Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     Moment d'hésitation [Libre]

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Moment d'hésitation [Libre]   Mer 16 Juin - 22:01

    J'étais donc là, à cet endroit précis. Depuis six mois maintenant, chaque jour, je parcourais les quelques kilomètres qui séparaient la base humaine de la jungle. Chaque jour, j'espérais rencontrer quelqu'un, de différent. L'atmosphère de la base était pesante. Très pesante. Tous les jours, il y avait l'entraînement le matin, la ronde le midi et le reste de l'après-midi à ne rien faire. Je n'avais même pas encore l'autorisation de porter une arme digne de ce nom. Mon rôle sur cette base se limitait à de la surveillance. Bien sûr, attendre ainsi, immobile, dans la jungle, adossé à un arbre avec un simple canif comme arme n'avait rien de rassurant. C'était même très dangereux. Je pouvais faire de mauvaises rencontres. Mais, tout tournait autour de cela. Une rencontre. Je souhaitais simplement faire une rencontre. Les militaires et les scientifiques de la base étaient des gens méprisables, inintéressant. Chaque jour, auprès d'eux, était une torture. Il m'était également impossible de m'isoler quelque part, sans leur va et vient.

    Je me levais enfin. Une petite douleur apparaissait au niveau de mon dos. Un effet secondaire quand on s'adossait trop longtemps à un arbre.

    " Je vais devoir m'éloigner un peu plus encore de la base. Voilà maintenant deux heures que j'attends et je n'ai encore vu personne. Je dois rencontrer quelqu'un. Si je me réveille encore demain, en compagnie de ces dégénérés, sans avoir, ne serait-ce qu'aperçu une figure étrangère..."

    Je m'arrêtais un peu plus loin. La jungle devenait de plus en plus inaccessible pour un humain. Des lianes, des racines, des arbres. Tout semblait vouloir m'empêcher de quitter cet enfer. Je finissais par m'asseoir contre un arbre, en soupirant.

    Six mois. Six longs mois. Sans jamais rencontrer quelqu'un. Cela dépasse toute logique. Il n'est pas difficile, dans ces conditions, ne pas ressentir la joie. Je veux rencontrer quelqu'un, même un être hostile qui souhaite ma mort. Peut importe. Je n'ai pas peur de la mort en ce moment. Que pourrais-je regretter ? L'entraînement épuisant tous les matins, ou les rondes au niveau des barrières en compagnie de militaires inintéressant, qui perturbe mon psychisme, avec je ne sais quelles inepties et ragots de réfectoire ? La tentation est grande pourtant, de planter ce minuscule petit canif dans la gorge d'un de ces êtres sans cervelle. Que dire aussi, des visites passionnantes dans les laboratoires de ces rats. Ils effectuent des recherches sur des plantes. Rien de plus. Quand ils ont à leur disposition un na'vi. Ils effectuent de simples prises de sang. Tirea meyp. De pareils parasites n'ont rien à faire dans mon environnement. J'ai déjà entendu pas mal d'histoire sur ces Fanatiques. Eux ils n'hésitent pas à pratiquer leurs expériences. Cependant, ils sont mal vus par les na'vis et la Confrérie. Ah, la Confrérie. On aide les na'vis, on tue les militaires de la RDA et on voue une haine absolue aux fanatiques. Mais, on n'hésite pas à trouver son profit dans tout ça. De l'argent, de la fierté et des moyens recherche intéressants.

    Je parlais tout seul et le temps passait. Toujours personne n'était en vue. Est-ce que mon existence en elle-même avait une importance ? Je ne pouvais même pas m'en convaincre. Mon quotidien c'était l'enfer, la souffrance. Ressentir de la tristesse ne valait pas le coup et que dire de la compassion. Je n'avais pas eu le choix d'entrer dans l'armée mais, j'avais choisi d'entreprendre ce voyage. Je ne serais que trop hypocrite en ressentant un seul instant des regrets sur ce choix. Mais, une chose est certaine. Je ne rejoindrais pas la base ce soir, avant d'avoir rencontré quelqu'un. J'aurais ainsi, enfin, une bonne occasion de vivre une nuit sur Pandora, dans la jungle, hors des lumières et de l'atmosphère irrespirable de la base. Qu'est-ce que je risquerais ? Une semaine au trou. Tant mieux. La cellule y est froide, calme et apaisante.

    Je fermais les yeux. L'atmosphère chaleureuse qui régnait encore sur Pandora, agissait sur moi, telle un somnifère. Mon corps se détendait, comme la corde de l'arc d'un na'vi, quand il tire une flèche. Je rêvais parfois, que la flèche d'un na'vi me transperçais de part en part, arrachant mes entrailles, absorbant tout mon sang mais, je me réveillais et je reprenais vite conscience, que tout ceci n'était qu'un rêve.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Jeu 17 Juin - 0:30

    De l’air pur et frais...

    En partie, plutôt. L’un ne pouvait marcher sur ces terres et respirer son air lorsque l’on en est l’intrus. Drôle de pensée, pour tout dire. Mais ce n’est pas le masque qui allait importuner une si belle journée pour Autumn. Les chaleureux rayons de soleil venant réchauffer sa peau, une si réconfortante sensation et si nouvelle, experiencée à partir d’une nouvelle étoile. Les simples petites choses qui lui avaient tant manquées... Mettre les pieds dans l’herbe, avoir des insectes vous tourner autour, comme cela lui avait manquée. Simple détail, ces derniers étaient bien plus énormes... Mais qu’un simple détail! Oui, la jeune scientifique était enfin sortie sous le grand jour après tant de mois passés derrière quatre murs à attendre d’enfin pouvoir pointer le nez dehors! Comment avait-elle fait pour ne pas virer folle?

    Bien du café... Beaucoup de café.

    Rien que d’avoir passée toutes ces journées à n’avoir rien d’autre à faire que lire des dossiers ne faisait qu’avoir aggravée la curiosité impatiente de cette dernière. La RDA... Tout se passe derrière les murs là bas, rien ne bouge, on ne sort que les porte feuilles. Quoi que il est de nature humaine depuis l’invention de l’argent de faire abus de pouvoir et de rester sur ces gardes... Quel animal surprenant pour ajouter cela à sa hiérarchie. Un petit rire s’esquiva des lèvres de la jeune dame.

    Pour l’instant, elle n’était qu’en train de faire une petite tournée. Les hommes chargés de l’accompagner était restés à l’hélico ou faisait une ronde pour... Qui sait quoi donc... Tandis qu’elle prenait prudemment de la distance afin de trouver quelque chose d’intéressant à ramener. Ce? Elle ne le savait pas encore. Ce qui lui piquerait l’œil sans doute. Autumn avançait à lents pas entre les gigantesques et luxuriants arbres de la jungle pandorienne. Fourmis, c’était le mot précis afin de décrire à quel point elle se sentait miniscule. Réplique digne d’Alice au pays des merveilles, seulement sur une autre planète? De fantastique à science-fiction... D’un certain côté, qui a-t-il vraiment de différent entre ces deux thèmes? Les deux touchent l’irréalistes, non?

    Les pensées d’Autumn furent distraites lorsqu’un bruit attira son attention. Elle figea sur place, dans un lieu si hostile, il n’y avait pas de Tarzan pour la secourir alors... Toutes précautions devaient être prises. Lorsqu’elle vit que ce n’était qu’une bande... De macaques ailés se baladant de branches en branches en hauteur...


    "Une seconde..." se dit-elle.

    Des prolémuris. Elle venait de se rappeler des dossiers qu’elle avait eut l’occasion de lire... Mammifères d’environ un mètre de nature herbivore, au bas de la chaîne alimentaire par ici. Ils eurent disparus trop vite à la cime des arbres pour que la scientifique les admire d’avantage... C’est fou ce donc cette planète regorgeait. Encore là, elle n’avait rien vu. Excitée à la simple idée, elle hâta le pas à la recherche de quelque chose à ramener au labo... Quelque chose avec quoi elle pourrait passer le temps. Animée par la simple pensée, elle arriva enfin dans un endroit légèrement plus éclairé, peut-être une clairière? Elle franchit une racine d’un pied... Et aperçu alors du coin de l’œil une silhouette étrangère. Le premier réflexe fut de son cœur de s’arrêter, et d’aussitôt revenir sur ces pas et se dissimuler dans l’ombre des arbres. Oh quelle chance! À quoi devrait-elle donc... Après une autre observation, non ce n’était pas un Thanator ou quelconque créature prête à lui arracher la tête sans merci afin de nourrir ces petits, mais plutôt l’un de ces semblables.

    Oui, le roi de toutes les créatures, le plus dangereux. L'humain!


    "Mais qu’est-ce qu’il fou là?" Pensa-t-elle.

    D’un œil curieux, Autumn jeta un œil alentour de ce dernier... Il semblait être seul. Mais rien n’est certain... Si éloigné? Les bases étaient à une bonne distance d’ici! Quelle sorte de balade était-ce donc ça? Le type était-il de la confrérie, quelqu’un donc elle devait se méfier? Rien de très certain, encore là. Oh, elle pouvait toujours demander!

    Cela sonne stupide, non? C’est bien ce qu’elle s’apprêtait à faire, alors.


    Son pistolet de secours, comme elle l’appelle, était bien resté rangé et loin de vue, rien de menaçant enfin. Mine de rien, regard même chaleureux et prêt à discuter dans un endroit... Si inapproprié, en effet, la scientifique s’avança donc en direction de l’homme, et avant d’arriver à quelques mètres de distance de ce dernier, s’adressa à lui de l’une des voix les plus sympathique et très indigne de la situation.

    "On gambade dans les bois? Moi aussi, tiens!" Rigola-t-elle.

    Elle frappa un insecte distrayant qui venait presque de lui voler en plein visage, mince c’était un coup de poing qui leur fallait ceux là! Sourire sournois aux lèvres, elle finit donc de parler,

    "Un mercenaire? Non attend... Tu n’as pas l’air de sortir de prison. Enfin, à toi de confirmer? De quelle bonne étoile es-tu tombé?"

    Plusieurs scénarios possibles. Un, s’il était de la RDA, facile, à leurs yeux elle était sans doute encore considérée l’une de leur scientifique ou pourrait facilement passer sous ce nom. Deux, s’il était de la Confrérie... On espère savoir utiliser le pistolet ou déjouer avec les mots. Trois, s’il était un fanatique, quoi de mieux? La jeune femme attendit patiemment une réaction, peu distraite par les nombreux cris produit par la faune autour d’eux.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Jeu 17 Juin - 13:34

    Combien m'étais-je assoupi ? Une heure, peut-être deux. Rien ne c'était passé. J'étais toujours ici, vivant mais, seul. La logique sur laquelle je me reposais, depuis tant d'années, était en train de s'effondrer, un peu plus à chaque seconde. Tout cela semblait impossible. Plusieurs fois, j'avais entendu dire que des na'vis ou des membres de la Confrérie s'aventuraient aux environs de la base et moi, je n'en avais jamais rencontré un seul.

    J'ouvre doucement les yeux. Rien n'a changé. Tout est identique. Comment est-ce possible. Tient mais, qu'est-ce que c'est ? Ça se déplace rapidement dans les arbres. Des prolémuris. Quelque-chose semble les avoir effrayé. Quelque-chose, ou quelqu'un. Si c'est le cas, il passera sûrement par ici. J'ai tout mon temps.

    Je sortais une pièce de ma poche. Je la plaçait entre les phalanges de ma main droite. Je posais cette dernière sur mon genou droit. Ainsi commençait un de mes passe-temps, regarder attentivement la pièce, se déplacer lentement au-dessus de chaque phalange. Dans un sens, puis dans l'autre, encore et encore. J'observais le doux mouvement le va et vient de la pièce. Mais, ce petit jeu ne dura pas longtemps. Une ombre venait de sortir de derrière un arbre. J'avais stoppé la pièce et lever légèrement les yeux vers cette dernière, avant qu'elle ne disparaisse derrière ce même arbre.

    Il y avait quelqu'un. Je n'étais plus seul. Enfin. Mon attente n'avait donc pas été vaine. Mais, ce quelqu'un semblait se méfier de moi. Je rangeais la pièce dans une de mes poches. L'ombre s'avançait vers moi. Elle s'arrêta à quelques mètres de moi. Une humaine.


    "On gambade dans les bois? Moi aussi, tiens!"

    Je levais légèrement les yeux. Comment pouvait-elle parler de gambader ? J'étais assis contre cet arbre depuis plusieurs heures maintenant. Dans les bois ? Nous étions dans la jungle de Pandora, l'un des endroits les plus hostiles de la planète. Qui plus est, elle en riait. Mais, une sorte d'insecte vint et la coupa dans son discours. Elle essaya de le balayer d'un geste de la main mais, cela ne fit plus de mal au dit insecte. Elle reprit donc, un sourire sournois se dessinant sur ses lèvres.

    "Un mercenaire? Non attend... Tu n’as pas l’air de sortir de prison. Enfin, à toi de confirmer? De quelles bonnes étoiles es-tu tombé?"

    Tout cela était direct au moins. Elle souhaitait savoir qui j'étais et d'où je venais. J'attendais cette question et elle me l'avait posé. Un sourire se dessinait sur mes lèvres. J'allais enfin pouvoir discuter avec quelqu'un de différent, pas un de ces scientifiques ou militaires sans cervelles.

    "Je viens de la base des humains. Je suis de la RDA. Enfin... on peut dire ça comme ça. Depuis six mois, je ne fais pratiquement rien sur cette base, à part écouter les discours ennuyeux de ces résidents sans cervelles. Mais, maintenant que tu le mentionnes, devenir mercenaire ne serait pas une mauvaise chose. Cela m'offrirait une assez grande liberté. Mais, tout seul, je ne pourrais entreprendre mes recherches."

    Je me levais pour être à sa hauteur. Je restais néanmoins adosser à l'arbre. Mes articulations étaient restéd un peu trop longtemps immobiles et les faire bougés me faisaient un mal de chien.

    " Mais, toi, qui es-tu et que viens-tu faire dans les parages ? Oh, ce n'est qu'une question. J'attendais de rencontrer quelqu'un depuis si longtemps, que ce serais complètement hypocrite de ma part de penser un seul instant que ta présence me déplait."

    Je m'étirais et plusieurs craquements se fient entendre. La plupart étant, de plus, très douloureux.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Jeu 17 Juin - 14:55

    Le soleil était haut dans le ciel, mais la fin de la journée ne semblais plus si loin. La jeune marine, Axire Larne, avait décider de repartir en exploration. En effet, elle detestait rester en place, et avait donc décidée de repartir une fois de plus dans la nature pandorienne. En voyant toutes ces plantes, elle soupira. La mer lui manquais. Le bleu de la végétation du soir la lui rapellais sans cesse, ainsi que l'air qui passait sur son visage. La nostalgie lui remontait à la gorge, et elle accéléra le pas pour oublier tout cela. C'était loin maintenant. Elle ne pourrait plus jamais voir cette beauté azur, sentir le vent marin sur sa peau, et revoir les animaux aquatiques. A cause de la polution, ils avaient de beaucoup diminués, mais il en restait toujours. Il avait d'ailleurs l'habitude de jouer avec eux, lorsqu'elle et Lui étaient encore jeunes. La jeune fille soupira de nouveau.

    "Anthony..."

    Elle continuais de marcher, quand soudain, elle entendit les brides d'une conversation. Elle marcha plus silencieusement, et se cachais parmis les arbres. Elle s'approcha, et aperçut deux personnes. Elles n'avaient pas l'air hostiles, mais Axire Larne décida d'être prudente et de voir comment elles sont. En observant attentivement, elle remarqua que la fille avait des manières extravagantes, et que le jeune homme semblait indifférent à toutes choses. Elle réfléchit. Ils ne portaient pas l'Aigle sur leurs vêtements, ils n'était donc pas de la confrérie. Il était dangeureux pour elle de leur parler, ils pouvaient très bien être des ennemis. Mais en même temps, si ils étaient de la RDA, elle pouvait toujours essayer de les "recruter". Elle pesa le pour et le contre, et décida alors d'aller leur parler. Elle s'avança lentement, tout en prenant soin de camoufler son Aigle.

    "Bonjour. Excusez moi de vous interrompre dans votre discution. Je me présente, je suis Axire, et je cherche à faire de nouvelles connaissances. Cette forêt est si grande que je ne pensais sérieusement pas voir des gens aussi vite."
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Jeu 17 Juin - 21:38

    Autumn resta à quelques bons mètres de distances de l’inconnu. Malgré tout, elle garda un sourire innocent, atout nécessaire à bien partir une discussion n’est-ce pas? C’est renommé pour mettre les gens à l’aise, du moins. L’homme finit enfin par se présenter,

    "Je viens de la base des humains. Je suis de la RDA. Enfin... on peut dire ça comme ça. Depuis six mois, je ne fais pratiquement rien sur cette base, à part écouter les discours ennuyeux de ces résidents sans cervelles. Mais, maintenant que tu le mentionnes, devenir mercenaire ne serait pas une mauvaise chose. Cela m'offrirait une assez grande liberté. Mais, tout seul, je ne pourrais entreprendre mes recherches."

    Un petit ricanement échappa des lèvres de la jeune femme et puis baissa la tête un bref instant. Elle n’avait donc pas du tout été la seule à se sentir coincée derrière les murs de cette base... En fait, c’était aussi pire que les créatures capturées pour les expériences, pour tout dire. Seulement l’humain lui, s’utilisait lui-même volontairement dans ces recherches! L’homme en question se leva alors, tout en restant adossé à l’arbre contre lequel il se tenait. Autumn ne fit qu’observer...

    "Mais, toi, qui es-tu et que viens-tu faire dans les parages ? Oh, ce n'est qu'une question. J'attendais de rencontrer quelqu'un depuis..."

    Il était alors de la RDA. Elle pourrait donc très bien mentir qu’elle en était encore partie aussi, après tout ils sont tellement dans cette base qu’il est impossible de tous reconnaître les visages... Toutefois, la scientifique ne porta pas attention à la fin de ces paroles, car un bruit provenant des buissons vint perturber son attention. Du coin de l’œil, elle vit alors contre toute attente une autre dame faire son chemin en leur direction, provenant de l’ombre des arbres. C’était de la surprise ça! Autumn fit donc un pas prudent vers l’arrière, qui sait... Patrouiller dans la jungle ainsi, elle pouvait tout aussi bien que l’homme...

    "Bonjour. Excusez moi de vous interrompre dans votre discution. Je me présente, je suis Axire, et je cherche à faire de nouvelles connaissances. Cette forêt est si grande que je ne pensais sérieusement pas voir des gens aussi vite." Se présenta-t-elle alors.

    Observation rapide, femme en forme à une belle chevelure blonde, doublée d’une voix assez simple et sympathique. Bonne impression... Elle ne semblait pas venir en hostilité. Tout au contraire Autumn se sentait comme la seule personne hostile en cet endroit... Mis à part les foutus insectes qui leur tournaient sans cesse autour. Si immenses que même les écraser avec son pied serait difficile!

    Enfin, l’attention de la jeune scientifique revint vite aux deux personnes se tenant devant elle, à qui elle fit un malicieux sourire, digne de sa nature sociale.

    "Enchantée, Axire? Jamais entendue comme nom, sympa! Moi c’est... Autumn."

    Elle s’eut tournée en direction de l’homme qui lui n’avait pas encore dit le sien, mais au moins il aurait bien captée qu’elle venait de répondre à sa question de plus tôt. Mais pour l’autre femme, elle ignorait encore son motif de sa présence ici... Son vrai, à voir pour qui elle bossait. N’était-ce pas un si bel adon de l’homme? Se diviser en catégorie selon ce que chacun croit et ensuite se tabasser... Le regard d’Autumn retourna vite se river sur la demoiselle.

    "Tu es de la RDA, aussi, hum? Il est bien vrai qu’on s’y retrouve coincés derrière quatre murs... Enfin, si loin de notre monde en plus de ça, on veut nous rendre malade? Quoi que, nous voilà tous dans un nouveau monde. Oooh ça sent Hollywood ça... Mais bon, réalise-t-on vraiment que nos actes sont sur le point d’influencer non seulement cette planète mais l’avenir de la nôtre? Plutôt amusant à y penser."

    Autumn s’arrêta, réalisant qu’elle c’était encore emballée. Vraiment, même après six ans dans un long sommeil profond elle avait toujours une aussi grande trappe... Espérant ne pas avoir trop perturbé ces interlocuteurs, elle fit vite d’ajouter quelque chose.

    "Êtes vous venus jouer les héros ou les méchants?" Rigola-t-elle.

    Sourire, sourire sincère. La jeune scientifique trouvait cela amusant... Recréer les erreurs passées, ou bien se donner le pouvoir de changer? L’humain, il était vraiment quelque chose, celui là! L’attention d’Autumn dériva peu à peu une fois de plus sur les insectes qui venaient encore les embêter. Elle se rappella alors de ce qu'avait dit l'homme, et en profita pour poser une autre question en lançant un regard en sa direction... Ainsi que l'insecte qui lui tournait autour.

    "...Recherches? Tu es un scientifique aussi, alors! Intéressant... Sur quoi te laisse-t-il donc tester alors?" demanda-t-elle innocement.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Jeu 17 Juin - 23:18

    Un bruit venait de se faire entendre, venant perturber la jeune femme aux cheveux rouges, qui fit un pas en arrière. Une jeune silhouette venait de sortir des buissons. Elle était assez petite, légèrement musclée, les cheveux blonds attachés par un bandana. Sa tenue était quelque peu anticonformiste. Tout cela devenait extrêmement intéressant. Non content d'avoir rencontré quelqu'un, j'avais maintenant en ma compagnie deux jeunes femmes.

    "Bonjour. Excusez-moi de vous interrompre dans votre discussion. Je me présente, je suis Axire et je cherche à faire de nouvelles connaissances. Cette forêt est si grande que je ne pensais sérieusement pas voir des gens aussi vite."

    La nouvelle venue se prénommais donc Axire. Elle s'était présentée avec une voix très douce, sympathique, elle n'était pas hostile. Une fois ces paroles dites, un léger sourire se dessinait sur les lèvres de la jeune femme aux cheveux rouges mais, j'essayais cette fois de le lire. La jeune femme aux cheveux rouges semblait encore quelque peu surprise. Mais, ce sourire qui se dessinait semblait indiquer une certaine aisance. L'extravagance de la jeune femme aux cheveux rouges m'apparaissait maintenant, comme certaine.

    "Enchantée, Axire? Jamais entendue comme nom, sympa! Moi c’est... Autumn."

    Les deux jeunes femmes ne se connaissaient donc pas mais, cela j'aurais dû le déduire dès la première intervention de cette Axire. Cependant, je connaissais enfin le nom de la jeune femme aux cheveux rouges: Autumn. Un demi sourire apparaissait sur mon visage, tiraillé entre la satisfaction d'avoir enfin le nom de la femme aux cheveux rouges, offert naturellement et le manque de déduction dont j'avais fait preuve. Les deux jeunes femmes semblaient sincères, j'étais maintenant sûr de leur nom. Autumn se tourna vers moi. Elle semblait avoir prit conscience que je connaissais maintenant son nom mais, qu'elle ignorait encore le mien. Cette fois, un véritable sourire s'affichait sur mon visage. Mais, cela ne dura qu'un instant. Autumn venait de retourner vers Axire.

    "Tu es de la RDA, aussi, hum? Il est bien vrai qu’on s’y retrouve coincés derrière quatre murs... Enfin, si loin de notre monde en plus de ça, on veut nous rendre malade? Quoi que, nous voilà tous dans un nouveau monde. Oooh ça sent Hollywood ça... Mais bon, réalise-t-on vraiment que nos actes sont sur le point d’influencer non seulement cette planète mais l’avenir de la nôtre? Plutôt amusant à y penser..."

    Autumn venait de s'arrêter brusquement. Elle parlait beaucoup, un peu trop mais, elle semblait en prendre conscience une nouvelle fois. Décidément, elle m'apparaissait de plus en plus extravagante et naïve.

    "Êtes-vous venus jouer les héros ou les méchants?"

    Ces paroles venaient d'être dites rapidement, comme pour couvrir son arrêt brutal mais, le rire ne trompait pas. Je réfléchissais néanmoins à la question. En fait, je ne m'étais jamais vraiment posé la question. Selon le chef de la RDA, nous étions des héros, venus pour escorter les scientifiques et combattre les indigènes hostiles. Mais, nous étions les envahisseurs. Je ne pouvais donc pas répondre, dans l'immédiat, à cette question. Cependant, je n'en avais pas non plus l'intention. La situation tournait en ma faveur. J'étais à ce moment, la personne qui savait plus le plus de choses sur l'assemblée, que ne savait l'assemblée sur moi.

    "...Recherches? Tu es un scientifique aussi, alors! Intéressant... Sur quoi te laisse-t-il donc tester alors?"

    Je souriais. La question ressemblait plus à un moyen de ne pas en dire davantage, qu'à autre chose. Cependant, l'intonation de la voix laissait entendre de l'innocence, sincère. Autumn était décidément une jeune femme très intéressante. J'analysais chacune de ses paroles. Un raisonnement se mettait en place dans ma tête. La logique était ma principale alliée. Je m'avançais, passant au milieu des deux jeunes femmes. Je leur tournais maintenant le dos, avant de me retourner lentement, un sourire sournois sur les lèvres.

    "Chère Autumn, je répondrais à vos questions dans quelques instants. Mais, permettez avant mesdemoiselles, de vous faire part d'un petit raisonnement logique, que je viens tout juste de finir." Je me tournais vers Autumn. "Chère Autumn, vous venez de parler de la RDA, j'en ai donc conclut que vous aviez un lien avec cette dernière. Cependant, par la suite, j'apprends de vous que vous êtes une scientifique. Hors, j'ai passé les six derniers mois dans la base de la RDA, parcourant les laboratoires, chaque jour. Je n'ai jamais eu le privilège de pratiquer une seule expérience, donc je passais tout mon temps à observer les scientifiques, tous les scientifiques. Une couleur de cheveux aussi extravagante ne passant pas inaperçue, j'en déduis donc que vous n'êtes pas sur la base humaine et ceci depuis au moins six mois. Je penserais donc que vous êtes une scientifique du groupe des Fanatiques." Je me tournais vers Axire. "Axire maintenant. Il ne me semble pas non plus vous avoir vus sur la base. Vous semblez ne pas connaitre Autumn. Pourtant, le groupe des Fanatiques est très fermé. Vous ne faites donc pas partie des fanatiques. Votre tenue est également très intéressante et ne passe pas non plus inaperçue. Votre physique est, sans vous offenser, très agréable à regarder. Je vous aurais donc remarqué rapidement si vous étiez sur la base. Il m'aurait suffit pour cela de repérer un groupe d'êtres sans cervelles, bavant devant les jolies jeunes femmes."

    Je m'éloignais d'un pas à chaque mot que je prononçais, à présent.

    " J'en, conclue, donc, ma, chère, Axire, que, vous, êtes, une , membre, de, la, Confrérie."

    Je sortais rapidement mon couteau de ma manche avec un petit geste. Je ne le brandissais pas, la lame restait en retrait. L'expression de mon visage venait cependant, de changer brusquement. Je fixais maintenant Axire avec un regard, froid, méfiant, comment attendant l'évolution des évènements. J'attendais patiemment, le regard fixe, prêt à réagir face à toutes les issus de cette situation délicate.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Ven 18 Juin - 6:09

    [mais c'est qu'il voudrait de la bagarre xD comment tu nous dénonce ! mdr]

    Axire fit une grimace. A peine était-elle arrivée que déjà l'homme l'avait démasquée.

    "Très observateur à ce que je voit."Dit-elle avec un sourire narquois.

    Elle resta à présent sur ses gardes, mais elle ne fit aucun geste agressif. D'accord, la fille en face d'elle, Autumn, était une fanatique. Mais elle n'avait l'air aucunement dangeureuse. Et l'homme de la RDA, quand à lui, ne présentait aucune émotion qui pourrait faire savoir ce qu'il s'apprète à faire. Mais bon, après tout, il ne faut jamais se fier aux apparences. La jeune marine savait qu'elle était en mauvaise posture. Deux ennemis en face d'elle, alors qu'elle n'était armée que d'un simple couteau de poche. Au moins, si cela tournait au combat, elle pourrait toujours s'enfuir. Mais que diraient les autres ? Elle passerait pour une lâche, et personne ne lui ferait plus confiance. Elle émit un sifflement d'impatience. Non, elle devait tout faire pour que sa n'arrive pas, quitte à devoir rentrer blessée pour prouver sa bonne foi. Elle regarda tour à tour Autumn, puis l'autre homme.

    "Je ne suis pas venue pour me battre." Fit-elle avec un soupir."Comme je le disais avant, je suis simplement entrain de me promener."

    Elle espérait paraitre crédible. Cela fesait la deuxième fois qu'elle rencontrait les membres d'un autre camp dans la forêt. A croire qu'ils passaient leur journée à ne faire que sa. Elle aurait voulu rencontrer un na'vi et discuter avec lui. Elle n'en avait vu, jusqu'à maintenant, que quelques uns, et encore, de très loin seulement. Mais bon, quitte a voir des ennemis, autant en apprendre davantage sur eux, ou même juste un petit peu plus. La jeune femme ne comprenait vraiment pas leurs raisonnement. Pourquoi faire tant de mal aux na'vis ?! Non, même en essayant, Axire Larne n'arrivait pas à adopter leur point de vue.


    [je n'arrive vraiment pas à écrire autant que vous T_T]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Ven 18 Juin - 17:06

    En toute honnêteté... Était-ce ainsi que l’on se sentait lorsqu’on recevait un bon coup sur l’arrière train? Autumn n’aurait su dire car cela ne lui était jamais arrivée, mais sarcastiquement souligné comme en ce moment...

    "... Je penserais donc que vous êtes une scientifique du groupe des Fanatiques..."

    Cela ne prit qu’une seconde pour la jeune scientifique de faire un bond en retrait, le regard déconcerté. Mince, il n’était pas dupe du tout celui là. La voilà qui était dans une situation maintenant délicate qui allait tendre à tomber à la renverse? L’ironie se veut souvent frapper au mauvais moment!

    "J'en, conclue, donc, ma, chère, Axire, que, vous, êtes, une , membre, de, la, Confrérie." Ajouta-t-il.

    Autumn recula encore de quelques pas lorsqu’elle vit un couteau glisser hors de la manche de l’homme, jusqu’à se reposer dans sa main. Il n’allait pas la jouer facile non plus! Mais la jeune femme n’eut point à s’inquiéter d’avantage, car ce dernier porta tout son attention sur Axire, qui s’avérait être en fait une mercenaire. Il était tout naturel de jeter un regard sur la soit disante menace en premier... Oh ce qui faisait d’Autumn l’innocente, génial ou pas, à vous de voir. Cependant, Axire se mit à siffler mine de rien avant d’ajouter,

    "Je ne suis pas venue pour me battre. Comme je le disais avant, je suis simplement entrain de me promener."

    Sur place, la jeune scientifique figea et attendit une réaction de ces interlocuteurs, curieuse. C’était la première personne provenant de la confrérie donc elle avait eut la chance de rencontrer, tout ce qu’elle savait c’est qu’ils étaient contre la RDA et protégeait la cause des na’vis... À savoir qu’elle ne craignait rien. Du moins, tant que cette dernière ne voyait pas les labos! Mais il était vrai que virer cette rencontre en champs de bataille ne s’avérerait pas la meilleure des options, simple bonne raison que l’autre femme aurait sans doute un bon avantage. Oh et puis, Autumn ne s’obstinerait pas elle prendrait seulement la fuite, l’hélico ne devait pas être bien loin encore. Même que si elle ne reviendrait pas à cette dernière, les hommes qui l’accompagnaient viendraient sûrement à sa recherche. Un petit sourire s’esquiva sur le coin de ces lèvres.

    "Elle n’a pas tort, et quel jeu d’ironie, RDA, Fanatiques, Confrérie rassemblés ici, oh joie!" Rit-elle.

    Elle balança alors encore une fois son regard vers l’homme, le suppliant presque du regard, plutôt dire ordonnant, de baisser son arme. Qu’il le fasse ou pas elle s’en balance... Mais la situation devenait intéressante alors il ne fallait pas tout jeter à l’eau!

    "C’est sympa du moins de voir une femme se battre pour sa cause, mais ce encore je ne suis pas certaine de l’avoir cernée... Certes, les na’vis sont des indigènes à qui appartiennent ces terres mais, si l’on se fit à l’histoire, les humains n’ont pas tout ravagés chez les autochtones qu’il y avait eut sur terre aussi? C’est un peu de la répétition..." expliqua-t-elle.

    Son regard c’était retourné en direction d’Axire, et puis de l’homme qui ne s’était toujours pas présenté, le malin. L’attention d’Autumn fut distraite une fois de plus, lorsqu’elle entendit un bruit, et vit quelque chose bondir derrière les broussailles... Ce qui la fit sursauter bien évidement! Pas très gros, sans doute certains herbivores comme les Hexapedes. N’empêche... Les yeux de la scientifique restèrent tendus en cette direction. Elle voulait toujours ramener des prélèvements ou quelque chose au labo, elle.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Ven 18 Juin - 22:10

    Autumn avait reculée de plusieurs pas. Elle devait être un peu surprise. Cependant, ce n'était pas le cas de Axire, qui affichait un petit sourire narquois. Elle venait de siffler avant de reprendre la parole.

    "Je ne suis pas venue pour me battre. Comme je le disais avant, je suis simplement en train de me promener."

    Cela n'avait jamais été mon attention. Je souhaitais simplement voir la réaction d'Axire et mon expérience passée m'avait apprise que la menace était la meilleure des stimulations. Idéale donc pour en apprendre un peu plus sur les gens. Axire n'était hostile, c'était maintenant une complète certitude. Je souhaitais continuer ce petit jeu mais, Autumn ne m'en laissa pas l'occasion.

    "Elle n’a pas tort, et quel jeu d’ironie, RDA, Fanatiques, Confrérie rassemblés ici, oh joie!"

    Autumn ne cessait donc pas de m'étonner. Toujours ce sourire qui apparaissait sur ses lèvres et le petit rire qui accompagnait ses interventions. Je commençais à apprécier toutes ces manières. Une telle originalité pouvait la sortir de tous les mauvais pas. Son regard se portait sur moi. Il ne fallait pas être devin pour deviner ce que voulait dire ce regard. Je rangeais le couteau dans ma manche avec un petit mouvement.

    "C’est sympa du moins de voir une femme se battre pour sa cause, mais ce encore je ne suis pas certaine de l’avoir cernée... Certes, les na’vis sont des indigènes à qui appartiennent ces terres mais, si l’on se fit à l’histoire, les humains n’ont pas tout ravagés chez les autochtones qu’il y avait eut sur terre aussi? C’est un peu de la répétition..."

    Je n'avais pas suivi toutes ces paroles. Je m'étais avancé en direction de l'arbre pour m'y adosser de nouveau. Je réfléchissais. J'étais maintenant en présence de deux représentants des groupes que je convoitais. C'était une occasion qui ne se représenterait pas. Si je devais rejoindre un groupe, c'était maintenant. Je surprenais un nouveau regard de Autumn. Je ne m'étais toujours pas présenté et cela semblait l'embêter quelque peu. Je lui rendait son regard avec un petit sourire sur les lèvres. Cependant, Autumn venait de nouveau d'être distraite par un léger son du côté d'un buisson. Son regard restait fixer dans la direction. Ses yeux semblaient s'illuminer un peu. Elle ne devait pas être venue par ici pour faire simplement une petite promenade. Ce petit bruit dans les buissons pouvait bien être un animal. Je devais saisir l'occasion de m'attirer la sympathie de Autumn. Je partais en direction du buisson.

    " Je n'ai jamais eu l'intention de combattre chère Axire mais, par expérience, je sais que c'est au cours de situations délicates que l'on en apprend le plus. Chère Autumn, je me nomme Jack Volfcan. Depuis quelques semaines je cherche le moyen de rejoindre un groupe, afin de pouvoir enfin atteindre mes objectifs. Pensez-vous mesdemoiselles que je pourrais en rejoindre un ?


    Je passais le buisson en jetant un dernier sourire vers les deux demoiselles. La surprise qui m'attendait était de taille. Il y avait effectivement un animal derrière ce buisson. Je le connaissais bien. De nombreuses fois j'avais eu à faire à lui mais, je n'avais jamais été seul, des militaires armés était avec moi. Un nantang était face à moi. Je sortais de nouveau mon couteau, l'expression de mon visage venait de redevenir froid. Je reculais doucement. Son regard me suivait, il rugissait. Il appelait ses congénères. Je repassais derrière le buisson du côté des deux jeunes demoiselles. Je leur lançais un regard froid et sérieux.

    " Mes chères demoiselles, loin de moi l'idée de vous importuner par cette question mais, l'une de vous disposent elle d'un moyen de transport rapide dans les environs ? Je crains que l'endroit ne devienne rapidement dangereux pour nous.

    J'étais trop loin de la base pour espérer la rejoindre avant le regroupement de la meute de nantang. La fuite vers la base était donc impossible. De plus, étant en présence de deux jeunes femmes, il m'était impossible de les laisser dans une si mauvaise posture. C'était une question d'honneur. Je devais espérer qu'elles puissent me répondre favorablement. Dans le cas contraire, je serais obligé de faire face aux nantangs pour couvrir leur fuite. Je n'aimais pas les humains. Je souhaitais même effectuer des expériences sur eux mais, la situation était telle, que tout cela était loin. Tout ce qui comptait maintenant, c'était mon honneur.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Sam 19 Juin - 16:12

    Demoiselle. Voila une appellation qu'Axire n'entendait pas souvent à son égard. Non pas que son physique ne lui faisait pas ressembler à une personne de la gente féminine, mais plutôt que ses manières ne permettait pas de faire le rapprochement. Jack, voila comment le jeune homme s'appelait. Qui plus est, il avait l'air de vouloir rejoindre un des deux camps. Cette rencontre devenait de plus en plus intéressante. Autumn venait d'ailleurs d'apercevoir quelque chose dans les buissons, suivit du jeune homme.

    " Mes chères demoiselles, loin de moi l'idée de vous importuner par cette question mais, l'une de vous disposent elle d'un moyen de transport rapide dans les environs ? Je crains que l'endroit ne devienne rapidement dangereux pour nous."

    Bien sur que non, Axire n'avait pas de moyens de transport. A vrai dire, ils n'étaient pas si loin que ça du campement, et donc la jeune marine n'avait qu'à courir quelques temps pour arriver rapidement dans un endroit plus sécurisé. Mais un problème se posait. Elle avait là l'occasion de doter la confrérie d'un nouveau membre, néanmoins, peut-être qu'Autumn avait, elle, un moyen de transport. Et là, elle ne pourrait plus rien faire. Ne voulant pas voir le jeune homme dans le camp de l'ennemi, elle décida d'être franche. Autant jouer carte sur table.

    "Le campement n'est pas très loin d'ici,"Dit-elle en se tournant vers Jack."en quelques minutes on peut être à l'abri. Mais par contre, on ne pourras pas tous y aller." Finit-elle, un regard pour Autumn.

    Elle aura au moins essayer ça. De toute façon, on ne pourrais pas lui reprocher d'avoir voulu sauver sa vie des nantang sans pour autant avoir réussit à ajouter un effectif à la confrérie. A présent, elle espérait juste que la chance serait de son coté.
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Sam 19 Juin - 16:40

    La jeune scientifique relâcha un sourire aussitôt eut-elle entendu le nom de son interlocuteur. Jack Volfcan... Mais ce qui eut le plus interpellée son attention fut le fait qu’il eut souligné être à la recherche d’un... Groupe? Cela devenait vaguement encore plus intéressant. Cependant, ils n’étaient plus seuls, clairement plus seuls... Justement devant Jack, se postait l’une de ces créatures au nom de loups vipères, dans le répertoire scientifique. Comme une sorte de loup sur cette planète en effet, considérant leur taille approximant un mètre de haut et le double en longueur. Bref, ils ne viennent pas sans leur meute aussi! Avec bien des précautions, Autumn fila une main derrière son dos, afin de pouvoir en retirer son pistolet à tout moment.

    "Mes chères demoiselles, loin de moi l'idée de vous importuner par cette question mais, l'une de vous disposent elle d'un moyen de transport rapide dans les environs ? Je crains que l'endroit ne devienne rapidement dangereux pour nous." Suggéra-t-il.

    Bon, oui Autumn en avait un... Mais il était bien évident que la dénommée Axire n’y mettrait pas les pieds, non, rien de personnel, juste lui éviter un mauvais quart d’heure de la part des fanatiques... Toutefois, si jamais Jack venait avec elle, il y aurait un peu de chance pour tenter de le convertir. Mais elle ignorait bien quel était ce but donc il parlait, ce qui n’aidait pas à la cause. N’empêche qu’il avait l’air d’un type très rationnel, ce qui ne déplait pas dans son milieu de travail. Même qu’il aurait bien du potentiel. Enfin, elle n’en ferait pas un drame s’il allait aussi avec l’autre, vaut mieux courir à deux que seul, hum? Car après tout, la scientifique elle, avait un hélico qui l’attendait!

    "Le campement n'est pas très loin d'ici, en quelques minutes on peut être à l'abri. Mais par contre, on ne pourras pas tous y aller." Lança clairement Axire.

    À peine eut-elle finit ces mots qu’elle s’eut tournée vers la fanatique. Le message avait bien été passé!Autumn approuva avec un hochement de tête, avant de dire,

    "T’inquiète, je tiens à ma tête aussi!"

    Bien sûr elle eut dirigée ces mots vers l’Axire, mine de rien. Mais elle fut rapidement prise de surprise lorsqu’elle entendit d’avantages de mouvements provenir des buissons... À peine ne s’eut-elle retournée avec les gros yeux qu’elle eut le réflexe de retirer son pistolet, ce qui ne fut pas une mauvaise chose. De derrière, s’approchait d’elle une autre de ces bêtes. Si jamais elle n’aurait pas appuyée sur la détente, c’était probablement là qu’elle aurait perdu la sienne... Autumn regarda le loup vipère s’écraser sur le sol, sans vie. Du moins, la balle l’avait achevé en un coup... Malgré qu’il aurait été mieux vivant. Se demandant si elle venait de provoquer l’autre qui se tenait près de Jack et Axire, elle se retourna afin de voir où ils en étaient...

    "Ne vous inquiètez pas je recycle, personnellement j’ai un hélico pas loin, je reviendrais chercher ceci avec mes hommes... Mais vous, faites ce que vous voulez, hein?" Nota-t-elle.

    Prête à prendre la fuite, elle fit quelques lents pas en la direction par laquelle elle était venue, à l’écoute de tous bruits in avantageux se produisant autour d’elle. Mais ces yeux ne lâchèrent pas une seconde les deux autres, attendant patiemment leurs réactions.

    Bon, au minimum, elle rapporterait un corps pour des prélèvements ce soir...
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Sam 19 Juin - 22:51

    Je reculais doucement. Le danger était là, devant moi. J'attendais une réponse rapide, au moins de l'une des deux jeunes demoiselles. Loin de moi était l'idée de les brusquer mais, je n'appréciais pas beaucoup la situation qui était la mienne à ce moment. Heureusement, Axire m'offrait une porte de sortie.


    "Le campement n'est pas très loin d'ici, en quelques minutes on peut être à l'abri. Mais, par contre, on ne pourras pas tous y aller."

    Axire avait jetée un regard vers Autumn. Le léger sarcasme de cette phrase me faisait sourire. Autumn se chargeait même de le continuer.

    "T’inquiète, je tiens à ma tête aussi!"

    La situation était délicate, dangereuse mais, une petite touche d'humour persistait encore et toujours. Mon regard ne s'était égaré qu'un instant afin de surprendre le regard intéressant que se lançait les deux jeunes demoiselles. Je continuais à fixer le nantang, en évitant intelligemment de le regarder dans les yeux. Cette précaution était vaine. Un nouveau bruit venait de se faire entendre du buisson se situant derrière Autumn. Je n'avais pas eu le temps de réagir que déjà, elle sortait une arme et appuyait sur la détente. Un autre nantang s'écrasait sur le sol. La réaction de celui qui se trouvait devant moi était prévisible. Mon sang ne fit qu'un tour. Les mâchoires de l'animal était déjà à ma hauteur. Je lançais mon bras armé entre ces dernières avant qu'elles ne se referment. Les dents aiguisés du prédateur s'enfonçaient dans mon bras, à mesure que ma lame pénétrait dans la cervelle de l'animal. Quelques secondes avaient suffit. J'écartais difficilement les imposantes mâchoires du nantang pour libérer mon bras ensanglanté. Je m'empressais d'amener ce dernier à ma bouche, afin de pouvoir boire un peu du liquide rougeâtre qui s'en échappait.

    "Ne vous inquiétez pas je recycle, personnellement j’ai un hélico pas loin, je reviendrais chercher ceci avec mes hommes... Mais vous, faites ce que vous voulez, hein?"

    L'intervention de Autumn avait été totalement déplacé en vue de la situation mais, il n'était pas dans mon intérêt de le lui faire remarquer. Ma blessure était sans gravité mais, je ressentais tout de même une petite douleur. Enfin, j'avais maintenant le choix. Tenter de rejoindre la Confrérie ou les Fanatiques. Suivre Axire ou Autumn. Dans les deux cas, je n'étais même pas sur d'intégrer un groupe. Cependant, c'était une véritable chance qui s'offrait à moi. J'allais enfin échapper à l'enfer de la RDA. Je devais prendre une décision. Un sourire s'affichait sur mon visage. Autumn s'éloignait lentement de nous. J'avais pris ma décision.

    "Chère Axire, promettez-moi de rester en vie. Je serais ravi de vous rencontrer une nouvelle fois. Chère Autumn, je pense que ces deux nantangs pourront vous servir pour vos expériences. Je serais ravis de vous aider à les rapporter un peu plus tard.

    Je lançais un dernier regard et un sourire à Axire. Je me dirigeais maintenant vers Autumn. J'avais pris ma décision. Il ne restait plus qu'à voir où elle me mènerait. Je suivais Autumn qui s'enfonçait dans la jungle. Si l'hélicoptère n'était, comme elle l'avait dit, pas très loin, j'allais bientôt pouvoir rejoindre les Fanatiques. Enfin, s'ils étaient enclin à m'accepter. Ce qui n'était pas vraiment sûr, pour le moment...


    [Fin du rp pour moi. Merci à vous les filles. Razz ]
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   Dim 20 Juin - 7:34

    La jeune fille vit les deux autres s'éloigner dans la forêt. Bien, il avait fait son choix, tant pis pour le recrutement. Entendant les nantangs commencer à se rassembler, Axire Larne s'élança à son tour en direction du campement. En chemin, elle réfléchit à l'entrevut qui venait de se passer. L'idée qu'elle avait des fanatiques était tout autre. Rien que Autumn, qui était à la base un membre de se groupe, ne semblait pas avoir de haine particulière à son égard. Elle faisait plutôt penser à une scientifique pacifiste, qui voulait simplement plus en apprendre sur Pandora. Mais bon, après tout, comme elle l'a déjà penser, il ne faut pas se fier aux apparences. Et puis il y avait le ex-RDA. Apparament, il avait plutôt pencher du coté des fanatiques. Il était assez réservé quand à son attitude, mais, au vue de la réputation des fanatiques, cela ne pouvait qu'en dire long sur sa façon de penser. Malgré tout, elle espérait les revoirs tout les deux, mais elle préférait que ce ne soit ni sur un champs de bataille, ni dans un laboratoire miteux et angoissant. Enfin, elle arriva au campement.

    [fini pour moi, et dommage que je n'ai pas eu Jack :p]
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Moment d'hésitation [Libre]   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Moment d'hésitation [Libre]
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Un moment de déprime [Libre]
    » Petit moment de détente || Libre
    » Obama en chute libre ...
    » Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
    » Pas sur la neige...[Libre]

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Pandora- :: La jungle :: Jungle-
    Sauter vers: