se retourna alors pour jeter un œil sur son amie.

    "Elles ne sont pas trop distancées, tu devrais bien aller! Puis une chose encore, comment sont ces... Montures de métal? Je veux dire, comment marchent-elles plutôt? Y a-t-il des liens?" Demanda la na’vi.

    Monter ces marches jusqu’à la cime de l’arbre allaient encore prendre quelques minutes alors, aussi bien demander pendant!
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Visite en agréable compagnie? [Pv Axire]
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » Agréable compagnie [ Elena ]
    » La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?
    » Compagnie Grise
    » Liste compagnie grise
    » Visite au musée archéologique du Val d''Oise.

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Pandora- :: Les Grandes plaines :: Grandes plaines-
    Sauter vers: