Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     Tuer ou être tué [SOLO]

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Tuer ou être tué [SOLO]   Jeu 10 Juin - 7:50

    Zelios venait tout juste de quitter Ospemal, une na'vi des plus ravissante et à la compagnie très agréable. Mais malheureusement cette rencontre avait du s'achever prématurément à cause d'une rencontre indésirable. Une petite section de la RDA qui avait pour mission de ramené Zelios à la base pour cause d'avoir désobéi au protocole de sécurité qui avait été mis en place pour les scientifique l'avait retrouvé dans la jungle en compagnie de la jeune cavalière des plaines. Et au grand désespoir du scientifique la violence avait du faire son apparition, Il avait opposé de la résistance aux soldats venue le ramené à la base. Des coups et des tires de fusils avaient eu lieux, mais par chance aucune perte humaine ou na'vi avait été à déplorer. Mais maintenant le sang allait devoir coulé...

    Effectivement Zelios était devant un dilemme mortellement embarrassant, sa conduite était inacceptable auprès de la RDA malgré qu'il en pense autrement. Si la troupe de soldat qu'il avait rencontré fessait un rapport de cela, il serait mis au arrêt puis la cour martiale déciderait de sa peine qui au mieux serait l'enfermement définitif. Une seul option s'offrait à lui: Les soldats ne devaient en aucun cas retourné à la base, et cela par tout les moyens possibles... Des idées noires envahi les pensées de Zelios.


    * C'est ordures... Je dois m'en débarrasser d'une façon ou d'une autre, connaissant c'est soldats il doivent toujours être à ma recherche en espérant pouvoir m'exécuté de leurs propres mains. Ma seul réponse face à cette violence sera la violence quitte à mourir je n'est pas d'autre choix. Ce sera moi ou eux ! *

    Son bute était clair maintenant, seul leurs morts rassura Zelios sur son avenir incertain...
    Zelios commença à explorer les environs tachant de trouvé un plan afin que ses dessins sois mis à exécution, mais il commençait à se faire tard. Le soleil se couchait laissant sur son passage des illuminations rougeâtres qui perçaient à travers les nombreuses feuilles des arbres. Le mieux était de trouver un endroit ou passé la nuit dans cette jungle hostile ou le scientifique était une proie. Il remarqua de loin un énorme arbre dépassant de sa taille tout les autres, il se dirigea alors dans cette direction. Une fois à destination il remarqua les racines imposantes dépassant de la terre et qui ferait un parfaite petite hutte pour cette nuit, Zelios passa a travers jusqu'à se trouver au beau milieu de l'arbre exactement sous le tronc de l'arbre. Ici il serait peut être en sécurité des prédateurs qui de par leur taille imposante ne pourrait en aucun cas s'aventurer ici. La nuit tombait peut à peut sur les lieux, l'homme attrapa son sac sur son dos et commença a chercher quelque chose dedans. Il sorti du sac un petit carnet ainsi qu'un crayon, il avait l'habitude de tenir un journal de bord comme les marin disant ce qu'il avait vue ou ressenti chaque journée.


    " Par ou commencer, j'écris alors que je suis au en plein milieu d'une jungle hostile et effrayante. J'entend des bruit dont je ne saurai dire de quoi il provient je commence a regretté d'être venu sur cette planète, tout est si différent de la Terre. Peut être que je n'aurai jamais du quitter les laboratoires de la base sous-marine de Rapture ou j'avais tout à ma disposition: un salaire au déçu de la majorité, des confrères scientifique qui me respectais grâce a mes travaux. Mais non j'ai tout quitter pour me rendre à ma perte encore incertaine.

    Je dois avoué que cette jungle est tout bonnement magnifique et comparable à aucune autre, les plantes dégages des lumières aux multiples couleurs dans la nuit sombre qui donne un effet rassurant comme une veilleuse qu'on laisse aux enfants afin de les préservés de leur imagination débordante de monstres. Mais ici les monstres sont bien réel, chaque espèce animal sont bien plus dangereux que celle se trouvant sur mon monde. Et en plus de cela des hommes me recherche afin de m'abattre.
    Mais bon comme dit le dicton "rien est tout noir ni tout blanc", j'ai fait la rencontre d'une na'vi une habitante de la planète Pandora. La première impression que j'ai eu en la voyant était la vision d'un ange malgré que sa peau sois bleu et qu'elle mesure 3 mètres de haut, elle se déplaçait gracieusement et chaque parole qu'elle prononçait inspirait la sagesse. Ses yeux reflétaient la pureté, il suffisait qu'elle les poses sur moi pour que je me sente illuminé de sa bienveillance. Je ne pense pas qu'il puis exister chez elle de la malveillance, il suffisait de la voir joué avec mon casque pour voir que aucun mal n'était en elle, contrairement à l'homme que je suis qui pense à des idées noires en c'est temps de discorde. D'ailleurs nous nous sommes tout les deux donner un souvenirs, je lui est donner mon casque de musique qui semblait beaucoup l'amuser et elle ma donner en retour un bracelet fait de plume et des pierres. Je le porte en ce moment même et j'espère pouvoir lui rendre une fois que nos chemins se croisera à nouveau..."


    Une fois que Zelios eu fini d'écrire dans ce carnet il se blotti contre une racine et trouva le sommeille...
    Le lendemain matin Zelios se dirigea vers une rivière l'eau était très clair se qui était peu commun sur la Terre à cause de la pollution. Il se déshabilla et commença a versé de l'eau sur son corps afin de faire un brin de toilette, une fois fini il se décida de partir en exploration dans les alentours espérant trouvé quelque chose lui permettant de mettre son plan à exécution. Il remarqua après avoir marché quelques heures que la jungle était une arme pour celui qui la connaissait et un danger pour celui qui s'y aventurait pour la première fois. Zelios devait prendre conscience de tout ce qui l'entourait et pour commencer il devait se fabriquer une arme, il coupa alors une branche et avec un couteau la tailla en pointe. Il n'avait aucun intention de l'utiliser contre les soldat, non, cela était plutôt pour chasser car cela fessait un moment qu'il n'avait pas manger quoi que ce sois.

    Après avoir rechercher une proie il la trouva enfin, cela était un Hexapode, une sorti de biche à la couleur bleu et avec une crinière des plus étrange. Zelios était caché dans de hautes herbes et observait guettant le moment propice pour décerné un coup fatal à l'animal. Après quelques minutes de patience celui ci jeta son sorte de javelot qui se logea dans la gorge de l'animal souffrant le martyre. L'homme s'en approcha et sans plus tarder mis fin à la souffrance de la pauvre bête qu'il tua d'un coup de couteau. Il prépara ensuite un feux et fit rôtir la créature et la mangea. Il était maintenant l'heure de se remettre au travaille, Zelios repris la route toujours à la recherche d'une chose qu'il ignorait mais pourrait l'aidé.

    C'est en pleine après-midi qu'il découvrir quelque chose de très intéressant, il venait de découvrir un troupeau de Titanausaure ! C'est bêtes étaient vraiment redoutable et Zelios le savais pour s'être frotter de trop près a l'un d'entre eux qui avait failli lui couté la vie. Puis une idée lui vient à l'esprit ! Enfin il savait ce qu'il allait faire pour ce débarrassé des soldats à ses trousses ! Mais cela attendra car la nuit allait tombé et Zelios devait à nouveau retourné au lieu ou il avait passé la nuit la dernière fois. Alors que le calme régnait dans la nuit un bruit assourdissant et perçant sorti de son sommeille le scientifique. Cela était un coup de feux qui avait été tiré non loin de là, et cela ne pouvait être que les soldats que recherchait Zelios. Il regroupa alors ses affaires et parti sans plus tarder en route vers les soldats au bout d'une vingtaine de minutes de marche il les trouva enfin. Réuni ensemble autour d'une feu en train de faire rôtir un animal qu'il avait du tué d'un coup de feu surement celui qu'avait entendu Zelios. Ils étaient cinq en tout en train de manger et parler à haute voix, le jeune homme lui cacher dans un buisson ne perdit pas une miette de la conversation


    - Alors chef, toujours décider à trouvé Blackmind ?

    - Biensure, à ton avis pourquoi on est ici crétin ?

    - Oui, mais ça se trouve qu'il est déjà retourné à la base. Alors pourquoi sommes nous encore dans cette saleté de jungle ?

    - Il ne ferait pas ça c'est sur ! Si y a bien quelque chose que je veux bien avouer de positif cher les scientifique c'est que c'est tire au flan son doué d'une bonne intelligence ! Il sait très bien que si il rentre à la base il sera mis au arrêt pour avoir désobéi au protocole de sécurité et que quand nous rentrerons nous ferons un rapport sur sa conduite ce qui le conduira vers une cour martiale et le fera exécuter pour résistance et trahison. Non, il est toujours dans cette jungle espérant peut être trouvé refuge cher c'est abruti de na'vi.

    Les soldats ria de plus belle avant l'un d'entre eux fit une nouvelle remarque

    - Peut-être même espère t-il être le Robinson Crusoé des temps moderne !

    Mais a peine la plaisanterie du soldat fini que le javelot artisanale de Zelios alla se figer en pleine abdomen de celui ci. Le lieutenant furieux de voir ce spectacle dirigea son regard glacial dans la direction du jet jusqu'à remarquer Zelios tout aussi sévère du regard.

    - Blackmind ! On va te faire la peau sale ordure !

    C'est alors qu'une poursuite infernale commença Zelios courait le plus vite possible entendant les balles siffler autour de lui. Les soldats eux aussi courait au plus vite a ses trousses. Zelios évitait les branches sur son passage au mieux avec des revers du bras il se fraillait un passage. Son coeur battait la chamane et l'adrénaline montait de seconde en seconde...

    *J'y suis presque ! *

    Le lieutenant plus déterminer que jamais rattrapé peut a peut Zelios jusqu'à le voir franchir une énorme feuille d'arbre, le chef des soldats alors braqua son arbre dans cette direction et vida entièrement son chargeur. Il était convaincu d'avoir touché Zelios il avança d'un pas lent et à son tour décala la grande feuille troué par les balles. Mais ce qu'il vit n'était pas Zelios entrain d'agonisé mais un troupeau entier de Titanausaure en train de charger dans sa direction, ses hommes ainsi que lui poussa un énorme crie d'horreur tout en tirant sur le troupeau mais il n'avait rien à faire c'était inutile. Le lieutenant se pris un énorme coup de corne qui l'envoya violament contre un arbre, s'il n'était pas mort il avait au moins toute ses côtes casser en mille morceau et peut même quelques membres. Quand au trois autre soldat il se fit piétiné ne povant réchappé a cette mort.

    Zelios lui était accrocher à une liane dans les aires et avait pue voir ce spectacle atroce mais jouissif à la fois. Il descendit et se dirigea vers le lieutenant, agonissant et dans un état lamentable il dit en crachant du sang.


    - Black...mind vous n'êtes...qu'une pouriture...

    Dans un mouvement en vain il essaya de saisir son arme mais Zelios fut plus rapide et pointa alors le pistolet vers le propriétaire.

    - Une ne faut jamais sous-estimé quelqu'un lieutenant... Et cette erreur vous à été fatal. Vous n'aurez jamais du me suivre dans cette jungle !

    A peine sa phrase terminer que Zelios appuya sur la gâchette logent une balle dans la tête du malheureux. Zelios posa son regard sur les corps immaculé de sang autour de lui. Il s'éloigna et s'appuya contre un arbre, de dégout il vomie à cause de ce spectacle désolent. Jamais il n'avait crue pouvoir faire cela, mettre fin à des vies... Mais il fallait croire que Zelios ne connaissait pas cette parti obscure en lui qui venait de se mettre au grand jour. Tromatiser il se laissa tombé au sol versant des larmes de peine, non pour c'est hommes qui venait de mourir mais plutôt pour la personne qu'il croyait ne pas être et pourtant il l'était...
    Revenir en haut Aller en bas
     
    Tuer ou être tué [SOLO]
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » La famille c'est sacré... enfin il parait [Solo/Ouvert]
    » Kura, un être né pour tuer... [Validé]
    » Tuer Mordirith (trait Bravoure) (Reporter)
    » présentation Bob Solo [Validée]
    » Omar m'a tuer

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Avatar RPG :: Zone rpg -Pandora- :: La jungle :: Jungle-
    Sauter vers: