Avatar RPG
Le staff et tout les membres d'Avatar RPG vous souhaite la bienvenue.


Avatar RPG


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
  • Le rôle de Jake Sully est toujours disponible. Plus d'information s'adresser aux membres du staff.
  • L'école de Grace Augustine attend ses nouveaux élèves.

  • Redimensionnez vos avatars en 170*300, c'est obligatoire.
  • Si vous avez des difficultés pour le faire, allez sur le lien ci-dessous.
  • http://rpgavatar.forumactif.org/commandes-f21/redimensionner-vos-avatars-t1859.htm#18690

  • Mise à jour: 2 juillet 2012
  • Le forum change afin de réunir tous les membres toujours actifs! http://rpgavatar.keuf.net/
    Nous sommes désormais une dizaine de membres actifs








  • Partagez | 
     

     Quel étrange campement... [Pv: Evan]

    Aller en bas 
    AuteurMessage
    Ean’muä
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Féminin Nombre de messages : 157
    Date de naissance : 14/06/1992
    Age : 26
    Age du perso : 20 ans
    En couple ? : Non
    But : Guider les siens
    Date d'inscription : 04/04/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    40/100  (40/100)

    MessageSujet: Quel étrange campement... [Pv: Evan]   Lun 5 Avr - 14:54

      Mes parents m’avaient dit de ne pas le faire et pourtant. Oui, pourtant j’étais bien là, à la lisière de la forêt perché dans ce qui semblait être le restant d’un arbre mourant de leurs activités. Leur campement n’avait rien de familial, rien de chaleureux et je me demandai comment une aussi grande famille pouvait s’entendre et se comprendre sur un territoire qu’elle ne maîtrisait pas. Je voyais de grandes choses métalliques comme celle que je trouvais par terre mais je réalisai que ce que j’avais n’était qu’une pâle copie de leur vie. Il y avait dans leur démarche robotique des sons inconnus, des mouvements anormaux, tout cela me faisait peur. Paralysée ou peut-être trop curieuse, je restais là à les regarder vivre. Une immense fourmilière, voilà ce qui me venait à l’esprit. Ils étaient petits mais au lieu de se faufiler partout il préférait devenir imposant en domptant des montures qui n’existaient pas sur Pandora. Je les entendais par moment parler mais j’étais incapable de comprendre quoique ce soit, je n’avais jamais osé approcher ce qu’on appelait les ‘avatars’. La méfiance de mes parents avait déteinte sur moi.
      Je ne craignais rien, j’étais bien cachée. Ma jeunesse, mon incrédulité m’empêchait de m’en aller, j’étais comme absorbée par leur mode de vie, envoûté par leurs manières qui m’étais inconnues. Curieuse aussi de ces drôles de choses qu’ils portaient sur le visage, une sorte de bouclier transparent comme de l’eau. A mon habitude, je n’avais aucune arme. On m’avait prévenu, oui, on me l’avait dit de ne pas approcher, j’en étais désormais consciente. Mon ventre se noua, je voyais ses petits êtres et leurs armes au bruit du tonnerre qui avant de l’avoir vu venir vous blesse en un éclair. Celle-là même qui décima beaucoup des notres durant la grande guerre. J’avais peur, non le mot est trop faible, j’étais terrifiée. Terrifiée et à la fois hypnotisée.

      De part mon manque d’expérience, j’étais visible de par quelques endroits mais de part ce même manque je me sentais en sécurité dans l’arbre. Paradoxalement, j’éprouvais une envie de sortir de ma cachette pour en apprendre plus. Cependant je n’avais aucun moyen de communiquer car si eux comprenais notre langage pour ma part je n’y connaissais rien. Tous leur mots sonnaient creux dans mon esprit et j’imaginai qu’il était impossible de ‘voir’ des êtres comme ceux-ci.
      Il était temps de partir, je devais rentrer avant que l’un d’entre nous apprenne que je traîne dans les environs. J’avais tout aussi peur que les autres Na’vi pensent que j’étais de leur côté. A l’évidence je ne les haïssais pas, cependant je ne leur vouais aucune sympathie. Je sautai de la branche, me rattrapant dans un feuillage abondant avant d’avoir le pied à terre. Je ne pouvais plus voir le campement et mon raisonnement fut tel que je croyais qu’eux non plus ne pouvaient plus me voir, j’avais sûrement tort. Je commençais donc ma route en direction de ma famille. En repensant à elle, j’ignorai si elle m’attendait et, pour me faire pardonner, je décidai de trouver quelques présents pour excuser mon absence et avoir un alibi. C’était peu de chose mais je me voyais mal rentrer en prétextant que j’observais « ceux du ciel »…
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Quel étrange campement... [Pv: Evan]   Lun 5 Avr - 15:41

    * Voila le premier jour .. *

    se sont les seul mots qui me passait a l'esprit , le premier jours de mon exile pour me retrouver seul , après se qu'il c'était passer chez les omaticayas je préférais partir deux jours seul pour essayer de faire le vide et de ne plus faire de mal a tsu'ka et a mes autres amis .. quelle imbécile ! Mais la RDA m'avait retrouver et rapidement mon exile solitaire ne fut plus qu'un lointain souvenirs , j'avais us le droit encore et encore a un rappelle a l'ordre ... Allez tous en enfer oui ! Ils m'avait ordonner de faire plusieurs petites choses , la première avait était de réparer une des machine qui permettait le transfert d'un humain a son corps d'avatar et celle ou je partait en se moment , était d'assister a un échange de ressources entre soldats de la RDA et des mercenaires ... que se soit l'un ou l'autre je l'ais connais bien , j'ai déjà était dans le passée un Soldat de l'armée , mais surtout pendant une longue période avant d'arriver ici sur cette planète ... un mercenaires .

    L'hélicoptère se posait sur le sol et ont pouvait apercevoir les mercenaires qui attendait notre arriver , avec deux grand bac , remplis de divers choses . Je n'avais prit aucune arme , pourquoi faire ? Tout allait bien se passer , a ma connaissance il n'y avait pas de conflit entre la RDA et les mercenaires ... enfin touts le mondes pouvait se tromper , moi et d'autres soldats marchait vers la zone de l'échange , je regardait autour de moi ... c'était sur qu'il y avait un ou une Na'vi ici , a force de rester dans mon corps de Na'vi , je connaissait leur odeur ... et a première vue , il n'y avait pas que des hommes ici.Les Mercenaires et les soldats se saluer , et pour le moment tout se passait bien.Mais le ou la Na'vi qui se trouvais plus loin c'était déplacer et un des soldats l'avait aperçus .


    Soldat " La-bas ! Un indigène ! "


    D'un violent coup de mains je prit l'arme du soldat et dit aux autres avec un regard menaçant.

    " Vous ne faite rien ! Vous n'êtes qu'une bande de chien galeux prêt a tout pour tuer ! Continuer votre échange stupide , je m'occupe de sa ! "


    Je lâchait l'arme du soldat , et commençait a m'approcher de l'endroit ou le soldat l'avait aperçus , j'entrais dans la foret ... et je la vit , elle était en haut d'une branche , je lui fit un signe de la mains et parler en Na'vi.


    [ Langage Na'vi ] " Bonjour , N'est pas peur , je suis Evan Sorrow ou Quel'Danos si tu préfère , tu n'as rien a craindre de moi , je suis de ton cotée , je viens clan omaticayas ... et même pour te montrer a quelle point du n'as rien a craindre et que je suis de ton cotée , ma femme est la chef du clan . "
    Revenir en haut Aller en bas
    Ean’muä
    Nouveau membre qui doit se faire valider
    avatar

    Féminin Nombre de messages : 157
    Date de naissance : 14/06/1992
    Age : 26
    Age du perso : 20 ans
    En couple ? : Non
    But : Guider les siens
    Date d'inscription : 04/04/2010

    Feuille de personnage
    Caractéristiques:
    Points de rp:
    40/100  (40/100)

    MessageSujet: Re: Quel étrange campement... [Pv: Evan]   Lun 5 Avr - 16:21

      Mon sang ne fit qu’un tour. Là, juste devant moi un être du ciel. Je ne savais quoi faire, tout mon corps me criait de m’enfuir et pourtant je ne pus bouger comme il le voulait. J’avais encore un bras qui tenait la branche, je la lâchai brusquement atterrissant sur le sol dans un bruit de feuille morte écrasée. Que faire ? Mes yeux se perdirent l’espace d’un instant, je cru m’évanouir mais l’on ne m’autorisa pas cela. Je restai consciente malgré les nausées qui me montaient et ma gorge se nouant. Mon cœur battait des records de pulsations à tel point que je craignais qu’il ne lâche à son tour à la manière de mon bras et de cette branche. Celui du ciel se mit à parler notre langue, je ne m’étais pas douter un seul instant qu’ils puissent comprendre ce que nous disions ni même apprendre notre propre patrimoine. Je le regardais sans bouger de peur que le moindre de mes mouvements ne provoque le bruit du tonnerre, bien que j’avais noté l’absence de cette chose noire qu’ils tenaient presque tous en bandoulière.
      Il se disait Evan Sorrow, membre du clan des Omaticayas, une chose qui me frappait c’est qu’il se disait aussi chef enfin par alliance si je puis dire. Je fronçai un sourcil. Lui un chef ? Si je n’avais pas si peur j’aurais ricané mais la terreur ma paralysait autant les pieds que les lèvres. Je ne le croyais pas un seul instant, quand bien même il était un de ceux que l’on nomme « avatar » je ne l’aurais certainement jamais approché. Quel’Danos, ce nom ne me disait rien, il faut dire que j’avais rarement fréquenté les Omaticayas et que par conséquent je ne connaissais pas les membres de leur clan. Il me terrorisait mais lui semblait pas le moins du monde me craindre –en même temps je n’étais pas très dangereuse ni même impressionnante. Mon mutisme me jouerait sûrement des tours, je n’osais pas lui parler de peur qu’il n’apprenne de nouveaux mots et qu’il nous comprenne davantage bien que tout cela soi évidemment trop tard.

      Je ne connaissais que peu de chose de ceux du ciel, sûrement avais-je peur de l’inconnu. Il ne semblait pas doté du tonnerre mais il avait cette chose translucide sur le visage qui semblait relié par une chose étrange semblable à une liane descendante d’un arbre. J’avais beau être plus grande je me sentais bien petite face à lui. Il parlait ma langue, je ne comprenais pas un traître mot de la sienne, il m’avait vu alors que moi pas, autant de facteur qui me faisaient honte.
      Lentement, je mis la main dans l’un des plis de ma tunique et en ressortir l’objet conique d’y a quelques jours. Celui que le Na’vi de mon clan avait retrouvé dans la jungle la dernière fois. J’imaginai qu’il me cherchait pour le reprendre, je lui avais sûrement volé quelque chose pour qu’il me traque ainsi… Je lui tendis du bout des doigt ce que je croyais être un larcin, une simple balle tomber d’on ne sait quel chargement. D’ailleurs je ne savais même pas le nom que ceux du ciel donnaient à cette chose, et je ne savais pas non plus à quoi cette même chose servait. Ma main ne tremblait pas mais de tout mon être je souhaitais être ailleurs.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Quel étrange campement... [Pv: Evan]   Lun 5 Avr - 17:07

    Je l'observais un moment , et a la voire elle avait très peur de moi , je ne comprenais pas j'était beaucoup plus chétif et plus petit qu'elle , mais comment la rassurer ? Je regardais autour de moi , pour essayer de trouver une solution je n'aimais vraiment pas se genre de situation , c'est dans c'est moment la que l'ont voit que la RDA terrorise la population Navi enfin les plus jeunes ... un des soldats ne me voyant pas revenir apparut a cotée de moi , l'arme braquer sur la Na'vi .

    Soldat : " Evan ! Pourquoi tu met autant de temps ?! "

    je me retournais vers lui et prit son arme , le canon de sa mitraillette était juste en face de lui , je le menaçait comme si j'était dans mon corps artificielle en lui montrant les crocs ... j'avais vraiment passer beaucoup de temps avec les Na'vis et mon comportement de Na'vi prenait souvent le dessus .

    Soldat : " Tu te prend pour l'un d'eux ? Tu a vraiment perdu la tête mon pauvre "

    Je n'avais pas aimer les mots qu'il avait choisit , biensur que je me prenais pour l'un d'eux , j'était un Na'vi et non plus un humain et bientôt mon esprit sera définitivement dans mon corps de Na'vi et je n'aurais plus a voir les sale tête des humains.La colère contre cette homme était tellement grande que je ne peu m'empêcher de parler en Na'vi .

    [ Langage Na'vi ] " Tu va arrêter des conneries tout de suite ! Je te jure que si tu la touche , je te ferais tellement souffrir que l'enfer a cotée c'est un monde merveilleux ... alors tu retourne avec les autres imbéciles et vous me laisser tranquille , et pas la peine de me ramenez a la base , j'ai voulus êtres seul pendant deux jours pour des raisons que tu ne peu pas comprendre , alors maintenant tu te tire ! "

    Je fit un mouvement brusque et le poussait un peu plus loin , il avait compris se que j'avais dit , car la plus part des soldats avait appris le Na'vi ... ne cherchant pas d'autre réponses il repartait avec les autres , puits je me retournais vers la Na'vi et cette dernière me tendait quellque chose ? Une Balle ?

    [ Langage Na'vi ] " TU crois que c'est a moi ? Nan je n'utilise pas d'arme ... je n'ais jamais aucune armes sur moi je ne supporte pas sa , surtout les armes humaines .. "

    Mais je sentait qu'elle avait toujours peur de moi et pour la rassurer je m'approcher d'elle et lui mit ma mains sur le bras.

    [ Langage Na'vi ] " Tu n'as aucune raison d'avoir peur de moi , regarde toi tu est plus grande et plus forte que moi ! Je te l'ais dit , moi mes enemies c'est ma propre race ... ceux qui se trouve la bas , jamais je ne lèverais la mains sur un ou une Na'vi , comme je te l'ais dit , Tsu'ka la chef des omaticayas est ma femme , a mon avis c'est déjà assez pour te prouver que tu n'as rien a craindre de moi .. mais tu est jeune a se que je vois et c'est normale , mais dit toi que touts les humains ne sont pas tous méchant ... c'est vrais il n'y en n'as pas beaucoup , mais je fait partit de se petit groupe , je suis de ton cotée
    "

    Je lui sourit.





    ------------------------------------

    Tien pour que tu vois a quoi ressemble mon personnage en humain